Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Septembre 2019
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
> Type de document (Débat / Délibération)  

relatif aux bus à hydrogène en Ile-de-France.

Débat/ Conseil municipal/ Septembre 2019


 

M. Ian BROSSAT, adjoint, président. - Nous passons au v?u n° 73 relatif aux actions pour la qualité de l?air en Ile-de-France.

La parole est en premier lieu à M. Yves CONTASSOT et, s?il était là, cela nous aiderait. Comment fait-on ? Nous y reviendrons? Madame DASPET pour présenter le v?u n° 73 au nom du groupe Génération.s ?

Mme Virginie DASPET. - C?est pour le v?u suivant n° 74.

M. Ian BROSSAT, adjoint, président. - Nous allons donc passer au v?u n° 74 et c?est Mme DASPET qui le présente.

Mme Virginie DASPET. - Merci.

De toute façon, ces deux v?ux portent sur la question de la qualité de l?air à l?échelle métropolitaine, mais celui-ci est un peu plus comme une interpellation à I.D.F. Mobilités.

Nous avons appris comme vous et nous nous félicitons de l?expérimentation qui vient d?être lancée sur l?exploitation de bus électriques alimentés par piles à hydrogène. C?est une amélioration significative en termes de lutte contre la pollution de l?air puisque leurs moteurs n?émettent aucune pollution. Néanmoins, il ne faut pas oublier que derrière tout cela se pose la question de l?utilisation des ressources énergétiques renouvelables et donc de l?énergie grise liée à leur fabrication.

L?hydrogène, qui est utilisé par les bus que teste la Région et qui est fourni par Air Liquide, est issu de méthane fossile, un gaz hydrocarbure dont la production émet énormément de gaz à effet de serre. Le développement de cette filière, sous couvert de progrès écologique, serait en fait mortifère pour la transition écologique et énergétique de la France.

Pourtant, il existe, pour la production d?hydrogène, une technologie d?électrolyse de l?eau non polluante et décarbonée. Cette solution, véritable chaînon manquant de la transition énergétique, permet surtout de stocker l?électricité produite par les énergies renouvelables intermittentes. C?est cette filière qu?il nous faudrait soutenir et surtout qu?Ile-de-France Mobilités soutienne. Juste une précision : cette technologie est déjà opérationnelle puisqu?elle est notamment active dans la ville de Pau qui l?a choisie pour sa ligne première ligne de six bus à hydrogène. Pour cela, ils ont mis en service une station dédiée de production à hydrogène qui sera produit de façon complètement propre et alimenté par des panneaux solaires. Voilà pour nous la direction qu?une politique d?innovation durable devrait prendre. C?est pourquoi nous demandons aujourd?hui à travers ce v?u que la Ville interpelle Ile-de-France Mobilités afin qu?elle privilégie un hydrogène propre pour le carburant de ces bus expérimentaux. Merci.

M. Ian BROSSAT, adjoint, président. - Merci, Madame DASPET.

Pour vous répondre sur ce v?u n° 74, je donne la parole à Christophe NAJDOVSKI.

M. Christophe NAJDOVSKI, adjoint. - Merci, Monsieur le Maire. A travers ce v?u, vous portez votre vigilance sur la stratégie de transition écologique du parc des bus qui relève de la compétence d?Ile-de-France Mobilités et vous soulignez que l?expérimentation en cours à Versailles ne s?appuie pas sur un cycle global vertueux, du point de vue environnemental, puisqu?elle recourt à de l?hydrogène dit gris. C?est une préoccupation tout à fait pertinente, même si elle ne concerne pas le territoire parisien. En effet, la production d?hydrogène, énergie non émettrice de polluants, a un coût énergétique important et peut être fortement émettrice de gaz à effet de serre. Pour que l?hydrogène puisse être considéré comme une source d?énergie s?inscrivant dans un cycle écologiquement vertueux, il convient que sa production puisse être réalisée, ainsi que vous le soulignez, par électrolyse en utilisant une électricité d?origine renouvelable. Nous sommes donc tout à fait favorables aux demandes portées dans votre v?u. Il va en effet de soi que la stratégie d?Ile-de-France Mobilités en matière de transition énergétique doit s?inscrire dans une démarche conforme aux enjeux de réduction des émissions de gaz à effet de serre et nous donnerons un avis favorable.

M. Ian BROSSAT, adjoint, président. - Je mets donc aux voix, à main levée, le v?u n° 74 du groupe "Génération.s" avec un avis favorable de l?Exécutif.

Qui est pour ?

Qui est contre ?

Qui s?abstient ?

Le v?u est adopté. (2019, V. 381).

V?u déposé par le groupe "Génération.s"