Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Septembre 2019
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
Conseil Municipal
> Type de document (Débat / Délibération)  

relatif à une dénomination en hommage à Claude Mademba Sy.

Débat/ Conseil municipal/ Septembre 2019


 

Mme Colombe BROSSEL, adjointe, présidente. - Nous examinons des v?ux non rattachés. Le v?u référencé n° 174 est un v?u de l?Exécutif relatif à une dénomination en hommage à Claude Mademba Sy.

La parole est à Mme Catherine VIEU-CHARIER.

Mme Catherine VIEU-CHARIER, adjointe. - Je vous l?avais annoncé, je présente un v?u relatif à l?hommage à Claude Mademba Sy. Qui était Mademba Sy ? C?était un officier supérieur de l?armée française qui est décédé le 8 avril 2014 à l?âge de 90 ans. Il était pupille de la nation à l?âge de 9, suite au décès de son père, Abdel Kader Mademba Sy qui fut le premier chef de bataillon de l?armée française, qui s?est illustré pendant la Première Guerre mondiale.

L?engagement de Claude Mademba Sy au service de la France pendant la Seconde Guerre mondiale a été total. Il a rejoint en 1943 le régiment des tirailleurs sénégalais du Tchad, une des premières unités à rallier de Gaulle et la France libre. Malgré une politique assez infamante de blanchiment par l?armée et demandée par les Américains, Claude Mademba Sy a été le seul soldat noir à faire partie du régiment de marche du Tchad qui entra dans Paris le 24 août 1944.

Claude Mademba Sy a été après-guerre un ardent défenseur de la décristalisation des pensions des anciens combattants africains.

Nous célébrons cette année le 75e anniversaire de la Libération de Paris et le témoignage de Claude Mademba Sy est conservé au musée de la Libération de Paris - musée du général Leclerc - musée Jean Moulin.

Nous portons cette mémoire des soldats de la première armée française libre venue d?Afrique, constituée de pieds noirs, de goumiers, de tirailleurs marocains, algériens, tunisiens, sénégalais, des soldats des territoires d?outre-mer, cher Monsieur HONORÉ, à travers la plaque commémorative qui est située sur l?Esplanade des Compagnons de la Libération dans le 4e arrondissement.

Nous continuerons d?honorer la diversité des combattants qui ont contribué à la libération de la France et de Paris, à l?instar de la stèle en hommage aux goumiers marocains morts pour la France, qui a été érigée place Denys-Cochin en 2015, et à la récente rénovation du Monument aux Soldats noirs morts pour la France dans le jardin d?agronomie tropicale du 12e arrondissement de Paris.

Considérant que l?engagement de Claude Mademba Sy, décoré de la Croix de guerre 1939-1945 avec huit citations et Grand officier de la Légion d?honneur, est représentatif de celui de milliers de soldats noirs qui ont combattu pour la France au cours de la Première et de la Seconde Guerre mondiale, un hommage de la Ville de Paris sera rendu à Claude Mademba Sy en lui attribuant la dénomination d?un lieu parisien en sa mémoire.

Mme Colombe BROSSEL, adjointe, présidente. - Merci beaucoup.

Je mets aux voix, à main levée, le projet de v?u déposé par l'Exécutif.

Qui est pour ?

Contre ?

Abstentions ?

Le projet de v?u est adopté. (2019, V. 432).

V?u déposé par le groupe Socialiste et Apparentés relatif à une dénomination en hommage à Chantal Akerman.