Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Septembre 2019
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
Conseil Municipal
> Type de document (Débat / Délibération)  

2019 DAC 77 - Subvention (3.223.000 euros) et avenant avec l'Association de soutien au théâtre privé.

Débat/ Conseil municipal/ Septembre 2019


 

M. Nicolas NORDMAN, adjoint, président. - Nous examinons le projet de délibération DAC 77 relatif à l'attribution d'une subvention de 3.223.000 euros et d'un avenant avec l?"Association de soutien au théâtre privé".

La parole est à Mme Carine PETIT.

Mme Carine PETIT, maire du 14e arrondissement. - Merci, cher collègue.

C?était pour souligner ce projet de délibération qui montre le soutien de la Ville de Paris avec un montant important, qui est d?ailleurs en augmentation cette année de 100.000 euros par rapport à l?année dernière, à l?"Association pour le soutien du théâtre privé". Le montant de la subvention s?élève à plus de 3 millions d?euros. C?est une association qui a été créée il y a plus de 40 ans pour mettre en place un réseau et un fonds de solidarité entre les théâtres privés parisiens. Pour être maire du 14e arrondissement, la rue de la Gaîté est une rue qui connaît, et c?est heureux, une forte concentration de théâtres privés. Cet apport de financement public à cette association est important pour soutenir les théâtres qui peuvent parfois connaître quelques difficultés de fonctionnement dans leur soutien à la création et à la production. Je voulais insister, puisqu?hier, nous avons écouté les représentants du Conseil parisien de la jeunesse. Dans cette subvention, est incluse une aide pour ces théâtres qui leur permet, avec un objectif très précis qui lie cette association aux théâtres et à la Ville de Paris, d?offrir un tarif réduit aux jeunes Parisiens de moins de 26 ans pour une première place à un montant de 10 euros. On sait combien sont appréciés cette aide publique et ce système de réseau de soutien et d?entraide, avec l?objectif particulier de faire accéder les jeunes Parisiennes et Parisiens au théâtre, de les habituer ainsi à découvrir les programmations, avec un tarif adapté à leur vie de jeunes étudiants ou de jeunes actifs. Je vous remercie pour votre attention sur ce petit éclairage d?une subvention classique, néanmoins importante.

M. Nicolas NORDMAN, adjoint, président. - Merci.

Pour vous répondre, la parole est à M. HOCQUARD.

M. Frédéric HOCQUARD, adjoint. - Merci, Monsieur le Maire. Merci, Madame la Maire. Effectivement, c?est une subvention récurrente. Cela fait de nombreuses années que nous soutenons le théâtre privé. Comme vous le voyez dans le 14e arrondissement, cela permet à des théâtres, grands ou petits, de développer leurs activités et de travailler à la diversité de la créativité de leurs scènes dans le théâtre privé, à travers le soutien à cette association. A l?intérieur de cette convention, nous avons des objectifs de soutien à un dispositif de mutualisation et d?aide aux déficits, quand les spectacles sont en déficit et coûtent plus cher que ce qu?ils peuvent rapporter. Nous avons aussi des objectifs d?ouverture, c?est-à-dire permettre qu?il y ait des tarifs bas pour les jeunes proposés par ces théâtres. Dans le cadre de la renégociation, puisque c?est une convention que nous sommes en train de renégocier pour les années suivantes, à partir de 2020, j?ai souhaité, en discussion avec le ministère de la Culture - car, si nous apportons la moitié de la somme, le ministère de la Culture apporte l?autre moitié - que nous puissions ajouter deux nouveaux objectifs sur la notion de parité. Aujourd?hui, nous soutenons la question de la parité, de l?égalité hommes/femmes à travers les questions de la culture. A l?intérieur de cette convention que nous avons à travers le fonds de soutien aux théâtres privés, sur des questions liées à la parité, que nous puissions renforcer la parité afin de mieux promouvoir des formes avec des autrices, des metteuses en scène et des directrices de théâtre. Ce n?est pas souvent le cas. La deuxième chose, c?est sur la question de la diversité. Pour ceux qui ont suivi la "Cérémonie des Molières" cette année, nous voyons l?ensemble du milieu théâtral présent à cet endroit. Il y avait un comédien qui s?appelait Fary. Il a fait une intervention qui n?est pas passée inaperçue pour bon nombre d?entre nous, rappelant que, dans la dernière nomination pour la "Cérémonie des Molières", sur les 45 nominés, 44 étaient blancs. La question de la diversité et celle de la parité vont aussi faire partie des objectifs que nous allons fixer à l?intérieur de cette convention, car nous souhaitons que, dans le domaine du théâtre comme dans celui de la culture, les planches, les salles de cinéma, les écrans - en l?occurrence, on est sur les planches - soient à l?image de la diversité et de la mixité de notre ville. Je vous remercie.

M. Nicolas NORDMAN, adjoint, président. - Merci.

Je mets aux voix, à main levée, le projet de délibération DAC 77.

Qui est pour ?

Contre ?

Abstentions ?

Le projet de délibération est adopté. (2019, DAC 77).