Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Septembre 2019
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
Conseil Municipal
> Type de document (Débat / Délibération)  

Vœu déposé par le groupe Ecologiste de Paris relatif à la création d'un Centre d'Hébergement et de Réinsertion Sociale 6, rue d'Aboukir, dédié aux femmes victimes de violences.

Débat/ Conseil municipal/ Septembre 2019


 

M. Paul SIMONDON, adjoint, président. - Nous passons maintenant aux travaux de la 5e Commission. Je vous demande d'excuser son président, M. Philippe DUCLOUX, absent pour raisons familiales.

Nous passons directement à l'examen de v?ux non rattachés, en commençant par le v?u référencé n° 115 du groupe Écologiste de Paris, relatif à la création d'un centre d'hébergement et de réinsertion sociale rue d'Aboukir.

La parole est à M. Jacques BOUTAULT.

M. Jacques BOUTAULT, maire du 2e arrondissement. - Monsieur le Maire, c'est un v?u qui a été adopté à l'unanimité du Conseil du 2e arrondissement, qui fait suite au départ de la société Enedis, d'un immeuble qu'elle occupait quasiment depuis une centaine d?années, rue d'Aboukir. Ce bâtiment, c'est la Ville de Paris qui en est propriétaire.

Nous avons tous été émus hier par le 113e féminicide qui a été commis cette année en France, une femme poussée par la fenêtre par son ex-conjoint. Cela pose cruellement la question du relogement des victimes qui sont violentées par leur conjoint, puisque les meurtres sont la partie visible de cet iceberg. En effet, on compte 216.000 victimes par an de femmes violentées par leur conjoint. Cela pose la question du relogement de ces victimes, avec ou sans enfant.

L'Exécutif suggère de prendre sur le contingent de logements de la Ville de Paris. Il y a un v?u du groupe "100% Paris" qui soulève la question de la cotation par point pour l'accès des femmes victimes de violences. Ces diverses interventions sont révélatrices de la pénurie des moyens d'accueil pour ces femmes qui vivent une situation d'urgence.

Or, les nuitées d'hôtel, qui sont encore le recours majoritaire à ce jour, ne permettent pas à ces femmes de se protéger, et de vivre dans un environnement pérenne et sécurisé. De même, les femmes victimes de violences ont besoin d'un accompagnement spécifique. C'est pour pallier ce besoin que nous souhaitons réinvestir cet immeuble laissé vacant de la rue d'Aboukir, pour y créer un centre d'hébergement et de réinsertion sociale destiné aux femmes victimes de violences. C'est l'objet du v?u que je vous présente.

Je vous remercie d'y donner une suite favorable.

(Mme Olivia POLSKI, adjointe, remplace M. Paul SIMONDON au fauteuil de la présidence).

Mme Olivia POLSKI, adjointe, présidente. - Merci.

La parole est à M. Ian BROSSAT, pour vous répondre, en deux minutes maximum.

M. Ian BROSSAT, adjoint. - Merci, Madame la Maire.

Merci à Jacques BOUTAULT, maire du 2e arrondissement, pour ce v?u. Nous avons déjà eu l'occasion d'évoquer le sujet à de nombreuses reprises dans cet hémicycle. La mise à l'abri des publics vulnérables est une priorité de la Ville de Paris. Avec plus de 21.000 places d'hébergement ouvertes, nous sommes mobilisés aux côtés des publics les plus fragiles.

Sur la question plus spécifique, évoquée par vous, des femmes victimes de violences, il est incontestable que l'hébergement et l'accès au logement sont des éléments essentiels de protection et de stabilisation. Trois structures spécifiques vont d?ailleurs voir le jour prochainement à Paris, et ce sont des avancées très importantes. A l'adresse que vous citez, rue d'Aboukir dans le 2e, je suis favorable à ce qu'une étude soit réalisée, afin de regarder la possibilité de créer un centre d'hébergement et de réinsertion sociale. J'émets donc un avis favorable.

Mme Olivia POLSKI, adjointe, présidente. - Je vous remercie.

Je mets aux voix, à main levée, la proposition de v?u déposée par le groupe Écologiste de Paris, assortie d'un avis favorable de l'Exécutif.

Qui est pour ?

Contre ?

Abstentions ?

La proposition de v?u est adoptée à l'unanimité. (2019, V. 397).

Je vous en remercie.

V?u déposé par le groupe Communiste - Front de Gauche