Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Juin 1998
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
Conseil Municipal
> Type de document (Débat / Délibération)  

67- 2 - Questions orales du groupe communiste.

Débat/ Conseil municipal/ Juin 1998



QOC 98-255 Question de MM. Pierre MANSAT, Henri MALBERG, Michel TUROMAN et des membres du groupe communiste à M. le Préfet de police relative à la rue Le Vau (20e).
M. Michel ROUSSIN, adjoint, président. - Nous passons aux questions orales du groupe communiste.
La première d'entre elles est ainsi libellée :
" La rue Le Vau (20e) est une voie importante. Cette rue courte est située au débouché immédiat du périphérique et de l'autoroute. Elle est empruntée par de nombreux véhicules et bien souvent, ceux-ci ne respectent ni la vitesse, ni les feux tricolores, quand ils ne l'empruntent pas à contresens.
Or, cette voie est traversée quotidiennement par des centaines d'enfants fréquentant les 3 groupes scolaires et le gymnase situés dans cette rue.
A chaque demande des parents d'élèves, des directeurs d'écoles et des élus, il a été répondu que cette voie servant éventuellement de voie de secours pour des convois exceptionnels, aucun aménagement n'était possible.
MM. Pierre MANSAT, Henri MALGERG, Michel TUROMAN et les membres du groupe communiste demandent donc à M. le Préfet de police de bien vouloir engager une vaste concertation avec tous les intéressés : mairie d'arrondissement, établissements scolaires, riverains, etc. pour que la sécurité des jeunes soit garantie et que le stationnement et la circulation des riverains se fassent dans de bonnes conditions. "
La parole est à M. le Représentant du Préfet de police.
M. LE REPRÉSENTANT DU PRÉFET DE POLICE. - Je puis vous indiquer qu'un projet de création de piste cyclable est actuellement à l'étude dans la rue Le Vau par les services de la Mairie de Paris.
Dans ce cadre, les mesures de limitation de vitesse et d'organisation du stationnement seront prochainement examinées par nos services.
Naturellement, une concertation locale aura lieu comme le prévoit explicitement le cahier des charges du plan " Vélo ".
S'agissant de la surveillance du point d'école situé au 8-10, rue Le Vau, celui-ci fait partie des points prioritaires de l'arrondissement.
De ce fait, sa surveillance est assurée régulièrement par un policier auxiliaire aux heures d'entrée et de sortie des classes.
Dans l'immédiat, M. le Préfet a renouvelé les instructions à nos services de police locaux pour qu'une action de surveillance soutenue soit menée dans la rue Le Vau.