Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
Conseil Municipal
> Type de document (Débat / Délibération)  

Débat/ Conseil municipal/ Décembre 2019


 

M. Patrick BLOCHE, adjoint, président. - Nous en arrivons au v?u référencé n° 231 déposé par l?Exécutif et relatif à la circulation des taxis dans le périmètre de la gare de Lyon.

La parole est à M. Christophe NAJDOVSKI.

M. Christophe NAJDOVSKI, adjoint. - Monsieur le Maire, merci.

C?est un v?u qui vise à préciser un certain nombre de choses concernant la circulation des taxis dans le périmètre de la gare de Lyon, qui vise notamment aussi à répondre à des interventions des élus du groupe Communiste - Front de Gauche sur le sujet.

Vous le savez, la question des aménagements réservés aux taxis, de la gestion des accès autour de la gare de Lyon est majeure. C?est la raison pour laquelle la Ville de Paris travaille avec Ile-de-France Mobilités sur le projet de tripôle gare de Lyon-Bercy-Austerlitz et avec les Gares & Connexions sur le projet de rénovation de la gare. Plus précisément, la Ville de Paris a engagé une démarche globale d?organisation de l?accès des différents modes de déplacement à la gare de Lyon. Le boulevard Diderot bénéficie, depuis avril 2019, d?aménagements de voirie en faveur de la ligne 91, dite "rocade des gares".

Une nouvelle station de reprise pour les taxis sera aménagée au printemps 2020 rue de Chalon et un point de dépose sera également aménagé proche du parc de stationnement Méditerranée. Troisièmement, une vélo-station est en cours d?aménagement rue de Bercy et constitue la première étape de la requalification très attendue de cette rue, qui combinera à terme une éco-station bus et des aménagements contribuant à l?animation de cette voie.

Néanmoins, plusieurs points de discorde demeurent avec "Gares & Connexions". Le premier porte sur le principe d?aménager un contrôle d?accès tarifé à la rampe Mercure et à la tour de l?Horloge. Nous souhaitons que "Gares & Connexions" revoie ce mode d?accès à la rampe Mercure. Le deuxième porte sur le débouché du boulevard Diderot. Nous souhaitons que "Gares & Connexions" poursuive l?étude de solutions de sortie au droit de ce même boulevard. Le troisième point de discorde résulte du fait qu?aucune proposition de gestion des flux des véhicules de transport avec chauffeur, autrement dit des V.T.C., n?est formulée par "Gares & Connexions". Nous souhaitons que la S.N.C.F. approfondisse des solutions d?intermodalité qui privilégient les piétons, les vélos, les bus et les taxis, en repositionnant les V.T.C.

Enfin, des aménagements de cette nature nécessitent un suivi de leur fonctionnement. C?est la raison pour laquelle la Ville de Paris poursuivra les réflexions sur l?acheminement des taxis autour de la gare de Lyon. Elle formule le souhait que "Gares & Connexions" poursuive le dialogue avec les représentants des taxis. C?est le sens de ce v?u proposé par l?Exécutif.

M. Patrick BLOCHE, adjoint, président. - Merci, Christophe NAJDOVSKI.

Je donne la parole à M. Didier LE RESTE, qui souhaite faire une explication de vote pour son groupe.

M. Didier LE RESTE. - Merci, Monsieur le Maire.

Déjà, je souhaite aussi remercier l?Exécutif et particulièrement Christophe NAJDOVSKI d?avoir réintroduit ce v?u suite à un problème technique, voire peut-être une erreur d?aiguillage de notre part, pour vous dire que la circulation aux abords de la gare de Lyon est plus que difficile. Cela nuit notamment à l?activité des chauffeurs de taxi. Les pistes de réaménagement proposées par "Gares & Connexions", vous l?avez dit, sont insuffisantes, et nous sommes opposés à la mise en place d?un contrôle d?accès payant à la tour de l?Horloge pour la dépose et reprise des voyageurs.

Les solutions d?aménagement des abords de la gare de Lyon ne doivent pas mettre à égalité les taxis et les V.T.C., car ils n?ont pas les mêmes conditions d?exercice de leur profession. Le modèle "ubérisé" des V.T.C. est fondé sur le moins-disant social. Il a aussi des conséquences néfastes pour l?environnement, car il augmente la congestion, et donc la pollution. Nous voyons donc d?un bon ?il les propositions faites dans ce v?u, notamment en matière d?intermodalité pour fluidifier la circulation. Nous voterons bien naturellement ce v?u.

M. Patrick BLOCHE, adjoint, président. - Merci, Didier LE RESTE.

Je mets aux voix, à main levée, le projet de v?u déposé par l'Exécutif.

Qui est pour ? Contre ? Abstentions ?

Le projet de v?u est adopté. (2019, V. 582).