Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
Conseil Municipal
> Type de document (Débat / Délibération)  

Vœu déposé par le groupe Démocrates et Progressistes relatif à La Petite Ceinture et sa sur-largeur entre le cours de Vincennes et la rue du Volga.

Débat/ Conseil municipal/ Décembre 2019


 

M. Patrick BLOCHE, adjoint, président. - Nous en arrivons au v?u référencé n° 188 relatif à la Petite ceinture et la sur-largeur entre le cours de Vincennes et la rue du Volga.

La parole est à nouveau à Mme Fadila MÉHAL.

Mme Fadila MÉHAL. - Monsieur le Président, votre allusion à Frédérique CALANDRA était tout à fait inappropriée.

Après sa réunion mensuelle du 4 novembre 2019, le conseil de quartier Plaine-Lagny a en effet adressé un courrier à Mme la Maire du 20e arrondissement demandant l?ouverture au public de la petite ceinture entre le cours de Vincennes et la rue du Volga. Je rappelle que l?ouverture de nouveaux tronçons de la petite ceinture a fait l?objet d?un vote massif des Parisiennes et des Parisiens à l?occasion du budget participatif, et singulièrement dans le 20e arrondissement.

C?est un projet que nous soutenons et qui s?inscrit dans une pleine logique avec des aménagements passés. Pour cette nouvelle extension, les conseillers de quartier proposent l?aménagement de trois espaces. Je les cite : un espace de biodiversité qui se concrétiserait par une friche végétale et l?implantation d?une forêt. Deuxièmement, par un espace piéton qui permettrait de faire le lien avec les espaces déjà aménagés de la petite ceinture. Et enfin, un espace pour une activité urbaine d?agriculture et de maraîchage permettant aux habitants de s?approprier l?espace, et surtout aux écoles du quartier de développer leur activité nature.

En lien avec le jardin de la Gare-de-Charonne, pourrait être réalisé un aménagement spécifique cours de Vincennes. Donc, ces souhaits correspondent parfaitement à ce que nous préconisons, et nous les faisons les nôtres. J?espère qu?en effet, ce v?u pourra être soutenu pour offrir aux habitants de nouveaux espaces de respiration à Paris.

Je vous remercie.

M. Patrick BLOCHE, adjoint, président. - Merci, Madame MÉHAL.

Vous avez mal réagi?

Mme Fadila MÉHAL. - Très mal.

M. Patrick BLOCHE, adjoint, président. - A ce que j?ai exprimé à l?égard de Jérôme GLEIZES. Je pense qu?il y a d?excellentes raisons pour que Frédérique CALANDRA ne soit pas en séance cet après-midi compte tenu de ce qui se passe à la mairie du 20e arrondissement, mais je ne sais pas pourquoi les embouteillages parisiens ont été évoqués.

Je donne la parole à Mme Pénélope KOMITÈS.

Mme Pénélope KOMITÈS, adjointe. - Madame MÉHAL, nous portons collectivement cette ambition d?ouvrir des espaces de fraîcheur supplémentaires et de végétaliser la ville. C?est notamment pour cette raison que, depuis 2014, on a ouvert de nombreux tronçons de la Petite ceinture, notamment dans le 20e arrondissement. C?est également en ce sens que nous travaillons sur la promenade sportive végétale qui est en cours d?aménagement de Stalingrad au cours de Vincennes.

Votre v?u propose quelque chose, c?est-à-dire que la sur-largeur de la petite ceinture du 20e arrondissement soit connectée au jardin de la Gare-de-Charonne pour en faire un grand espace. Je suis un peu étonnée. Ce sont des discussions que j?ai eues sur place avec Frédérique CALANDRA. Je ne comprends pas très bien pourquoi elle dépose un v?u en ce sens alors que nous en avions discuté ensemble. Et surtout, je voudrais vous rappeler que nous avons déjà voté un v?u, à l?initiative du parti communiste, en juillet dernier, pour que soient engagées des discussions avec la S.N.C.F., à qui appartient cette parcelle, afin d?étudier l?extension de ce jardin. Donc, c?est un travail engagé. C?est quelque chose qui ne nous appartient pas. Ce sont des discussions que j?ai eues longuement en me promenant avec Frédérique CALANDRA sur cette portion de la petite ceinture. Donc, j?ai un petit peu de mal à comprendre ce v?u. Je ne voudrais pas en conclure ce qu?en conclut M. GLEIZES.

Je vous prierai de bien vouloir retirer votre v?u. Sinon, il y a un v?u qui a déjà été? On a déjà? Voilà. C?est déjà en route. Donc, je ne vais pas faire voter favorablement quelque chose qui est déjà en cours.

M. Patrick BLOCHE, adjoint, président. - Merci.

Madame MÉHAL, est-ce que Pénélope KOMITÈS vous a rassurée ? Est-ce que vous retirez ce v?u ?

Mme Fadila MÉHAL. - Les arguments avancés ne m?ont pas convaincue. Je maintiens le v?u.

M. Patrick BLOCHE, adjoint, président. - Très bien.

Cela m?amène à donner la parole à Jérôme GLEIZES, pour une explication de vote d?une minute.

M. Jérôme GLEIZES. - Mme MÉHAL ne le sait pas, mais la mairie du 20e arrondissement était occupée. Donc, il y avait de très bonnes raisons pour que Mme la Maire soit absente. Ce n?est donc pas la peine d?inventer des embouteillages. C?était la petite blague pour ceux qui n?avaient pas compris.

Deuxième élément, je rappellerai, Madame MÉHAL, que vous n?êtes pas au courant de ce qui se passe dans le 20e arrondissement, que ces deux v?ux ont été, bien sûr, un vote contre en arrondissement, qu'ils n?ont pas été votés par le Conseil d?arrondissement. C?est la réalité du 20e arrondissement. Donc, c?est bien de reporter des v?ux qui ont été battus en arrondissement, mais cela n?aide pas au débat démocratique.

M. Patrick BLOCHE, adjoint, président. - Merci beaucoup.

Je mets aux voix, à main levée, la proposition de v?u déposée par le groupe Démocrates et Progressistes, assortie d'un avis défavorable de l'Exécutif.

Qui est pour ? Contre ? Abstentions ?

La proposition de v?u est repoussée.

La majorité du Conseil de Paris vote comme la majorité du Conseil du 20e arrondissement. Voilà une bonne nouvelle.

V?u déposé par le groupe Démocrates et Progressistes