Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Decembre 2019
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
Conseil Municipal
> Type de document (Débat / Délibération)  

Vœu déposé par les groupes UDI-MODEM et les Républicains et Indépendants relatif au stationnement des deux-roues dans le quartier des Batignolles.

Débat/ Conseil municipal/ Décembre 2019


 

M. Patrick BLOCHE, adjoint, président. - Nous en arrivons au v?u référencé n° 200 relatif au stationnement des deux-roues dans le quartier des Batignolles.

La parole est à Mme Valérie NAHMIAS, puisque c?est un v?u du groupe? de deux groupes, UDI-MODEM et les Républicains et Indépendants, mais, visiblement, c?est vous qui le présentez.

Mme Valérie NAHMIAS. - Merci beaucoup.

C?est un v?u issu des habitants. C?est un peu mon quartier de prédilection, le nouveau Batignolles. J?ai parlé ce matin des commerces. Sur cette partie, nous avons effectivement des commerces, des grosses enseignes, des entreprises et des habitations. Nous n?avons quasiment aucun stationnement parce que c?est une rue dite "apaisée". Donc, nous avons des trottoirs extrêmement larges, une rue au milieu pour les voitures, et pas de possibilité de se garer ni de stationner. Etant donné qu?il y a quand même une circulation assez dense, des gens qui vont et viennent pour le travail, nous avons un nombre important de voitures et surtout de scooters qui n?ont d?autre possibilité que de se garer sur les trottoirs. Aujourd?hui, on a 30 à 40 scooters qui se positionnent en bas des logements et des entreprises, qui sont donc néfastes en termes de pollution, de nuisances sonores, et nous essayons aujourd?hui de trouver des solutions pour que, premièrement, les gens puissent quand même venir travailler ou venir à leur rendez-vous, deuxièmement, que cela évite toutes ces nuisances, troisièmement, qu?ils ne soient pas enlevés en permanence par les services de Paris, et, quatrièmement, que cela reste une rue apaisée.

La solution, ce serait peut-être sur le boulevard Berthier d?étudier la possibilité aux scooters, deux-roues et, pourquoi pas aussi, aux vélos d?y stationner. C?est une bonne proposition des habitants et en termes de démocratie participative. A nous d?être la parole des habitants. C?est ce que nous vous soumettons, Monsieur NAJDOVSKI.

Nous avons eu un amendement oral, donc je vais tout de suite sur cet amendement oral, qui, par l?ouverture, à peine j?ai parlé de vélo? Comme M. NAJDOVSKI ne rêve pas d?étoiles mais que de vélos, il avait la possibilité de dire : parfait, alors on y installe que des vélos. Il est magique. Sauf que le but du v?u, au départ, c?était quand même de trouver une solution pour les scooters. Je reste quand même sur mon v?u de dire : s?il vous plaît, Monsieur NAJDOVSKI, il n?existe pas que des vélos sur terre. Il y a d?autres choses sur terre, comme des petits scooters, des grands scooters, des voitures. Je sais que c?est dur à entendre, Monsieur NAJDOVSKI, je sais que c?est dur. Mais, voilà.

Donc, essayons de trouver ces solutions pour pouvoir garer ces scooters. C?était le v?u. Voilà. C?était mon v?u. Merci beaucoup.

M. Patrick BLOCHE, adjoint, président. - Merci, Valérie NAHMIAS.

La parole est à M. Christophe NAJDOVSKI, pour vous répondre.

M. Christophe NAJDOVSKI, adjoint. - Merci, Monsieur le Maire.

Votre v?u est relatif à la mise en place d?un stationnement pour les deux-roues dans le quartier des Batignolles. Les deux-roues peuvent être motorisés ou non motorisés. Alors, on ouvre tous le champ des possibles.

Pour ce qui concerne le stationnement des deux-roues motorisés, il convient de rappeler que le stationnement des deux-roues motorisés est interdit sur le trottoir et que les nouveaux espaces de stationnement des deux-roues motorisés doivent être recherchés sur chaussée. C?est dans ce sens que nous vous proposons d?amender votre v?u, de manière à respecter la sanctuarisation des trottoirs pour les piétons.

Bien évidemment, nous regarderons avec la section territoriale de voirie, avec la mairie du 17e arrondissement, où nous pouvons créer ces emplacements de stationnement sur chaussée de manière à répondre à la demande qui est exprimée localement. Entre deux discussions avec le maire du 17e arrondissement, on évoquait différentes possibilités. Vous en avez évoqué une. Je pourrais évoquer peut-être l?allée Colette-Heilbronner ou d?autres endroits sur lesquels nous pouvons demander à la section territoriale de voirie d?imaginer du stationnement. Mais je rappelle que celui-ci doit être fait sur chaussée et non pas sur trottoir, parce que du stationnement sur trottoir veut dire aussi de la circulation sur trottoir, et nous ne pouvons pas accepter cela.

Nous partageons, bien évidemment aussi, votre volonté de développer le stationnement des deux-roues en général et celui des vélos. Et donc, c?est la raison pour laquelle nous vous avons proposé un amendement. Si vous acceptez cet amendement, nous pourrons adopter ce v?u.

M. Patrick BLOCHE, adjoint, président. - Merci beaucoup, Christophe NAJDOVSKI.

J?ai cru comprendre que Valérie NAHMIAS acceptait l?amendement. Vous me le confirmez ?

Mme Valérie NAHMIAS. - Non, malheureusement, parce que l?amendement enlève la partie deux-roues motorisés. A moins qu?il reste quand même sur l?étude des deux ?

M. Patrick BLOCHE, adjoint, président. - Christophe NAJDOVSKI, on le garde ?

Mme Valérie NAHMIAS. - Confirmez-moi bien qu?il reste sur l?étude des deux-roues motorisés.

M. Patrick BLOCHE, adjoint, président. - Oui, il y aura aussi une étude sur les deux-roues motorisés. Vous êtes heureuse ? Eh bien, parfait. Très bien. Absolument. Voilà.

Je mets aux voix, à main levée, la proposition de v?u déposée par les groupes UDI-MODEM et les Républicains et Indépendants, amendée par l'Exécutif.

Qui est pour ? Contre ? Abstentions ?

La proposition de v?u amendée est adoptée. (2019, V. 581).

V?u déposé par l'Exécutif relatif à la circulation des taxis dans le périmètre de la gare de Lyon.