Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Decembre 2019
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
Conseil Municipal
> Type de document (Débat / Délibération)  

Débat/ Conseil municipal/ Décembre 2019


 

M. Emmanuel GRÉGOIRE, premier adjoint, président. - Nous passons aux travaux de la 7e Commission.

Je donne la parole à sa présidente, Mme Danièle PREMEL.

Mme Danièle PREMEL. - Lors de la 7e Commission, les différents adjoints ont présenté le budget 2020. Puis, nous sommes passés aux projets de délibération présentés lors de ce dernier Conseil.

Concernant la délégation Démocratie locale, participation citoyenne, vie associative et jeunesse, Mme Pauline VÉRON a mis l'accent plus particulièrement sur la stabilité des crédits consacrés à la vie associative et à l'animation locale, finançant notamment la Maison de la vie associative et citoyenne, et aux crédits consacrés à la concertation, qui diminuent dans l'attente de la relance du budget participatif.

Concernant la DJS, les crédits consacrés aux activités pour les jeunes, destinés aux animations, projets et dispositifs en faveur de la jeunesse, portant notamment sur les centres "Paris Anim'", dont quatre nouveaux peuvent bénéficier des subventions de la C.A.F., et pour le nouveau centre Hébert, effectivement des investissements afin, je le rappelais, que ce projet monte bien. Egalement, les crédits du BAFA citoyen, qui s'élèvent à 2,8 millions, qui sont en stabilité.

Concernant les projets de délibération, ceux-ci n'ont pas fait l'objet de remarques particulières, d'autant plus qu'il s'agissait bien de finaliser le budget afin que les associations n'aient pas de rupture dans le temps pour leurs subventions.

À signaler la nouvelle dénomination "Rachid Taha" pour le centre "Paris Anim'" de la place de la Chapelle dans le 18e.

Concernant la délégation aux relations internationales et francophonie, en l'absence de Patrick KLUGMAN qui était en déplacement, M. Hermano SANCHES RUIVO a présenté les dépenses prévues au budget, entre autres les grands événements annuels, qui sont budgétés à la hauteur de 150.000 euros, en baisse cette année. Mais cette diminution est compensée par une valorisation qui permet de maintenir les moyens de la DGRI à leur niveau actuel.

Les recettes de fonctionnement pour la coopération décentralisée correspondent à des financements et représentent quand même 83 % du budget, ainsi que les services support de la DGRI, qui correspondent aussi à des recettes de mécénat.

Concernant les projets de délibération, deux projets de délibération ont été notés significatifs : le pacte d'amitié avec la ville de Rabat, et le programme de formation des personnels soignants dans le nord de la Syrie.

Concernant la délégation Sport, tourisme, Jeux olympiques et paralympiques, Jean-François MARTINS a présenté les dépenses prévues au budget, en soulignant plus particulièrement l'accompagnement des grands projets dans le cadre de la délégation générale aux Jeux olympiques et paralympiques, et aux grands événements : Championnat d'Europe de football, J.O. à Tokyo, Championnat d'Europe d'athlétisme, NBA, Championnat d'Europe de gymnastique féminine, mise en ?uvre aussi du programme de transformation olympique pour l'héritage des J.O.

Pour la DJS, juste quelques minutes, pour quelque chose d'intéressant dit dans cette 7e Commission. Je vais passer très vite, sur une hausse quand même des recettes, cela n'arrive pas tous les jours, par l'augmentation des redevances CODP et D.S.P.

M. Emmanuel GRÉGOIRE, premier adjoint, président. - Vous parlez à mon c?ur, mais il faut conclure.

Mme Danièle PREMEL. - Egalement, le renouvellement du contrat marathon de Paris. Je remarque qu'il y a eu deux interpellations sur les créneaux par Mme Anne-Charlotte BUFFETEAU du 15e, des piscines, et de M. BOUTAULT sur le projet important en tout cas du budget du tourisme. Nous aurons une explication plus précise de M. MARTINS.

M. Emmanuel GRÉGOIRE, premier adjoint, président. - Merci beaucoup.