Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Decembre 2019
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
Conseil Municipal
> Type de document (Débat / Délibération)  

2019 DPSP 20 - Subventions (240.000 euros) à l’association "Espoir - Centres Familiaux de Jeunes" pour l’implantation d’une ferme urbaine au sein des jardins d’Éole (18e).

Débat/ Conseil municipal/ Décembre 2019


 

Mme Pauline VÉRON, adjointe, présidente. - Nous examinons maintenant le projet de délibération DPSP 20 et l?amendement technique n° 220 déposé par l?Exécutif. Ce projet de délibération est relatif à l'attribution de subventions à l?association "ESPOIR - Centres Familiaux de jeunes" pour l?implantation d?une ferme urbaine au sein des Jardins d?Eole.

Je vais donner la parole au maire du 18e arrondissement, M. Éric LEJOINDRE.

Je voudrais juste vous signaler qu?après, nous passerons directement à l?examen du projet de délibération SG 70 compte tenu des gens qui se sont désinscrits.

Éric LEJOINDRE, vous avez la parole.

M. Éric LEJOINDRE, maire du 18e arrondissement. - Merci, Madame la Maire.

Chers collègues, on s?éloigne de la rue de Ponthieu et l?on s?approche des petits oiseaux, donc je pense que la tension va baisser tout de suite. Je voulais souligner l?intérêt du projet de délibération qui est soumis à notre vote et est une forme de réponse aux difficultés que l?on connaît bien dans un certain nombre de parcs et jardins de l?est du 18e arrondissement, du Nord-Est parisien, notamment sur le plan de la sécurité, et qui fait l?objet régulièrement de débats. Ici, la complexité de la situation, liée à l?occupation des squares par des populations vulnérables, nous oblige à réinventer l?action publique pour réinvestir ces espaces et y rétablir plus de tranquillité et de sérénité.

Je me réjouis donc du projet porté par l?association "ESPOIR - Centres Familiaux de jeunes" de mettre en place une mini-ferme pédagogique au sein des Jardons d?Eole, qui permet, par ailleurs, de sensibiliser les plus jeunes, mais aussi les moins jeunes, aux enjeux écologiques et de la bientraitance animale. C?est un dispositif qui a prouvé son efficacité, notamment au square Alain-Bashung puisque ce site est désormais totalement pacifié, réinvesti par les familles, et donc, à nouveau ouvert à l?ensemble du public. Je pense que cette expérience peut être étendue aux Jardins d?Eole. C?est un projet novateur qui s?inscrit dans une politique globale menée par la Ville et la mairie d?arrondissement pour redonner aux Parisiennes et aux Parisiens le plein usage de ces espaces communs.

C?est un projet de délibération cohérent avec le vote du budget qui est intervenu en début de semaine et notamment en prévoyant un budget supplémentaire important pour les animations de la promenade urbaine de Barbès à Stalingrad. C?est un projet qui s?inscrit aussi dans une politique globale sur la sécurité dans les squares, pour lequel je remercie Pénélope KOMITÈS et, bien sûr, Colombe BROSSEL. Renforcement du gardiennage, avec, notamment, quatre agents supplémentaires tous les jours, mais aussi mise en ?uvre du "Plan Crack" en ouvrant des hébergements à destination des usagers de drogues, avec des maraudes quotidiennes, et puis, travail sur de nouvelles aires de jeu dans ces parcs et jardins, et puis, bien sûr, le projet de buvette qui a été recréé par l?A.P.S.A.J. à Eole. C?est la somme de toutes ces actions qui va nous permettre de retrouver plus de sérénité dans ce parc, et je crois vraiment en la réussite de ce projet d?occupation positive.

Je vous invite, bien sûr, à voter ce projet de délibération, indispensable pour le 18e arrondissement.

Mme Pauline VÉRON, adjointe, présidente. - Merci.

Je donne la parole, pour répondre, à Mme Colombe BROSSEL.

Mme Colombe BROSSEL, adjointe. - Merci beaucoup.

Merci, cher Éric LEJOINDRE, d?avoir rappelé dans quel contexte nous proposons, en effet, de permettre aux familles d?être à l?aise dans un certain nombre d?espaces verts du Nord-Est parisien. C?est le plan de reconquête que nous avons élaboré avec vous, avec Pénélope KOMITÈS, avec les maires d?arrondissement, pour apaiser la situation dans les squares. Sur cette stratégie, vous en avez dit beaucoup. Je me permettrai juste de rappeler que le projet qui est porté avec "ESPOIR-CFDJ" est intéressant et, en effet, nous avons eu l?occasion d?en voir l?efficacité à Bashung. Un projet intéressant en matière de prévention de la délinquance, puisque c?est aussi grâce au soutien à des T.I.G. que des projets permettent de prévenir la récidive et la délinquance, permettent à chacun et chacune de comprendre le sens de la peine alternative, le sens de l?engagement au service de l?intérêt général, ce qui nous permet d?avancer. Donc, c?est un beau projet qui est présenté.

D?un mot, je termine en vous disant que l?association, une fois que vous aurez apporté votre soutien - si vous le souhaitez - à ce projet de délibération, entamera évidemment une concertation avec l?ensemble des acteurs locaux - il y en a beaucoup aux alentours - et les habitants, pour être au plus juste dans l?implantation de la ferme. Etre au plus juste dans la façon dont cela fonctionnera avec les autres acteurs.

Donc, c?est un projet aux côtés duquel nous serons évidemment très présents. Merci beaucoup.

Mme Pauline VÉRON, adjointe, présidente. - Merci beaucoup.

Je mets aux voix, à main levée, le projet d'amendement n° 220 déposé par l'Exécutif.

Qui est pour ? Contre ? Abstentions ?

Le projet d'amendement n° 220 est adopté.

Je mets aux voix, à main levée, le projet de délibération DPSP 20 ainsi amendé.

Qui est pour ?

Contre ?

Abstentions ?

Le projet de délibération amendé est adopté. (2019, DPSP 20).