Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Decembre 2019
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
Conseil Municipal
> Type de document (Débat / Délibération)  

2019 DLH 178 - Réalisation dans les 10e, 11e, 12e, 13e, 15e, 16e, 17e, 18e et 19e arrondissements d’un programme d’acquisition-amélioration de 20 logements sociaux (10 P.L.A.-I., 8 PLUS et 2 P.L.S.) par "Aximo". Voeu déposé par le groupe LRI, M. GABORIAU, Mme BOULAY-ESPERONNIER, M. HÉLARD, Mmes LECOUTURIER et BOILLOT relatif au conventionnement 61 bis, avenue Mozart (16e).

Débat/ Conseil municipal/ Décembre 2019


 

M. Patrick BLOCHE, adjoint, président.- Nous passons au projet de délibération DLH 178 et au v?u n° 62.

La parole est à Pierre AURIACOMBE.

M. Pierre AURIACOMBE.- Merci, Monsieur le Maire. Je vais rester sur ce même débat, Monsieur BROSSAT, si vous me le permettez, sur cette notion de mixité sociale.

Je me suis inscrit sur le DLH 178, qui n'est pas le plus représentatif car, pour le 16e, il n'y a que deux logements. Mais nous avons également, lors de ce conseil, Charles Tellier avec vingt-deux logements sociaux, et aussi le conventionnement du boulevard Murat.

Quand vous nous dites que l?on va privilégier, dans les arrondissements qui ont peu de logements sociaux, les logements plutôt très sociaux, le PLUS et le P.L.A.-I., au détriment du P.L.I., et que vous nous parlez de mixité sociale, j?avoue que j?ai du mal à comprendre comment on crée de la mixité sociale, si on ne crée pas de logements intermédiaires.

Nous avons, ici, dans cet exemple avenue Mozart, des personnes qui auront accès à la propriété. Vous en conviendrez, le prix du mètre carré est plutôt cher dans le 16e arrondissement, comme dans tout Paris, spécialement avenue Mozart. On va avoir des personnes aisées qui vont y vivre. On va avoir, et c'est tant mieux, des personnes moins aisées qui vont y vivre dans des logements que vous allez nous mettre en place dans le 16e, et que vous mettez en place depuis des années. Mais que font les catégories intermédiaires ? Dites-nous, si vous souhaitez de la mixité sociale, où vont se loger les catégories intermédiaires ?

Monsieur BROSSAT, je vous parle, mais ce n'est pas très grave, si vous ne voulez pas écouter, je vous parle quand même. Où vont habiter les catégories intermédiaires ? Je n'en sais rien. Mais c?est vrai que vous ne trouvez pas de solutions.

Il faudra tout de même, à un moment, et j'espère que ce sera le cas dans la prochaine mandature, réfléchir à un parcours immobilier des habitants de Paris. Comment passer du logement très social au logement intermédiaire, et éventuellement, au logement privé et à l'accession à la propriété ? Je sais bien, très tardivement, vous nous faites des propositions sur l'accession à la propriété, c'est plutôt une bonne idée. Mais on voit bien qu?il n?y a pas de parcours et que, lorsque vous nous parlez de mixité sociale, dans les différents programmes proposés ici pour le 16e arrondissement, il n'y a pas de mixité sociale, Monsieur BROSSAT.

Il y aura, d'un côté, des gens qui seront propriétaires ou locataires dans le privé, qui seront plutôt aisés, il y aura des gens plutôt défavorisés dans les logements P.L.A.-I., mais il n?y aura personne des classes intermédiaires dans le P.L.I. C'est vrai que c?est un point de désaccord, je le regrette, mais je ne vois pas vraiment de solutions que vous pouvez proposer aux gens des classes intermédiaires.

Merci.

M. Patrick BLOCHE, adjoint, président.- Merci, Pierre AURIACOMBE.

Je ne vois pas de signataire du v?u n° 62. Donc c'est la présidente du groupe qui dit qu?il est défendu, merci. Je donne donc la parole à Ian BROSSAT.

M. Ian BROSSAT, adjoint.- C'est là aussi un débat que nous avons très régulièrement. Je voudrais juste rappeler le contenu du projet de délibération. On parle, en l'occurrence pour ce qui est du 16e, de la production, tenez-vous bien, de deux logements sociaux, deux logements sociaux dans un arrondissement qui compte 6 % de logements sociaux. Donc, je ne pense pas qu'il y ait de quoi s'émouvoir plus que cela.

Je pense qu'il est bon de continuer à produire du logement social dans l'un des arrondissements qui en compte le moins. Il ne me semble pas qu'en produisant deux P.L.A.-I., c'est-à-dire deux logements sociaux à destination de populations fragiles dans le 16e, on déséquilibre la sociologie de l'arrondissement. Donc je pense que c'est un bon projet de délibération. Après, je conçois que nous puissions avoir des débats sur cette question. En tout cas, nous la maintiendrons comme telle.

M. Patrick BLOCHE, adjoint, président.- Merci, Ian BROSSAT, pour la réponse.

Je mets tout d?abord aux voix, à main levée, le v?u n° 62 du groupe les Républicains et Indépendants, avec un avis défavorable de l'Exécutif.

Qui est pour ?

Qui est contre ?

Qui s'abstient ?

Le v?u n° 62 est repoussé.

Je mets aux voix, à main levée, le projet de délibération DLH 178.

Qui est pour ?

Qui est contre ?

Qui s'abstient ?

Le projet de délibération est adopté. (2019, DLH 178).