Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Decembre 2019
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
Conseil Municipal
> Type de document (Débat / Délibération)  

Débat/ Conseil municipal/ Décembre 2019


 

M. Patrick BLOCHE, adjoint, président.- Par contre, je vois Danielle SIMONNET. Je vais lui donner la parole sur le projet de délibération DLH 252 : réalisation 29-39, rue Villiers-de-l?Isle-Adam, dans le 20e, d'un programme d'acquisition-amélioration de 69 logements sociaux. Vous avez la parole, Danielle SIMONNET.

Mme Danielle SIMONNET.- Merci.

Chers collègues, sur ce projet de délibération, j'estime que c?est l?occasion de revenir sur le ratio décidé par la Ville de Paris lors de toute cette mandature, qui est de réserver 30 % de logements sociaux au P.L.S., alors que 90 % des demandeurs de logements sociaux sont éligibles au P.L.A.-I.-PLUS, alors que 70 % des demandeurs de logements sociaux sont éligibles aux logements réellement sociaux P.L.A.-I., P.L.A.-I.-PLUS.

C'est une demande qui est d'ailleurs très fortement exprimée par de nombreuses associations, que ce soit la Fondation Abbé Pierre, le "Droit au logement", le D.A.L., parce qu'aujourd'hui, nous avons une situation d'urgence sociale à laquelle nous ne répondons pas. Par le fait de réserver 30 % de logements P.L.S., on organise, vous organisez une discrimination à l'encontre des catégories les plus populaires de Paris dans l'accès au logement social, et c'est inacceptable.

Vous savez bien que la crise de l'hébergement d'urgence est en partie due au fait que la stratégie du logement, d'abord, vous ne vous donnez pas les moyens de l'appliquer à Paris, précisément parce que vous réservez ces 30 % de logements sociaux au P.L.S., c'est-à-dire aux revenus plus moyens confortables des classes moyennes, voire supérieures du salariat.

A travers ce projet de délibération, où est-ce qu?on se situe ? On se situe dans le 20e, rue Villiers-de-l?Isle-Adam. Pour celles et ceux qui ne connaissent pas précisément le 20e, la rue Villiers- de-l?Isle-Adam n'est pas très loin du Père-Lachaise et Gambetta, et on est dans un secteur résidentiel en zone de déficit de logement social. A partir du moment où on est dans une zone de déficit de logement social, on devrait assumer de faire du logement réellement social, c?est-à-dire accessible aux demandeurs qui sont éligibles au P.L.A.I.-PLUS.

Au lieu de cela, dans ce projet de délibération, vous prévoyez 69 logements en P.L.S., et 35 logements en P.L.I. Je trouve évidemment que ce n'est pas du tout acceptable parce que, dans ce quartier, dans ce micro-quartier, il aurait été possible de faire du P.L.A.I.-PLUS. Nous ne sommes pas dans une zone hyperdense en habitat social ultra-populaire. Arrêtez ! L'argument de la mixité sociale dans ce quartier, quand même assez gentryfié, excusez-moi, ne vaut pas !

Je sais très bien que l?on va me rétorquer : Madame SIMONNET, il faut voir l'ensemble. Mais précisément, l'ensemble n'est pas non plus satisfaisant parce que je suis en total désaccord avec le fait de réserver 30 % de logements sociaux en P.L.S. J'estime, qui plus est, que sur ce projet de délibération, c'est une erreur politique importante que de faire ces logements pour la catégorie plus confortable du salariat, quand vous n'arrivez pas à satisfaire la demande pour les catégories les plus populaires.

C'est un vrai problème, parce qu'on a un million de personnes qui viennent travailler par jour à Paris. Pourquoi ? Parce qu'elles ne peuvent pas vivre à Paris du fait de la cherté des loyers. Quand on a 12.000 personnes qui, chaque année, quittent Paris, ce sont 12.000 personnes issues d'abord et avant tout des classes populaires, parce qu'elles n'ont pas les moyens de payer les loyers du fait de la spéculation immobilière ou parce qu'elles n'ont pas accès à un logement social.

Il me semble extrêmement important que nous poursuivions ce débat, comme je n'ai cessé de le poursuivre lors de l'intégralité de la mandature. Je vous remercie.

M. Patrick BLOCHE, adjoint, président.- Merci beaucoup, Danielle SIMONNET. La parole est à Ian BROSSAT pour vous répondre.

M. Ian BROSSAT, adjoint.- Quelques mots pour répondre à Danielle SIMONNET.

Il s'agit ici de l'acquisition d'un immeuble de 69 logements sociaux et 35 logements en P.L.I. C'étaient des logements privés, que la Régie Immobilière de la Ville de Paris a rachetés pour éviter la mise à la découpe de cet immeuble, c'est-à-dire que le risque qui était encouru par les locataires était d'être purement et simplement expulsés à l'occasion de congés pour ventes réalisées par le nouveau propriétaire. Conscients du danger qu'encouraient les locataires, nous avons fait le choix de déléguer notre droit de préemption à la Régie Immobilière de la Ville de Paris, ce qui permettra aux locataires de rester en place.

Comme c'était un immeuble qui était essentiellement occupé par des classes moyennes, nous avons fait le choix de conventionner l'immeuble en P.L.S. et en P.L.I., c'est-à-dire des catégories de logements qui correspondent aux classes moyennes.

Je pense que c'est un choix qui est parfaitement justifié et que chacun, ici, devrait se réjouir de ce projet de délibération.

Puis, Madame SIMONNET, quand même ! Quand je vous entends dire que l'on manque de logements sociaux, j'ai quand même en mémoire quelques-uns de vos votes. On parle là du quartier Père-Lachaise. Vous avez voté contre, vous avez même manifesté bras dessus bras dessous, avec des élus de droite contre le projet de logements sociaux hôtel Ménilmontant. Vous avez voté de la même manière contre le projet de logements sociaux rue Erlanger dans le 16e arrondissement, pour 88 logements sociaux, dont 25 en pension de famille dédiés à des sans-abri.

Donc je veux bien tout entendre, mais enfin, si votre question, c'est pourquoi est-ce qu'on ne produit pas davantage de logements sociaux, le moins que l'on puisse dire, c'est que je ne pense pas que vous soyez particulièrement bien placée pour nous faire des leçons dans ce domaine, et je vous invite à voter ce projet de délibération.

M. Patrick BLOCHE, adjoint, président.- Merci, Ian BROSSAT.

Je mets aux voix, dans le silence le plus total, à main levée, le projet de délibération DLH 252.

Qui est pour ?

Qui est contre ?

Qui s'abstient ?

Le projet de délibération est adopté. (2019, DLH 252).

2019 DLH 265 - Réalisation 29, rue Nollet (17e) d'un programme de construction d'une résidence sociale comportant 83 logements P.L.A.-I. par la R.I.V.P. Voeu déposé par le groupe LRI relatif à la part de logements en catégorie PLUS. Voeu déposé par le groupe PPCI relatif à la répartition des catégories de logements.