Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Decembre 2019
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
Conseil Municipal
> Type de document (Débat / Délibération)  

Débat/ Conseil municipal/ Décembre 2019


 

M. Paul SIMONDON, adjoint, président.- Nous passons au projet de délibération DLH 401 : dispositif "Réparer et Embellir", subvention visant l?amélioration du parc de logements dans le 15e arrondissement. On commence par donner la parole à Mme Claire de CLERMONT-TONNERRE pour le groupe "100% Paris".

Mme Claire de CLERMONT-TONNERRE.- Monsieur le Maire, mes chers collègues, vous nous proposez d?allouer 556.000 euros pour aider les bailleurs sociaux à financer 50 % des travaux d?amélioration identifiés dans 17 immeubles du 15e.

C?est une initiative très positive, même si nous considérons que la plupart des opérations dites d?embellissement qui nous sont proposées devraient faire partie des opérations d?entretien courant à réaliser par les bailleurs, étant donné que ces travaux portent essentiellement sur la mise en sécurité des parties communes, la création de locaux collectifs de tri ou la peinture des cages d?escalier.

Si sur le principe nous souscrivons à cette démarche qui améliorera le cadre de vie et l?aspect de certains immeubles, ce projet de délibération nous inspire plusieurs remarques.

En premier lieu, je ne comprends pas que le maire du 15e ne soit toujours pas consulté en amont sur le choix des adresses retenues et sur la nature des travaux à envisager, alors que le maire d?arrondissement est directement interpellé par les locataires sur l?état dégradé de leurs ensembles. Je regrette que cette demande déjà formulée lors de nos débats de décembre 2018 soit restée lettre morte. Avec un minimum de concertation, nous aurions peut-être pu intégrer dans cette liste plusieurs adresses qui nécessitent des travaux de réparation. Cela aurait donné un premier signe aux habitants de ces ensembles, en attendant un programme de rénovation plus ambitieux.

Avec Philippe GOUJON, nous attirons en particulier votre attention sur le 44-46, boulevard de Grenelle où les nuisances s?additionnent du fait du mauvais état des parties communes, des problèmes d?humidité, des infections nuisibles ou encore des accès parking non sécurisés, ainsi que sur le 88 bis, rue Castagnary où les dégâts des eaux à répétition ont causé des fissures sur les plafonds et des traces de moisissures le long des murs. Quant aux parties communes, elles sont dans un état déplorable. Nous pourrions aussi évoquer le 218, rue de la Croix-Nivert ou le 22, rue du Hameau, dont les locataires nous ont saisis à de multiples reprises pour divers déficits d?entretien.

Par ailleurs, nous souhaiterions que vous nous communiquiez le bilan des travaux réalisés dans le 15e sur les 36 adresses proposées en 2018, en précisant si la subvention d?1.171.000 euros a bien été engagée dans sa totalité et si les travaux qui devaient être achevés dans un délai d?un an sont effectivement terminés, comme votre adjoint s?y était engagé lors de nos débats de décembre 2018.

Enfin, je regrette que le montant de la subvention allouée pour le 15e pour 2019 et le nombre de logements concernés aient été divisés par deux par rapport à 2018, alors que les besoins sont de plus en plus criants.

Pour conclure, ce dispositif "Réparer et Embellir" ne saurait masquer le manque d?entretien de certains grands ensembles, comme le groupe "Habitat" à Javel-Convention, dont les façades dégradées donnent une piètre image de la gestion du patrimoine social. Mais il est vrai que la politique de ponction des loyers capitalisés que vous menez depuis plusieurs années assèche les capacités d?investissement des bailleurs et retarde certaines opérations de rénovation attendues. Je vous remercie.

M. Paul SIMONDON, adjoint, président.- Je vous remercie. La parole est à Ian BROSSAT.

M. Ian BROSSAT, adjoint.- Quelques mots rapides.

D?abord, vous avez dit, et je ne peux que le redire, que c?est une opération positive pour les habitants du parc social. En l?occurrence, un dispositif que nous avons créé, le dispositif "Réparer et Embellir" visant à améliorer le parc de logements sociaux à l?échelle de tout Paris et à faire en sorte qu?un certain nombre de parties communes, qui pour des raisons diverses avaient mal vieilli, puissent faire l?objet de travaux. Je note que cela s?est traduit par un succès l?an passé, puisque l?ensemble des travaux que nous avions subventionnés ont été réalisés.

Pour ce qui concerne le projet de délibération que nous votons là en 2019, cette édition permettra de réaliser 33 opérations touchant plus de 20.000 logements ; je crois que nous pouvons nous en féliciter. Il s?agit d?un coup de pouce donné au bailleur, qui fait suite aux ponctions budgétaires de l?Etat, à la suite de la baisse de l?A.P.L., vous vous en souvenez.

Concernant le 15e plus particulièrement, 17 opérations sont présentées à ce jour et 4 bailleurs sociaux sont mobilisés : les 3 bailleurs sociaux de la Ville de Paris ainsi qu?I.C.F. "La Sablière". En tout, ce sont 1.792 familles qui sont concernées par ces travaux et c?est donc une bonne nouvelle. Vous nous demandez d?effectuer des travaux sur un certain nombre d?autres sites, ce que j?entends parfaitement. Pour ce qui me concerne et pour ce qui concerne mon cabinet, il est évidemment à la disposition de la mairie du 15e pour faire passer un certain nombre de messages auprès des bailleurs sociaux et pour faire en sorte que ces travaux puissent être réalisés sans attendre la prochaine édition, l?édition 2020 de notre dispositif "Réparer et Embellir". Ainsi, nous prendrons évidemment attache avec la mairie du 15e et avec vous, Madame de CLERMONT-TONNERRE, pour faire en sorte que ces doléances puissent être prises en compte.

M. Paul SIMONDON, adjoint, président.- Je vous remercie.

Je mets aux voix, à main levée, le projet de délibération DLH 401.

Qui est pour ?

Qui est contre ?

Qui s?abstient ?

Le projet de délibération est adopté. (2019, DLH 401).

2019 DLH 402 - Dispositif "Réparer et Embellir" : subvention visant l?amélioration du parc de logements (16e) et géré par des bailleurs sociaux. Voeu déposé par le groupe LRI, M. GABORIAU, Mme BOULAY-ESPERONNIER, M. HÉLARD, Mmes LECOUTURIER et BOILLOT relatif au conventionnement 116-118, rue Michel-Ange et 109, boulevard Murat (16e).