Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Decembre 2019
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
> Type de document (Débat / Délibération)  

relatif à la création d’un centre culturel franco-berbère. Vœu déposé par l'Exécutif.

Débat/ Conseil municipal/ Décembre 2019


 

M. Jean-François MARTINS, adjoint, président. - Nous examinons les v?ux référencés n° 110 et n° 110 bis relatifs à la création d?un centre culturel franco-berbère.

La parole est à Mme Leïla DIRI, pour le groupe UDI-MODEM, pour deux minutes.

Mme Leïla DIRI. - Merci, Monsieur le Maire.

Chers collègues, je souhaite par le biais de ce v?u vous interpeller au sujet du projet de création du centre culturel franco-berbère.

Ce projet est porté depuis 2005 par un tissu riche d?associations et d?acteurs franco-berbères parisiens. C?est un projet qui nous force à remettre aussi en perspective l?histoire qui lie notre ville, Paris, à cette communauté depuis la fin du XIXe siècle, afin qu?elle trouve enfin sa place au sein des institutions de la capitale.

M. Jean-François MARTINS, adjoint, président. - Si nous pouvions écouter Mme DIRI, je vous remercie.

Mme Leïla DIRI. - Il n?est plus question aujourd?hui de démontrer l?importance et la richesse de cette histoire berbère, souvent occultée, méconnue ou confondue. Paris a la chance de partager avec les Franco-berbères une partie importante de son histoire : la construction du métro, la vie des cafés bars kabyles de Belleville, Bastille, Saint-Michel, des quartiers nord et sud parisiens, du côté de l?avenue de Clichy, de Saint-Ouen, du Sud et de l?Ouest parisien. Des épiceries aussi de quartier tenues par les Berbères issus de différentes régions du Maroc. Des salles de concert et de spectacles mythiques dans notre capitale, comme La Java, Les Folies, Le Cabaret sauvage, Les Rigoles, L?Alimentation générale et j?en passe.

Bref, la culture berbère, comme beaucoup d?autres, est une richesse pour notre ville et ses habitants et c?est une identité fièrement portée par des centaines de milliers de Parisiens. Certains sont connus, comme Edith Piaf, Alain Bashung, Isabelle ADJANI, Mouloudji, Gérard DARMON, Dany BOON...

M. Jean-François MARTINS, adjoint, président. - S?il vous plaît ! Madame DIRI, je vous en prie.

Messieurs anciens Parlementaires, Conseillers de Paris, anciens Ministres, écoutez Mme DIRI.

Mme Leïla DIRI. - Je vous remercie.

Certains sont connus donc et d?autres beaucoup moins, voire pas du tout mais peu importe. Ils sont souvent d?anonymes citoyens, mais si fiers de cette identité plurielle qui les anime, les font vibrer et qui les enracine fortement dans une histoire qui leur permet d?être aujourd?hui des citoyens pleinement épanouis dans la République.

Jusqu?à présent, c?est le travail des associations franco-berbères qui permet d?offrir des animations culturelles valorisantes et de qualité. L?étape suivante doit être absolument franchie pour parvenir à une reconnaissance institutionnelle de cette culture à Paris.

Bertrand DELANOË d?abord puis Anne HIDALGO se sont engagés chaque année depuis 2005, lors des allocutions à l?occasion du Nouvel An berbère, à porter le projet de ce centre culturel, afin de hisser la culture berbère aux côtés de toutes les autres cultures qui composent Paris et font de notre ville, une ville monde, cosmopolite et fière de ce qu?elle est.

Je vous demande aujourd?hui donc de prendre cet engagement ferme et définitif de créer un centre culturel franco-berbère complètement indépendant, à l?image des établissements dédiés aux différentes cultures qui animent notre capitale, et que ce v?u donne lieu à la création d?un groupe de travail dédié, lancé avant la fin de la mandature, associant les acteurs de terrain que sont les associations franco-berbères, les habitants, les élus et les mairies d?arrondissement déjà identifiées.

Je vous remercie.

M. Jean-François MARTINS, adjoint, président. - Merci, Madame DIRI. Dans un silence un peu plus respecté, je donne la parole à M. MISSIKA, pour deux minutes.

M. Jean-Louis MISSIKA, adjoint. - Merci, Monsieur le Maire. Je compte sur vous pour obtenir le silence, je suis sûr que vous en êtes capable.

Chère Leïla DIRI, merci pour cette intervention. Vous le savez, vous l?avez dit, Anne HIDALGO et l?Exécutif parisien partagent avec vous la volonté de faire émerger un centre culturel franco-berbère à Paris.

J?émettrais donc un avis favorable à votre v?u mais je le compléterai par un v?u de l?Exécutif qui va au-delà, en termes d?engagement, car nous avons identifié un site pour ce projet. Il faut maintenant résoudre les problèmes technico-juridiques habituels en matière d?urbanisme. Il s?agit d?une parcelle classée U.G. d?environ 2.000 mètres carrés, rue Lucien-Lambeau dans le 20e arrondissement, proche de la porte de Montreuil.

Je vous propose dans le v?u de l?Exécutif d?instaurer un comité de pilotage que je présiderai jusqu?en mars, afin de s?assurer que le calendrier suivant soit tenu : durant l?année 2020, la résolution de l?ensemble des questions techniques, réglementaires et financières ; en 2021, la présentation d?une délibération au Conseil de Paris et le dépôt des autorisations d?urbanisme, dont le permis de construire. Voici un calendrier ambitieux et nous nous engageons à le rendre possible.

Je vous remercie.

M. Jean-François MARTINS, adjoint, président. - Merci, Monsieur MISSIKA.

J?ai une demande d?explication de vote de Mme GALLOIS pour le groupe "100% Paris" et de Mme MÉHAL pour le groupe Démocrates et Progressistes. Ensuite, Madame DIRI, vous répondrez sur la proposition du v?u de l?Exécutif.

La parole est à Mme GALLOIS.

Mme Edith GALLOIS. - Merci, Monsieur le Maire.

Nous voulons simplement dire à quel point nous soutenons avec enthousiasme ce v?u qui a été présenté par Leïla DIRI et le groupe UDI-MODEM. Il est temps en effet de passer des paroles aux actes.

Voilà plus de dix ans déjà que la création du centre culturel franco-berbère est annoncée à Paris par des majorités successives. Cela a déjà été rappelé. Les associations et tous ceux qui sont attachés à cette culture attendent légitimement que la première pierre soit posée. C?est en train de se faire et c?est une bonne nouvelle.

Pierre-Yves BOURNAZEL avait réaffirmé récemment, auprès des associations qu?il avait rencontrées, son entier soutien et son engagement pour ce projet.

C?est un lieu qui sera ouvert à tous, un lieu d?histoire, un lieu de transmission aussi et de diffusion de la culture berbère et des liens forts qui nous unissent. Nous voterons donc ce v?u avec plaisir, en ajoutant une mention sur le fait qu?il sera important d?associer les associations purement locales à ce projet.

Nous voterons également le v?u bis de l?Exécutif qui, nous semble-t-il, va dans le bon sens.

M. Jean-François MARTINS, adjoint, président. - Merci, Madame GALLOIS.

La parole est à Mme MÉHAL, pour le groupe DP.

Mme Fadila MÉHAL. - Monsieur le Maire, chers collègues, à mon tour, je voudrais m?associer et soutenir pleinement le v?u de l?UDI-MODEM pour la création de ce centre culturel franco-berbère. Mais aussi le v?u de l?Exécutif qui, en effet, enjambe dix années d?attente et va très certainement rendre hommage à la contribution de la communauté berbère, notamment kabyle à Paris et plus généralement en Ile-de-France. Chacun connaît son engagement en faveur de la citoyenneté et surtout en référence aux valeurs républicaines, dont je pense une question inscrite dans l?ADN des Berbères, la question de la laïcité.

Je me réjouis que ce v?u puisse être voté à l?unanimité.

M. Jean-François MARTINS, adjoint, président. - Merci, Madame MÉHAL.

J?ai une demande d?explication de vote de Mme CARRÈRE-GÉE, pour le groupe LRI.

Mme Marie-Claire CARRÈRE-GÉE. - Très rapidement, juste pour nous associer évidemment à cette magnifique initiative. C?est bien de l?avoir fait et de l?avoir fait comme cela. Tous les considérants sont magnifiques et c?est très bien. Merci.

M. Jean-François MARTINS, adjoint, président. - Merci, Madame CARRÈRE-GÉE.

Madame DIRI ?

Mme Leïla DIRI. - Je tiens à remercier très solennellement Jean-Louis MISSIKA pour ce travail et ses engagements qui sont très clairs. Nous voterons bien entendu le v?u de l?Exécutif, en réinsistant évidemment sur la composition de ce groupe de travail, mais je pense que l?on est clair sur l?intérêt d?associer les acteurs de terrain que sont les associations franco-berbères.

Je voudrais en profiter également pour proposer que l?on associe aussi à l?intérieur de ce groupe la mairie du 20e, puisque Frédérique CALANDRA est très fière de porter ce projet dans son arrondissement. On peut imaginer une sorte de mission de préfiguration avec la mairie et les associations berbères de l?arrondissement qui doivent absolument porter avec eux ce projet. En tout cas, je vous remercie.

M. Jean-François MARTINS, adjoint, président. - Merci, Madame DIRI.

Je mets aux voix, à main levée, la proposition de v?u déposée par le groupe UDI-MODEM, assortie d'un avis favorable de l'Exécutif.

Qui est pour ? Contre ? Abstentions ?

La proposition de v?u est adoptée à l?unanimité. (2019, V. 526).

Je mets aux voix, à main levée, le projet de v?u déposé par l'Exécutif.

Qui est pour ? Contre ? Abstentions ?

Le projet de v?u est adopté à l?unanimité. (2019, V. 527).

Il est adopté à l?unanimité également.

V?u déposé par le groupe Démocrates et Progressistes