Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Decembre 2019
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
Conseil Municipal
> Type de document (Débat / Délibération)  

roupe Ecologiste de Paris relatif au centre de données informatiques 65, rue Léon-Frot (11e).

Débat/ Conseil municipal/ Décembre 2019


 

M. Jean-Bernard BROS, adjoint, président. - Nous examinons le v?u référencé n° 106 relatif au centre de données informatiques de la rue Léon-Frot.

La parole est à Mme Joëlle MOREL.

Mme Joëlle MOREL. - Merci, Monsieur le Maire.

Ce v?u concerne la réorganisation par le groupe japonais KDDI d?un centre de données informatiques, nommé plus communément data center pour le grand public, au 65, rue Léon-Frot. Ce data center est source d?interrogations : quel niveau sonore pour la ventilation la nuit ? Quelle augmentation de la chaleur dans l?îlot ? Y a-t-il vraiment 160.000 litres de fuel stockés dans un des quartiers les plus denses de Paris ?

Ces questions sont légitimes. Lors de la réunion organisée en mairie du 11e arrondissement en avril, le groupe japonais KDDI a présenté les plantations sur le toit du bâtiment et a indiqué que les autres points avaient été vus avec le maire du 11e. J?ai adressé une question écrite au maire en juin dernier sur ces réunions avec le groupe KDDI et je n?ai pas obtenu d?informations fiables et d?engagements concrets.

J?ai présenté un v?u au Conseil d?arrondissement qui a permis de programmer une réunion entre quelques riverains et le groupe japonais KDDI. Cette réunion programmée la semaine dernière a malheureusement été annulée.

Les travaux, qui ont commencé en septembre dernier avec l?installation des grues, la circulation incessante des camions, la création d?une fosse pour stocker les 160.000 litres de fuel, sont aujourd?hui source d?angoisses. Les équipes de gardiennage et de vigiles autour du quartier confirment que nous avons affaire à un chantier à risques.

Il y a des questions légitimes. Il y a eu des réunions entre le maire du 11e, les services de la Ville et la société KDDI pour accorder le permis de construire. Est-ce que le maire a obtenu des réponses et des engagements sur les nuisances et les risques pouvant apparaître ? Le silence n?est pas une réponse.

Par ce v?u, le groupe Ecologiste demande qu?une réunion publique d?information et d?échange avec l?ensemble des partenaires puisse être organisée avant la fin de l?année, afin que les riverains puissent obtenir toute la transparence et toutes les garanties sur les nuisances et les risques créés par ce chantier hors normes et qui dépasse par son importance le périmètre du 11e. Je vous remercie.

(M. Jean-François MARTINS, adjoint, remplace M. Jean-Bernard BROS au fauteuil de la présidence).

M. Jean-François MARTINS, adjoint, président. - Merci.

Pour vous répondre, la parole est à M. MISSIKA.

M. Jean-Louis MISSIKA, adjoint. - Madame MOREL, je trouve que ce genre de sujet devrait pouvoir être traité à l?échelon de l?arrondissement et ne pas remonter au Conseil de Paris. On ne peut pas d?un côté réclamer davantage de décentralisation, et de l?autre ne pas faire confiance au Conseil d?arrondissement pour traiter ce genre de sujet.

Je voudrais vous rappeler également que si la réunion, qui avait été programmée le 5 décembre dernier, a été finalement déprogrammée, c?est à cause de la grève et cela me paraît tout de même une raison nécessaire et suffisante. Une nouvelle date est en cours de montage.

Ce sujet est déjà pris en main par la mairie du 11e. Toutes les questions pourront être posées à l?occasion de cette nouvelle réunion, que ce soit sur le projet en lui-même, sur le chantier ou sur la récupération de la chaleur du data center.

Je vous propose donc de modifier votre v?u suivant les mêmes modalités qui ont été acceptées durant le Conseil d?arrondissement, en retirant les allusions à la réunion du 5 décembre qui n?a pas pu se dérouler, en retirant "publique" à la proposition de réunion publique puisque ce n?est pas la demande qui a été faite à l?échelon local.

Avec ces modifications, je vous propose un avis favorable et si vous les refusez, il sera défavorable.

M. Jean-François MARTINS, adjoint, président. - Est-ce que les amendements sont acceptés, Madame MOREL ?

Mme Joëlle MOREL. - Je maintiens le v?u. Le groupe Ecologiste demande une réunion publique.

M. Jean-François MARTINS, adjoint, président. - Très bien. Le v?u n?est pas amendé. Je le soumets dans sa version initiale avec un avis défavorable de l?Exécutif.

Je mets donc aux voix, à main levée, la proposition de v?u déposée par le groupe Ecologiste de Paris, assortie d'un avis défavorable de l'Exécutif.

Qui est pour ? Contre ? Abstentions ?

La proposition de v?u est repoussée.