Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Novembre 2009
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
Conseil Municipal
> Type de document (Débat / Délibération)  

2009, Vœu déposé par le groupe Communiste et élus du Parti de Gauche relatif à l’avenir du Palais de la Mutualité.

Débat/ Conseil municipal/ Novembre 2009


 

M. Christophe GIRARD, adjoint, président. - Nous passons maintenant au v?u n° 75 du groupe Communiste et élus du Parti de Gauche, relatif à l?avenir du Palais de la Mutualité.

La parole est à M. BROSSAT pour une minute, et Mme HIDALGO répondra.

M. Ian BROSSAT. - Merci, Monsieur le Maire, je veux bien transformer mon v?u en projet de délibération.

Il porte quatre idées.

Vous savez évidemment la situation de la Mutualité puisqu'on en a parlé à plusieurs reprises. Ce v?u demande quatre choses.

Il demande d'abord à ce que la Ville de Paris s'oppose aux travaux prévus au palais de la Mutualité dans l'attente d'une inscription de celui-ci à l'inventaire supplémentaire des monuments historiques.

Il porte ensuite l'idée de proposer une subvention qui permette le maintien de l'ensemble des activités médicales de la Mutualité dans les 5e et 13e arrondissements.

Il vise aussi à ce que nous assurions la pérennité des activités médicales et de soins en secteur 1 avec tiers payant au centre Saint-Victor et le Moulinet.

Il porte enfin l'idée que nous organisions une réunion publique dans les plus brefs délais, rassemblant des représentants de l?Exécutif municipal, des groupes politiques, des salariés de la Mutualité, du collectif de défense de la Mutualité, bref, tous ceux qui aujourd'hui, sont intéressés par la défense de la Mutualité.

Je vous remercie.

M. Christophe GIRARD, adjoint, président. - Merci beaucoup.

Madame la Première adjointe ?

Mme Anne HIDALGO, première adjointe. - Ian BROSSAT et son groupe savent bien quel est notre engagement et connaissent ma réponse.

Je leur rappelle que nous avons voté un v?u n° 38 bis lors du précédent Conseil de Paris, dans lequel il était dit que nous nous engagions à ce que tout projet d'aménagement du palais de la Mutualité soit absolument conforme au règlement d?urbanisme en vigueur, ce qui est une formule juridiquement mieux fondée que l'interdiction de travaux à la Mutualité, que nous ne pouvons pas faire ! Je veux bien qu'on dise : "On va interdire les travaux à la mutualité", mais on ne peut pas le faire ! On ne peut le faire qu'en fonction de l?application et de la conformité au règlement.

J'avais inscrit ce point.

J'avais dit également, au nom de l'Exécutif, que nous étions mobilisés et vigilants afin de garantir la modernisation et la réorganisation des deux centres de santé, permettant de mieux répondre aux besoins de santé des Parisiens. Je crois que cela correspond à la philosophie de votre v?u.

J'avais également insisté dans le v?u que nous avons voté la précédente séance pour que la Ville reste mobilisée et vigilante afin que le palais de la Mutualité continue d?abriter des manifestations citoyennes et républicaines et maintienne les tarifs actuellement pratiqués.

J'avais également dit, et je crois que cela correspond aussi à votre formulation, que nous souhaitions que l'accès des soins de premiers recours de qualité de secteur 1 soit préservé et qu'un projet médical en partenariat et en complémentarité avec les autres centres de l'A.P.-H.P. soit construit.

Et enfin, j'avais dit que je souhaitais qu'il y ait effectivement une réunion publique, et donc cela rejoint votre v?u, sauf que pour que la réunion publique soit efficace, nous sommes en train d'essayer d'obtenir de la Mutualité et de la Direction actuelle qu'elle y participe. Je veux bien que l'on se réunisse entre nous sans les principaux protagonistes, mais je ne crois pas que ce soit d'une efficacité redoutable.

Nous sommes en train d'essayer d'obtenir, et sachez vraiment que j?y mets beaucoup d'énergie, que la Mutualité accepte cette grande réunion publique que nous appelons de nos v?ux déjà depuis longtemps.

Je comprends que chacun veuille montrer qu'il est en pointe sur ce dossier. Je nous rappelle simplement au fait que je ne vois pas la différence entre ce que j'ai fait voter et que nous avons tous voté ensemble dans le v?u 38 bis le mois dernier et ce que vous me proposez à nouveau aujourd'hui sur la Mutualité, donc je vous demanderai de bien vouloir retirer ce v?u, sinon j?appellerai à voter contre, dans la mesure où le v?u que nous avons voté le mois dernier et l'engagement de la Ville correspondent tout à fait à la philosophie qui est la vôtre.

Je vous remercie.

M. Christophe GIRARD, adjoint, président. - Merci beaucoup.

Avec un avis défavorable de Mme HIDALGO, je demande si vous retirez votre v?u, Monsieur, avec les réponses très complètes de Mme HIDALGO.

M. Ian BROSSAT. - Nous le maintenons.

M. Christophe GIRARD, adjoint, président. - Malgré l?avis défavorable de Mme HIDALGO, le v?u est maintenu.

Je mets donc aux voix, à main levée, ce voeu.

Qui est pour ?

Contre ?

Abstentions ?

Le v?u est rejeté.