Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Novembre 2009
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
Conseil Municipal
> Type de document (Débat / Délibération)  

2009, DLH 185 - Réalisation par la SIEMP d'un programme d'acquisition réhabilitation comportant 24 logements PLS, 14 rue de Fontarabie (20e). Vœu déposé par le groupe "Les Verts" relatif à l'intégration de l'immeuble 14, rue de Fontarabie (20e) à l'éco-quartier Fréquel-Fontarabie.

Débat/ Conseil municipal/ Novembre 2009


 

M. Christophe GIRARD, adjoint, président. - Nous passons maintenant au logement avec un projet de délibération DLH 185 sur lequel le groupe "Verts" a déposé le v?u n° 81.

Il s'agit de la réalisation par la S.I.E.M.P., d?un programme d'acquisition réhabilitation comportant 24 logements P.L.S., 14, rue de Fontarabie dans le 20e arrondissement.

La parole est à Mme GIBOUDEAUX.

Mme Fabienne GIBOUDEAUX, adjointe. - Merci, Monsieur le Maire.

L'immeuble sis au 14, rue de Fontarabie est situé dans l?îlot physique "Fréquel-Fontarabie" délimité par le passage Fréquel, la rue de Fontarabie et la rue des Orteaux, donc qui est partie prenante de ce quartier, et nous avons hier dans la communication sur le développement durable, cité l'exemplarité et la reconnaissance d'ailleurs par le Ministère, de l'éco-quartier "Fréquel-Fontarabie".

Je pense qu'il serait tout à fait intéressant pour cet immeuble qu'il bénéficie de l'expérience de cet éco-quartier qui est en train de se construire, où la reconnaissance ne vient pas de l'exemplarité de chaque opération, c'est une opération à la fois de construction et de réhabilitation, mais d'une expérience assez inédite sur un quartier aménagé par la S.I.E.M.P., à laquelle je voudrais rendre, dans cette intervention, hommage pour la qualité de son travail mené au quotidien sur chaque opération, mais particulièrement dans ce quartier, ainsi qu?à la Direction de l'Urbanisme, car on est dans un petit quartier suivi par la Direction de l'Urbanisme.

Grâce à ce double travail d'exemplarité, nous avons eu cette reconnaissance par le Ministère, car c'est un quartier qui a été suivi dans sa globalité.

Là, nous avons l'opportunité par l'acquisition de cette nouvelle parcelle, de ce nouveau bâtiment qui n'était pas prévu au départ dans l'opération de la S.I.E.M.P., de pouvoir faire bénéficier de cette double expérience, que je viens de vous décrire, pour faire une réhabilitation exemplaire et l'intégrer dans cet éco-quartier, qui a tout intérêt à grandir. C'est d?ailleurs, je dirais, l'objectif même de cet éco-quartier, qu'il devienne exemplaire pour toutes les opérations dans le diffus que mène la Ville de Paris.

Mon intervention, et c'est aussi l'objet de ce v?u défendu par notre groupe, est que ce petit immeuble puisse être intégré dans la démarche d'éco-quartier de Fréquel-Fontarabie.

Je vous remercie.

M. Christophe GIRARD, adjoint, président. - Merci, Madame GIBOUDEAUX.

Monsieur MANO, vous avez la parole.

M. Jean-Yves MANO, adjoint, au nom de la 8e Commission. - Madame GIBOUDEAUX, bien évidemment, nous avons regardé avec attention le devenir de cet immeuble préempté par la Ville, c'est un immeuble acquisition conventionnement qui ne nécessitait pas au départ de travaux extrêmement importants compte tenu de la qualité de l'immeuble. Néanmoins, de par sa situation en lisière de cet éco-quartier, et nous nous en réjouissons, il a été étudié de façon complémentaire les améliorations que nous pourrions entamer dans cet immeuble sans pour cela, je le dis et le regrette, pourtant atteindre les 80 kilowatts.

Néanmoins, compte tenu de la situation particulière, la S.I.E.M.P. va développer un programme de travaux beaucoup plus importants que prévus initialement : le traitement thermique des façades, de la toiture-terrasse, le changement des fenêtres avec un vitrage performant de manière à isoler l?enveloppe du bâtiment et réduire au maximum sa consommation énergétique.

Tel que nous avons envisagé les travaux, nous sommes à 120 kilowatts-heure par mètre carré, alors que la consommation actuelle estimée est de 230. C?est donc un gain avoisinant déjà presque les 50 %, ce qui est assez remarquable, et tous les travaux complémentaires pour arriver à 80 entraîneraient le fait de vider l'immeuble puisqu'il faudrait à ce moment-là intervenir à l'intérieur des appartements de façon extrêmement importante. Très honnêtement, et pour le coût et par rapport au fait que déranger les personnes qui se trouvent bien dans cet immeuble aujourd'hui ne serait pas très bien compris, nous n'envisageons pas d'aller à 80 kilowatts-heure, car ce n?est pas économiquement possible pour les habitants non plus.

Néanmoins, dans les modalités de consultation des maîtres d??uvre que nous allons lancer, et dans le cadre du budget alloué au projet, nous essaierons de leur demander d'optimiser en priorité la performance énergétique du bâtiment pour essayer d'aller au-delà de l'objectif que nous nous sommes fixés officiellement à 120 kilowatts-heure par mètre carré.

Je ne sais pas si les réponses que je vous fais correspondent tout à fait à votre souhait, si c'est le cas vous serez satisfaite et donc retirerez votre v?u, c'est ce que je vous demande.

M. Christophe GIRARD, adjoint, président. - Madame GIBOUDEAUX ?

Mme Fabienne GIBOUDEAUX, adjointe. - Ce ne sont pas que des questions d?objectifs en termes énergétiques, c'est aussi rentrer dans la démarche générale de cet éco-quartier.

Même avec les réserves que vous émettez, cet immeuble peut tout à fait intégrer cet éco-quartier, même si l?on n'arrive pas aux mêmes performances, et si l?on a des explications à cela, cela ne me gêne pas du tout que vous adoptiez ce v?u avec les réserves qui ont été émises.

M. Christophe GIRARD, adjoint, président. - Je mets aux voix, à main levée, le v?u déposé par le groupe "Les Verts" assorti d'un avis favorable de l'Exécutif.

Qui est pour ?

Contre ?

Abstentions ?

Le v?u est adopté à l'unanimité. (2009, V. 369).

Je mets aux voix, à main levé, le projet de libération DLH 185.

Qui est pour ?

Contre ?

Abstentions ?

Le projet de délibération est adopté à l'unanimité. (2009, DLH 185).