Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Juin 1997
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
Conseil Municipal
> Type de document (Débat / Délibération)  

69- QOC 97-264 Question de Mme Martine DURLACH, M. Michel TUROMAN, Mme Mireille MARCHIONI, M. Michel VION et des membres du groupe communiste à M. le Maire de Paris au sujet d'une desserte en transport en commun destinée aux collégiens de la Z.A.C. de la Porte-d'Aubervilliers.

Débat/ Conseil municipal/ Juin 1997



Libellé de la question :
" Les collégiens qui vont habiter les logements de la Z.A.C. " Porte-d'Aubervilliers " vont être scolarisés au collège Michelet.
Or, actuellement, aucun mode de transport en commun n'existe pour s'y rendre, alors que le trajet est assez long dans une zone déserte.
Mme Martine DURLACH, M. Michel TUROMAN, Mme Mireille MARCHIONI, M. Michel VION et les membres du groupe communiste demandent à M. le Maire de Paris les mesures qu'il compte prendre pour intervenir auprès de la direction de la R.A.T.P. afin d'aboutir à une desserte en transport en commun. "
Réponse (M. Bernard PLASAIT, adjoint) :
" La desserte de la Z.A.C. " Porte-d'Aubervilliers " est assurée par deux lignes d'autobus : la ligne P.C. qui emprunte les boulevards des Maréchaux et la ligne n° 65 qui assure la liaison entre la mairie d'Aubervilliers et la gare de l'Est.
Le collège Edmond-Michelet situé rue de l'Ourcq est desservi par la ligne de bus n° 60 et par la ligne de métro n° 7.
Actuellement aucune liaison directe entre la Porte-d'Aubervilliers et les quartiers nord du 19e arrondissement où est implanté le collège Edmond-Michelet n'est offerte. De fait, il faut pour parcourir le kilomètre qui sépare les deux lieux, emprunter deux lignes de transport en commun et donc effectuer un changement.
Dans le cadre des réflexions menées au titre de la réorganisation du réseau (programme Bus 2001), le " remaillage " Paris-Banlieue et l'amélioration de la desserte des quartiers nord du 19e arrondissement et de la Z.A.C. " Evangile " dans le 18e arrondissement sont à l'étude, l'objectif étant d'assurer dans les meilleurs délais le maximum de liaisons directes, notamment entre les secteurs d'habitation et les lieux de scolarisation. "