Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Juin 1997
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
Conseil Municipal
> Type de document (Débat / Délibération)  

68- QOC 97-263 Question de MM. Pierre MANSAT, Michel VION, Alain LHOSTIS et des membres du groupe communiste à M. le Maire de Paris concernant les agressions sur la ligne de bus n° 26.

Débat/ Conseil municipal/ Juin 1997



Libellé de la question :
" Plusieurs agressions ont eu lieu récemment à l'encontre de machinistes de la R.A.T.P. sur la ligne n° 26 d'autobus traversant des arrondissements de l'Est parisien.
MM. Pierre MANSAT, Michel VION, Alain LHOSTIS et les membres du groupe communiste demandent à M. le Maire de Paris d'intervenir pour favoriser l'amélioration des conditions de sécurité dans les transports en commun à Paris.
En ce sens, ils lui demandent de favoriser la tenue d'une table ronde réunissant les personnels et la direction de la R.A.T.P., les usagers et leurs représentants, ainsi que les élus des 9e, 10e, 19e et 20e arrondissements traversés par cette ligne d'autobus. "
Réponse (M. Bernard PLASAIT, adjoint) :
" Suite aux agressions perpétrées sur la ligne de bus n° 26 reliant le cours de Vincennes à la gare Saint-Lazare, la R.A.T.P. a pris les dispositions suivantes.
Outre le renforcement de la surveillance de cette ligne par les agents de la sécurité de la R.A.T.P., les services de la Régie se sont rapprochés des commissariats locaux de police des 10e, 19e et 20e arrondissements pour définir la mise en oeuvre d'un processus de sécurité concerté.
Désormais, des fonctionnaires de police sont présents dans les autobus, notamment aux heures de pointe du soir, et des véhicules de police accompagnent ponctuellement l'évolution des bus.
Enfin, une commission permanente de suivi des incidents a été mise en place en interne à la R.A.T.P. Cette instance permet de faire le point d'une façon permanente avec les machinistes sur le suivi des mesures de sécurité et de protection prises et des améliorations qu'il y a lieu d'apporter éventuellement.
A terme, il est par ailleurs prévu d'équiper cette ligne du système " ALTAIR-AIGLE " qui, d'une part, permettra de localiser le bus, et d'autre part, offrira au machiniste la possibilité de transmettre un signal d'urgence en cas de besoin. Ce dispositif permettra ainsi une intervention rapide des forces de sécurité. "