Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Juin 1997
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
> Type de document (Débat / Délibération)  

64- QOC 97-258 Question de M. Pierre CASTAGNOU et des membres du groupe socialiste et apparentés à M. le Maire de Paris au sujet de la création d'un parc de stationnement, avenue de la Porte-de-Châtillon (14e).

Débat/ Conseil municipal/ Juin 1997



Libellé de la question :
" Il est prévu la création d'un parking d'environ 270 places en sous-sol dans le futur bâtiment de l'Institut national du judo, qui doit voir le jour, 21 à 25, avenue de la Porte-de-Châtillon (14e) sur un terrain appartenant à la Ville de Paris.
Ce parking doit répondre aux besoins de stationnement de la clientèle de l'Institut, ainsi que du centre commercial et du complexe hôtelier qui lui seront rattachés.
Il importe également qu'il puisse répondre aux besoins des locataires des nombreux immeubles anciens de ce quartier - principalement des H.L.M. - qui ne disposent pas de parkings et ont été privés dernièrement, et de façon brutale, du fait de la politique municipale d'extension du stationnement payant, de quelques centaines de places. Les quelques places rétablies depuis ne sauraient constituer une solution suffisante.
Aussi, M. Pierre CASTAGNOU et les membres du groupe socialiste et apparentés demandent-ils à M. le Maire de Paris :
1°) de prendre les dispositions nécessaires pour que des places en nombre suffisant soient réservées dans le parking de l'avenue de la Porte-de-Châtillon aux résidants et personnes travaillant dans le secteur, et au besoin que des places supplémentaires soient créées grâce à l'augmentation des capacités initiales du parking ;
2°) de prévoir une tarification préférentielle et suffisamment attractive à l'usage, notamment, des résidants. "
Réponse (M. Bernard PLASAIT, adjoint) :
" Par délibération en date du 22 mai 1995, le Conseil de Paris a autorisé la location par bail emphytéotique d'une durée de 70 ans à la Fédération française de judo d'un terrain communal situé 21-25, avenue de la Porte-de-Châtillon (14e).
Les conditions du bail à consentir prévoient notamment l'obligation pour la Fédération française de judo de réaliser dans un délai maximal de 3 ans à compter de la date d'obtention des permis de construire modificatif, un bâtiment R + 6 sur trois niveaux de sous-sol à usage de complexe sportif, hôtelier et commercial et, 268 places de stationnement.
Il convient de rappeler qu'au regard du nombre de mètres carrés SHON réalisé dans le cadre de cette opération, le nombre minimum de places de stationnement à réaliser réglementairement s'élève à 195.
Or, à l'occasion d'un permis de construire modificatif déposé le 13 décembre 1996, le maître d'ouvrage - la Fédération française de judo - a finalement prévu de réaliser 326 places de stationnement, soit 67 % de plus que réglementairement prévu, comme l'ont expressément demandé les élus de la majorité municipale de l'arrondissement.
L'esprit qui préside à cette décision est de permettre au public, et notamment aux riverains de l'ensemble immobilier, d'utiliser une partie des places de stationnement ainsi réalisées.
Les modalités d'exploitation de ces places sont actuellement à l'étude. "