Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Avril 2005
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
Conseil Municipal
> Type de document (Débat / Délibération)  

Vœu déposé par le groupe U.M.P. concernant les structures implantées dans les aires de jeux.

Débat/ Conseil municipal/ Avril 2005


 

M. Eric FERRAND, adjoint, président. - Nous passons maintenant au voeu référencé n° 64 dans le fascicule déposé par le groupe U.M.P. concernant les structures implantées dans les aires de jeux.

Je donne la parole à Mme ANTIER.

Mme Edwige ANTIER. - Merci, Monsieur le Maire.

Je vous avais déjà interpellé l?an dernier au sujet de l?état des aires de jeux des squares de la Ville de Paris. Il faut aller s?asseoir au bord des bacs à sable pour constater avec effarement le caractère obsolète de ces aires de jeu, dangereuses pour les enfants, à la signalétique souvent effacée, aux bacs à sable dont les petites pelles raclent la toile de fond tant la surveillance est négligente. Il en va de notre responsabilité, à nous les élus, lorsqu?un enfant tombe d?un jeu non conforme.

Je vous avais donc interpellé, ayant été sensibilisée par de jeunes parents, sur l?un des parcs les plus prestigieux de Paris, et vous vous étiez engagé à une inspection. Il en a découlé une décision, enfin, de refaire cet été l?aire de jeux du parc Monceau, car elle était réellement non conforme.

Je m?en réjouis en espérant simplement que le travail sera suffisamment ambitieux pour que nos parents du 8e et du 17e arrondissements ne continuent pas de préférer le square ?de la Planchette? à Levallois dont les aires de jeux ont été refaites l?an dernier et qui peuvent servir de modèle.

Constatant qu?il a fallu qu?une élue s?émeuve du caractère insécure et non conforme aux règles d?hygiène d?une aire de jeux, nous demandons que le rapport établi par le laboratoire chargé des visites de contrôle de sécurité et d?hygiène de ces structures, suivi d?un rapport des interventions effectuées en vue de la remise aux normes des installations, soit chaque année communiqué à chaque élu du Conseil de Paris et des conseils d?arrondissement, de façon à pouvoir venir devant la population attester que l?état de ces aires de jeux est à la fois sécure et hygiénique.

Voilà le sens de ce v?u.

M. Eric FERRAND, adjoint, président. - Merci, Madame ANTIER.

La réponse de M. CONTASSOT.

M. Yves CONTASSOT, adjoint. - Madame ANTIER, je regrette un peu le ton de votre intervention qui laisserait croire qu?il y aurait du danger dans telle ou telle aire de jeux à Paris.

Mme Edwige ANTIER. - Allez au parc Monceau !

M. Yves CONTASSOT, adjoint. - Madame ANTIER, j?y vais sans doute aussi souvent que vous, dans les aires de jeux. Il n?y a pas que le parc Monceau à Paris. Croyez-moi, franchement !

M. Alain LHOSTIS, adjoint. - J?ai vu M. CONTASSOT faire de beaux pâtés de sable !

M. Yves CONTASSOT, adjoint. - La différence entre nous, c?est que je vais sur le terrain !

(Mouvements divers dans l?hémicycle).

M. Eric FERRAND, adjoint, président. - S?il vous plaît.

M. CONTASSOT a la parole.

M. Yves CONTASSOT, adjoint. - Je voudrais vous rappeler, Madame ANTIER - mais on ne croirait pas que vous avez géré, avec votre parti, cette ville -, que la gestion des équipements est effectuée par les circonscriptions territoriales, que des contrôles visuels sont effectués quotidiennement par les gens de la surveillance spécialisée à leur prise de service. Les résultats sont consignés dans un registre affecté à chaque aire de jeux. Les informations sont ensuite transmises au correspondant jeux de la circonscription, des signalements ou demandes de travaux étant établis lorsqu?un jeu pose un problème.

Les réparations et les interventions de maintenance ou d?entretien sont effectuées par les ouvriers spécialisés des ateliers d?architecture ou après étude du correspondant jeux par une entreprise spécialisée ayant reçu l?agrément du fournisseur de l?équipement de jeux.

Les contrôles réglementaires visés par le décret 96.1136 sont effectués, évidemment conformément à ce décret, chaque trimestre par le correspondant jeux des services territoriaux, lui-même accompagné de l?ingénieur-chef de la subdivision une fois par an.

La Direction des Parcs, Jardins et Espaces verts effectue en plus un contrôle approfondi de ces aires de jeux tous les mois, conformément à la loi, en collaboration avec un laboratoire spécialisé, afin de s?assurer que l?ensemble des jeux répond totalement aux prescriptions normatives de sécurité. Le premier contrôle général de ce type est en cours et devrait être achevé d?ici l?été prochain. Une synthèse des contrôles et des maintenances correctives effectuées en 2004 et 2005 sera, bien évidemment, établie et transmise à l?ensemble des conseillers de Paris. Nous n?avons rien à cacher. Je rappelle simplement que c?est la première fois que cela se fait ; cela ne s?était jamais fait avant.

M. Alain LHOSTIS, adjoint. - J?atteste que c?est vrai aux Buttes-Chaumont.

M. Eric FERRAND, adjoint, président. - Je mets aux voix, à main levée, le v?u assorti d?un avis défavorable de l?Exécutif.

Qui est pour ?

Qui est contre ?

Abstentions ?

Le v?u est repoussé.