Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Avril 2005
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
Conseil Municipal
> Type de document (Débat / Délibération)  

Vœu déposé par le groupe U.M.P. visant à ce que les horaires d’ouverture des crèches et haltes-garderies soient plus étendus.

Débat/ Conseil municipal/ Avril 2005


Melle Sandrine MAZETIER, adjointe, présidente. - Nous examinons à présent le v?u référencé n° 79 dans le fascicule du groupe U.M.P. qui ne se rattache à aucun projet de délibération.

C?est Mme ANTIER qui les présente.

Mme Edwige ANTIER. - Vous comprendrez le sens de ce v?u puisqu?il demande que les horaires d?ouverture des crèches et haltes-garderies soient plus étendus. Je pense qu?il est vraiment important de se pencher sur le prix de revient de l?élargissement de ces horaires par rapport au bricolage que l?on essaie de faire pour les parents qui commencent à travailler plus tôt et qui finissent plus tard, bricolage qui fait l?objet du projet de délibération précédent.

Nous demandons que l?on élargisse les horaires des crèches.

Melle Sandrine MAZETIER, adjointe, présidente. Madame TROSTIANSKY, vous avez la parole.

Mme Olga TROSTIANSKY, adjointe. - Je vais intervenir de manière assez courte car nous avons évoqué ensemble ce sujet lors du dernier projet de délibération.

Répondre au plus près des besoins exprimés par les familles parisiennes est vraiment une des priorités de cette mandature et l?adaptation des horaires des crèches est un service utile aux familles, surtout lorsqu?elles sont monoparentales.

Madame ANTIER, le bricolage de ?Domino? est en fait, vous le verrez, un service utile aux familles parisiennes. Nous allons faire cette expérimentation dans les 10e et 18e arrondissements. Vous verrez ensuite que tous les arrondissements, y compris le 8e arrondissement, en feront la demande et je vous fais le pari que, dans un an, le 8e arrondissement réclamera ce service ?domino?, parce que pour les familles qui travaillent tard le soir, c?est un service tout à fait adapté.

Sur le secteur municipal, je vous ai dit où on en était. Sur ce sujet encore une fois, nous avançons. J?ai donné les éléments d?action et d?orientation vers lesquels nous allons.

Pour toutes ces raisons, je vous propose de rejeter ce v?u.

Melle Sandrine MAZETIER, adjointe, présidente. - Je mets aux voix, à main levée, le v?u assorti d?un avis défavorable de l?Exécutif.

Qui est pour ?

Qui est contre ?

Qui s?abstient ?

Le v?u est repoussé.