Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Avril 2005
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
Conseil Municipal
> Type de document (Débat / Délibération)  

Vœu déposé par les groupe “Les Verts” concernant la suppression des affiches publicitaires sauvages relatives aux manifestations sur la pelouse de Reuilly.

Débat/ Conseil municipal/ Avril 2005


M. Eric FERRAND, adjoint, président. - Nous passons au v?u référencé n° 63 dans le fascicule déposé par le groupe ?Les Verts?, qui a trait à la suppression des affiches publicitaires sauvages relatives aux manifestations sur la pelouse de Reuilly.

La parole est à M. NAJDOVSKI, 3 minutes.

M. Christophe NAJDOVSKI. - Merci, Monsieur le Maire. Je serai bref. Je co-présente ce v?u avec ma collègue Charlotte NENNER.

De manière récurrente, des affiches publicitaires sauvages, illégales si vous préférez, sont apposées sur le mobilier urbain des boulevards des Maréchaux, ainsi que sur d?autres voies situées à la périphérie de Paris avant et pendant les manifestations sur la pelouse de Reuilly. Ces affiches sont attachées à des supports verticaux, tels que poteaux et candélabres, et ne font l?objet d?aucune autorisation.

Afin de préserver l?environnement, notamment visuel, des quartiers extérieurs de Paris qui, il faut le rappeler, sont situés en zone de publicité élargie et donc déjà envahis par la publicité, il convient de ne plus tolérer cet affichage sauvage qui ne serait en aucun cas toléré dans d?autres quartiers plus prestigieux ou plus centraux de la Capitale.

Par ailleurs, il convient de préciser que les manifestations se déroulant sur la pelouse de Reuilly sont déjà annoncées par le réseau d?affichage publicitaire légal, que ce soit les panneaux 4 x 3 mètres ou encore ce que l?on appelle les ?sucettes MUPI?.

C?est pourquoi nous souhaitons que la Mairie de Paris ne tolère plus l?affichage sauvage relatif aux manifestations se déroulant sur la pelouse de Reuilly et enlève dans les plus brefs délais les affiches sauvages actuellement apposées aux abords de cette même pelouse.

Je vous remercie.

M. Eric FERRAND, adjoint, président. - Merci.

La parole est à M. CONTASSOT.

M. Yves CONTASSOT, adjoint. - Vous le savez, Monsieur NAJDOVSKI, la Direction de la Protection de l?Environnement agit quotidiennement contre l?affichage sauvage, partout dans Paris. Cela concerne l?affichage promotionnel de la Foire du Trône comme celui des autres manifestations parisiennes.

La Ville a ainsi procédé à l?enlèvement de 51.096 mètres carrés d?affiches en 2004 sur l?ensemble de la Capitale, tout en engageant plusieurs centaines de procédures à l?encontre des afficheurs concernés et les organisateurs de la Foire du Trône ont d?ailleurs fait l?objet de telles procédures.

Cette action vise, sans distinction, toutes les formes d?affi-chage, quelle qu?en soit leur localisation ou motivation, y compris dans cette période active sur le plan politique.

Ce v?u permet au Conseil de Paris de réaffirmer sa volonté de voir Paris à l?abri de l?affichage promotionnel sauvage autour de la pelouse de Reuilly comme ailleurs.

C?est la raison pour laquelle l?avis de l?Exécutif est favorable.

M. Eric FERRAND, adjoint, président. - Merci.

Je mets aux voix, à main levée, ce v?u.

Qui est pour ?

Contre ?

Abstentions ?

Le v?u est adopté. (2005, V. 193).