Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Novembre 2007
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
> Type de document (Débat / Délibération)  

2007, DDEE 88 G - Subvention de fonctionnement à l’Université Pierre et Marie Curie (Paris 6) au titre du cofinancement des études de préfiguration de la structure “PARIS PARC”. - Montant : 100.000 euros.

Débat/ Conseil général/ Novembre 2007


 

Mme Gisèle STIEVENARD, présidente. - Nous passons à l?examen du projet de délibération DDEE 88 G relatif à l?attribution d?une subvention de fonctionnement de 100.000 euros à l?Université Pierre et Marie Curie (Paris 6) au titre du cofinancement des études de préfiguration de la structure ?PARIS PARC?.

La parole est à Mme Geneviève BERTRAND.

Mme Geneviève BERTRAND. - L?université Paris 6 Pierre et Marie Curie souhaite ouvrir à l?horizon 2012 un nouveau centre de recherche et de développement interdisciplinaire et international ?PARIS PARC? ; PARC pour Pluridisciplinary applied research center.

Ce projet ambitieux et structurant mérite le soutien et l?appui de la collectivité parisienne au titre des enjeux scientifiques et économiques qu?il entend soutenir.

Il faut tout d?abord signaler la méthode utilisée. C?est par un partenariat public-privé que Paris 6 entend réaliser ce projet. Une fondation ad hoc verra le jour en 2008 pour permettre d?en assurer le pilotage.

Ce partenariat public-privé assurera, dès le lancement, l?inscription de ?PARIS PARC? dans une relation étroite entre des entreprises, des collectivités territoriales et l?université. Cette synergie permettra à terme une meilleure intégration du pôle d?innovation dans l?espace économique parisien.

Il y aura 10.000 mètres carrés d?incubateurs d?entreprise et ?PARIS PARC? assurera également l?accroissement, évidemment, de la renommée européenne et internationale de l?université Pierre et Marie Curie, dont on peut se féliciter dès à présent de la voir reconnue comme 6e meilleure université européenne et 39e université mondiale dans le classement de Shanghai. Nous pouvons donc espérer qu?un tel projet lui permette de gagner encore quelques places.

C?est d?ailleurs le souhait de l?établissement qui centre sa politique internationale sur deux points essentiels :

- l?européanisation des enseignants et des étudiants avec un renforcement de la mobilité dans tous les cursus, y compris pour les formations doctorales ;

- l?autre étant des aides ciblées et des partenariats privilégiés avec des établissements d?enseignement supérieur et de recherche, essentiellement au Vietnam, au Liban et dans les pays du Maghreb.

Les 100.000 euros que le Département se propose d?apporter aujourd?hui à ce projet serviront à la préfiguration du futur centre et il faudra alors que Paris prenne l?ensemble de ses responsabilités pour assurer l?aboutissement du projet, surtout dans le contexte que nous connaissons bien, dommageable, du campus de Jussieu et de ses trop longs travaux de désamiantage et de rénovation.

Je vous remercie.

Mme Gisèle STIEVENARD, présidente. - Merci.

Je donne la parole à M. SAUTTER pour vous répondre.

M. Christian SAUTTER, vice-président, au nom de la 2e Commission. - Madame la Présidente, je remercie très sincèrement Mme Geneviève BERTRAND d?insister sur ce projet, qui est effectivement exemplaire.

L?université Paris 6, appelée autrement Université Pierre et Marie Curie, est extraordinairement dynamique pour développer son potentiel de recherche, son potentiel d?enseignement. Cela a été l?action du président BÉRÉZIAT qui a passé la main au président POMEROL, qui sont l?un et l?autre vraiment d?excellents présidents d?université.

Ils ont déjà à leur actif la constitution de l?incubateur ?Agoranov? qui est, pour Paris, un des premiers incubateurs, sinon le premier, montés par des universités. Il est question ici de franchir une nouvelle étape. Mme BERTRAND l?a fort bien dit, donc je n?insiste pas.

Il y aura à Jussieu du terrain disponible et l?idée est d?y construire 10.000 mètres carrés pour accueillir des doctorants, des thésards, des jeunes entreprises innovantes pour renforcer l?emploi parisien et renforcer le rayonnement international de l?université de Paris et donc de Paris.

Nous participons à la préfiguration de ce projet à hauteur de 100.000 euros. J?espère que Mme BERTRAND, si elle le souhaite, pourra suivre de plus près ce projet. Il y aura un comité architectural et d?autres instances. Je pense que tous les élus parisiens devront apporter leur soutien à une excellente initiative qui montre que l?université, l?entreprise, l?efficacité et la recherche de pointe sont parfaitement compatibles.

Mme Gisèle STIEVENARD, présidente. - Je mets aux voix, à main levée, le projet de délibération DDEE 88 G.

Qui est pour ?

Contre ?

Abstentions ?

Le projet de délibération est adopté. (2007, DDEE 88 G).