Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Novembre 2007
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
> Type de document (Débat / Délibération)  

2007, DASES 436 G - Autorisation à M. le Président du Conseil de Paris, siégeant en formation de Conseil général, de signer une convention annuelle avec l’association “L’Oeuvre Falret” située 50, rue du Théâtre (15e), fixant les conditions d’attribution d’une participation au fonctionnement de ladite association d’un montant de 50.000 euros.

Débat/ Conseil général/ Novembre 2007


 

Mme Gisèle STIEVENARD, présidente. - Nous passons à l?examen du projet de délibération DASES 436 G relatif à la signature d?une convention annuelle avec l?association ?L?Oeuvre Falret? située 50, rue du Théâtre (15e), fixant les conditions d?attribution d?une participation au fonctionnement de ladite association d?un montant de 50.000 euros.

La parole est à Mme Cécile RENSON.

Mme Cécile RENSON. - Merci, Madame la Présidente.

C?est juste pour attirer l?attention de notre Assemblée sur l?immense service rendu par l?Oeuvre Falret, alors que la santé mentale reste le parent pauvre de notre système de santé car le mot ?psychiatrie? fait peur et souffre actuellement de reconnaissance.

Et pourtant, la maladie mentale préoccupe le monde médical et depuis longtemps, puisque déjà en 1841 Jean-Pierre Falret se préoccupait du sort des aliénés qui étaient guéris et qui sortaient donc de la Salpêtrière.

Aujourd?hui, les maladies psychiatriques sont de plus en plus fréquentes. Anorexie, autisme, schizophrénie, dépression, mal-être psychique frappent une famille sur quatre, aujourd?hui plus qu?hier. Les problèmes concernant les malades mentaux s?imbriquent les uns dans les autres : problème médical, problème social, problème de travail (les places en milieu protégé sont trop peu nombreuses), problème judiciaire (gestion des biens et suivi de la personne handicapée mentale).

C?est le mérite de l?Oeuvre Falret qui offre hébergement, réinsertion sociale, ateliers de travail protégés, services d?accompagnement à la vie sociale, dont le premier créé par l?Oeuvre Falret dans le 17e va bientôt être inauguré.

Nous sommes donc très favorables à la participation de la DASES pour 50.000 euros au fonctionnement de l?association pour l?accroissement de l?activité et de son service tutélaire Ariane.

Nous sommes favorables à la subvention d?investissement de 12.868 euros pour le réaménagement du siège, ainsi que pour la subvention d?hébergement de 14.455 euros pour son service d?accompagnement à la vie sociale.

Au travers des 13 établissements à Paris et dans l?Ile-de-France au service de la population du handicap mental gérée par l?Oeuvre Falret, nous saluons la reconnaissance du Département de Paris pour cette association qui siège dans le 15e depuis longtemps et nous saluons aussi l?implication de la collectivité parisienne dans le traitement de l?accompagnement de la maladie psychique, véritable problème de santé publique.

Je vous remercie.

Mme Gisèle STIEVENARD, présidente. - La parole est à Mme Pénélope KOMITÈS.

Mme Pénélope KOMITÈS , au nom de la 6e Commission. - Je vous remercie, Madame RENSON.

Effectivement, le besoin de ce type de structure a clairement été mis en évidence par le schéma pour l?autonomie et la participation des personnes handicapées à Paris qui a été voté par le Conseil en mai 2006. L?objectif du schéma est de disposer à terme d?un service d?accueil à la vie sociale par arrondissement.

Comme vous l?avez signalé, le premier va ouvrir très prochainement dans le 17e arrondissement et sera suivi du deuxième S.A.V.S. de Falret dans le 12e au mois de décembre.

Je voudrais signaler également un projet qui me tient particulièrement à c?ur, qui est un foyer de vie pour handicapés psychiques qui va ouvrir dans le 4e arrondissement, rue du Temple, et qui aura la particularité, je dirais, et l?innovation d?être un service qui va être relié à un hôpital de jour et qui va permettre pour la première fois d?établir des passerelles entre le sanitaire et le médico-social. Et comme vous, je pense effectivement que l?Oeuvre Falret fait un travail remarquable et nous continuerons bien évidemment à les soutenir.

Mme Gisèle STIEVENARD, présidente. - Merci.

Je mets aux voix, à main levée, le projet de délibération DASES 436 G.

Qui est pour ?

Contre ?

Abstentions ?

Le projet de délibération est adopté. (2007, DASES 436 G).