Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Novembre 2007
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
> Type de document (Débat / Délibération)  

2007, DDEE 84 G - Subvention à l’association de prévention du site de la Villette pour la mise en oeuvre d’un plan de lutte contre les discriminations à l’emploi. Montant : 10.000 euros.

Débat/ Conseil général/ Novembre 2007


 

Mme Gisèle STIEVENARD, présidente. - Nous examinons le projet de délibération DDEE 84 G relatif à l?attribution d?une subvention de 10.000 euros à l?association de prévention du site de la Villette pour la mise en oeuvre d?un plan de lutte contre les discriminations à l?emploi.

La parole est à Mme Colombe BROSSEL.

Mme Colombe BROSSEL. - Merci, Madame la Présidente.

Un mot très rapide sur cette délibération, de même que sur sa petite s?ur qui passe en Conseil municipal, portée par la DPVI. Cette subvention permet l?aboutissement d?un premier projet et surtout le lancement d?un second, qui est la mise en place d?un plan de lutte territoriale contre les discriminations à l?emploi, puisque cette délibération attribue une subvention à la PSV, qui devra passer des mots aux actes sur la mise en mouvement de l?ensemble des acteurs de l?emploi, qu?ils soient les acteurs institutionnels, qu?ils soient les acteurs associatifs intervenant dans les champs de l?accompagnement vers l?emploi, de l?insertion, de l?IAE, de la formation. Mais également et surtout les acteurs économiques pour que tous ces acteurs, à l?échelon d?un arrondissement pour l?instant, mettent en place un véritable programme de lutte contre les discriminations à l?emploi.

Pour l?instant, un premier projet, et c?est pour cela que je disais que cette subvention était la fin d?une première étape et le début d?une deuxième, un ambitieux programme de formation à destination des acteurs de l?emploi et de la formation et de l?insertion du 19e arrondissement a été mis en ?uvre ; ces personnes ont été pendant six mois formées à la question de la lutte contre les discriminations.

Nous sommes aujourd?hui dans une phase de démultiplication de ces formations, dans une phase de construction d?un véritable pôle ressources au sein du Point d?accès au droit pour construire un pôle ressources sur la thématique de la lutte contre les discriminations à l?emploi. Cette subvention va permettre qu?en matière de la lutte contre les discriminations on passe des mots aux actes, en permettant notamment de mettre l?ensemble des acteurs économiques dans la boucle de ce que nous souhaitons construire.

J?aurais grand plaisir à ce que, dans quelques mois, on puisse faire un bilan de ce premier projet, voire même si, d?un projet territorial à l?échelon d?un arrondissement, on peut imaginer démultiplier à l?échelle parisienne pour que Paris ait, comme sur bien d?autres sujets, un temps d?avance en matière de lutte contre les discriminations à l?emploi.

Je vous remercie.

Mme Gisèle STIEVENARD, présidente. - Vous avez bien raison d?attirer l?attention du Conseil sur ce projet de délibération.

Je donne la parole à M. SAUTTER.

M. Christian SAUTTER, vice-président, au nom de la 2e Commission. - Ce projet de délibération, comme Mme BROSSEL l?a très bien expliqué, est relatif à l?Association prévention du site de la Villette. Pour dire exactement ce dont il s?agit, lorsque le Parc de la Villette a été ouvert, et cela doit faire maintenant une bonne dizaine d?années, voire davantage, c?était un lieu relativement vivant où la sécurité n?était pas toujours garantie.

L?idée d?une personne formidable, qui est le Docteur BRULÉ, a été de dire : je vais mobiliser les jeunes du quartier pour qu?ils assurent la sécurité et d?autres activités économiques, d?autres services dont auront besoin la Cité des Sciences de la Villette, la Cité de la Musique, le Parc. Le Docteur BRULÉ a formidablement réussi. Des dizaines de jeunes sont passés par cette Association de prévention et ont ensuite trouvé, si je puis dire, un avenir normal, ce qui n?était pas forcément évident au départ.

Comme cette association est tout à fait performante, l?idée est venue de lui confier une nouvelle tâche, en plus de cette activité de prévention, c?est-à-dire un rôle, je ne dirais pas actif mais encore plus actif, pour aider des jeunes qui présentent l?inconvénient de ne pas avoir un nom ou un prénom ou une adresse complètement habituelle, de les aider à trouver du travail.

J?ai vraiment très grande confiance dans cette initiative. La Ville investit, ou plutôt le Département investit 10.000 euros dans cette action. Je pense qu?elle va donner de très, très beaux résultats.

Je pense même déjà à une nouvelle étape : lorsque le 104 rue d?Aubervilliers ouvrira, la façon dont le docteur BRULÉ a su utiliser, dans le bon sens du terme, les jeunes du 19e, j?espère que le 104 rue d?Aubervilliers qui est entouré de cités où il y a des problèmes d?emploi, notamment pour les jeunes, et des problèmes de discrimination, j?espère que le savoir-faire du docteur BRULÉ sera utilisé au 104 rue d?Aubervilliers.

M. Jean VUILLERMOZ. - Cela pourra se faire avec la mission locale aussi.

Mme Gisèle STIEVENARD, présidente. - Je me joins aux louanges de M. SAUTTER concernant M. Christian BRULÉ qui fait effectivement un excellent travail avec son association.

Je mets aux voix, à main levée, le projet de délibération DDEE 84 G.

Qui est pour ?

Contre ?

Abstentions ?

Le projet de délibération est adopté. (2007, DDEE 84 G).