Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Juillet 2000
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
Conseil Municipal
> Type de document (Débat / Délibération)  

21 - Proposition de vœu n° 12 présentée par M. Bertrand DELANOË, Mme Michèle BLUMENTHAL et les membres du groupe socialiste et apparentés concernant l'adaptation des locaux scolaires aux effectifs

Débat/ Conseil municipal/ Juillet 2000


M. LE MAIRE DE PARIS. - Proposition de v?u n° 12 présentée par M. Bertrand DELANOË, Mme Michèle BLUMENTHAL et les membres du groupe socialiste et apparentés concernant l'adaptation des locaux scolaires aux effectifs.
M. LEGARET a la parole.
M. Jean-François LEGARET, adjoint, rapporteur. - Il s'agit du groupe scolaire formé par le collège Françoise-Dolto et l'école élémentaire du 104-106, rue de Belleville.
Une précédente acquisition a été gagée sur la parcelle voisine, 108, rue de Belleville. Une étude d'architecture est en cours pour déterminer si cette parcelle peut permettre à la fois de réaliser l'extension des locaux et la réalisation d'un petit programme de logements sociaux, ou bien s'il convient de réserver exclusivement cette emprise à la satisfaction des besoins scolaires.
Les conclusions de cette étude feront l'objet d'une communication à la communauté scolaire et aux élus de l'arrondissement après la prochaine rentrée scolaire.
S'agissant du collège Yvonne-Le Tac, dans le 18e, il scolarise 396 élèves dans 16 divisions, ce qui fait moins de 25 élèves par classe alors même que l'établissement n'est pas situé en Z.E.P.
Il convient de rappeler que les besoins d'accueil scolaire au niveau collège dans le 18e seront couverts par l'extension du collège Marie-Curie à la rentrée 2001 et la livraison du nouveau collège au début de l'année 2002. L'extension du collège Yvonne-Le Tac ne me paraît donc pas aujourd'hui justifiée. Aucune mutation foncière dans le voisinage ne permettant une telle opération, je ne vois pas comment il serait possible de le faire.
Je propose le rejet de cette proposition de voeu.
M. LE MAIRE DE PARIS. - Je mets aux voix, à main levée, cette proposition de v?u.
Qui est pour ?
Qui est contre ?
Qui s'abstient ?
La proposition de v?u est rejetée.