Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Juillet 2000
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
Conseil Municipal
> Type de document (Débat / Délibération)  

11 - Proposition d'amendement n° 2 proposée par les élus communistes visant à réaliser dans les écoles maternelles de Paris où cela est nécessaire des travaux d'adaptation afin de permettre l'accueil des enfants de 2 à 3 ans

Débat/ Conseil municipal/ Juillet 2000


M. LE MAIRE DE PARIS. - Je demande à nos collègues de faire un peu de silence, on ne s'entend pas et je voudrais que nous alliions assez vite, si chacun parle on ne peut pas s'entendre.
Nous passons à la proposition d'amendement n° 2 déposée par les élus communistes visant à réaliser dans les écoles maternelles de Paris où cela est nécessaire des travaux d'adaptation afin de permettre l'accueil des enfants de 2 à 3 ans.
M. LEGARET a la parole.
M. Jean-François LEGARET, adjoint, rapporteur. - Je voudrais rappeler que 1.540 élèves de moins de trois ans ont été accueillis dans les écoles publiques lors de la dernière rentrée scolaire, soit 8 % de la classe d'âge et que comme chaque année cet accueil a progressé au cours de l'année scolaire, ainsi au retour de vacances en février ils étaient 2.064 enfants de moins de trois ans.
Je voudrais signaler que sur l'ensemble de Paris des places sont restées disponibles toute l'année dans les écoles maternelles. La Ville de Paris travaille en liaison avec le Rectorat, l'Académie et je sais que le problème de l'accueil des enfants de moins de trois ans à l'école maternelle est également contesté par un certain nombre d'éducateurs et de pédiatres.
Enfin, depuis le début de la mandature, dans toutes les écoles maternelles programmées dans les Zones d'éducation prioritaire, la Ville de Paris prévoit un accueil de 30 % de cette classe d'âge.
Cet amendement n'est pas davantage gagé, je propose son rejet.
M. LE MAIRE DE PARIS. - Je mets aux voix, à main levée, cette proposition d'amendement.
Qui est pour ?
Contre ?
Abstentions ?
La proposition d'amendement est rejetée.