Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Juillet 2000
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
Conseil Municipal
> Type de document (Débat / Délibération)  

69 - 2000, DAEE 1 - Autorisation à M. le Maire de Paris, d'une part, de signer avec l'Association pour la promotion et le soutien des métiers d'art et de la création du Faubourg-Saint-Antoine une convention d'objectifs-cadre et, d'autre part, de souscrire un avenant à ladite convention. - Subvention à ladite association

Débat/ Conseil municipal/ Juillet 2000


M. Roger ROMANI, adjoint, président. - Nous passons au projet de délibération DAEE 1 : autorisation à M. le Maire de Paris, d'une part, de signer avec l'Association pour la promotion et le soutien des métiers d'art et de la création du Faubourg-Saint-Antoine une convention d'objectifs-cadre et, d'autre part, de souscrire un avenant à ladite convention. - Subvention à ladite association.
Je donne la parole à Mme Soizik MOREAU.
Mme Soizik MOREAU. - Monsieur le Maire, mes chers collègues.
Juste avant le Conseil du 11e arrondissement, le 6 décembre 1999, la Ville avait retiré le projet de délibération relatif à la subvention demandée par l'Association pour la promotion et le soutien des métiers d'art et de la création du Faubourg-Saint-Antoine.
Elle invoquait des raisons de forme, des délais qui auraient justifié que la Municipalité refusât de la voter, même s'il était clair qu'il ne s'agissait en aucun cas de notre part d'une opposition quant au fond.
Aujourd'hui, la demande de subvention vient devant notre Conseil dans une nouvelle rédaction arrêtée d'un commun accord entre la mairie du 11e et la Direction du Développement de l'activité économique et de l'emploi. Cette association souhaite promouvoir les activités de l'ensemble des artisans du quartier de manière à prospecter et conclure de nouveaux marchés.
Dans ce but, elle se propose de créer un site "Internet" qui permettra de la vente en ligne, de mener une action de communication sur la vie et l'activité des métiers d'art dans le Faubourg et de conduire des opérations d'animation.
Le Maire du 11e arrondissement souhaitait que l'octroi de cette subvention fût conséquent, ne se fît pas au seul profit de ses adhérents et sans contrôle des élus locaux. Il a été entendu.
Plus rien ne s'oppose à ce que nous votions ce projet même si, à lui seul, il ne peut renverser la tendance au déclin des activités artisanales, chassées par les spéculations immobilières et la hausse des loyers commerciaux.
En conclusion, les subventions qu'accorde le F.I.S.A.C. ne sont pas une panacée aux difficultés de la filière ameublement décoration. Toutefois, cette action peut favoriser certaines entreprises artisanales du Faubourg et se doit donc d'être réalisée. Pour cette raison, les élus du Mouvement des citoyens voteront ces deux projets de délibération.
Je vous remercie.
(M. Pierre GABORIAU, adjoint, remplace M. Roger ROMANI, adjoint, au fauteuil de la présidence).
M. Pierre GABORIAU, adjoint, président. - La parole est à M. REINA.
M. Vincent REINA, adjoint, au lieu et place de M. Jean-Pierre PIERRE-BLOCH, adjoint, au nom de la 7e Commission. - Merci, Monsieur le Maire.
Je voudrais dire à Mme Soisik MOREAU que le projet de redynamisation du Faubourg Saint-Antoine est un modèle de concertation. J'ajoute que, s'agissant du contrôle de l'utilisation de la subvention, comme indiqué dans l'exposé des motifs, l'association devra soumettre l'ensemble de ses projets au Comité de pilotage du Faubourg Saint-Antoine. Cette instance, je vous le rappelle, comprend notamment les élus concernés et les partenaires professionnels.
Je crois que c'était une bonne chose que ce dossier soit élaboré dans la concertation. Même si on a pris un peu de temps, aujourd'hui, il se concrétise de façon positive.
M. Pierre GABORIAU, adjoint, président. - Merci.
Je mets aux voix, à main levée, le projet de délibération DAEE 1.
Qui est pour ?
Qui est contre ?
Abstentions ?
Le projet de délibération est adopté. (2000, DAEE 1).