Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Juillet 2000
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
Conseil Municipal
> Type de document (Débat / Délibération)  

26 - Proposition de vœu n° 17 présentée par M. Bertrand DELANOË, Mme Michèle BLUMENTHAL, MM. Gérard REY, Jacques BRAVO et l'ensemble du groupe socialiste et apparentés concernant la transformation de l'Espace Reuilly en Maison des associations du 12e arrondissement

Débat/ Conseil municipal/ Juillet 2000


M. LE MAIRE DE PARIS. - Proposition de v?u n° 17 présentée par M. Bertrand DELANOË, Mme Michèle BLUMENTHAL, MM. Gérard REY, Jacques BRAVO et l'ensemble du groupe socialiste et apparentés concernant la transformation de l'Espace Reuilly en Maison des associations du 12e arrondissement.
Monsieur LEGARET, vous avez la parole.
M. Jean-François LEGARET, adjoint, rapporteur. - Il s'agit d'un voeu proposant la transformation de l'Espace Reuilly en Maison des associations.
Je rappelle que l'Espace Reuilly est une salle polyvalente et que sa vocation est bien d'accueillir des réunions, des spectacles et des manifestations ponctuelles, que sur le principe, il est nécessaire de permettre à l'ensemble du monde associatif parisien d'accéder aux équipements polyvalents, que parmi les associations parisiennes accueillies dont le siège est situé à l'extérieur du 12e, beaucoup agissent sur le territoire du 12e en réalité, sans qu'il existe une priorité d'accès à la politique tarifaire de la C.M.A. qui gère l'Espace Reuilly permettant de faciliter l'accès aux associations du 12e.
En effet, les associations implantées dans le 12e bénéficient d'une réduction de 40 % sur le tarif commercial de base. C'est donc une diminution substantielle.
Vous savez que le projet en cours d'élaboration pour l'attribution de l'Espace Reuilly sera soumis au Conseil de Paris selon la procédure de délégation de service public afin de concilier la préservation d'un service rendu aux associations parisiennes et l'équilibre financier permettant la gestion de ce lieu.
Pour toutes ces raisons, je propose de ne pas retenir le voeu qui nous est proposé.
M. LE MAIRE DE PARIS. - Je mets aux voix, à main levée, cette proposition de v?u.
Qui est pour ?
Qui est contre ?
Abstentions ?
La proposition de v?u est rejetée.