Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Novembre 1998
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
Conseil Municipal
> Type de document (Débat / Délibération)  

19 - V - Question d'actualité de M. Bertrand BRET, au nom du groupe socialiste et apparentés à M. le Maire de Paris sur la candidature de la Ville de Paris à l'organisation des Jeux olympiques de 2008

Débat/ Conseil municipal/ Novembre 1998


M. Jean-François LEGARET, adjoint, président. - Je donne la parole à M. Bertrand BRET qui a déposé une question d'actualité, au nom du groupe socialiste et apparentés, sur la candidature de la Ville de Paris à l'organisation des Jeux olympiques de 2008.
M. Bertrand BRET. - Merci, Monsieur le Maire.
Comme vous le savez, la question de la candidature de la Ville de Paris à l'organisation des Jeux olympiques de 2008 est désormais publiquement posée.
Le Président du Conseil régional, Jean-Paul HUCHON, a exprimé récemment le soutien, d'ailleurs unanime, de la Région d'Ile-de-France à cette candidature pour les prochaines J.O. de 2008.
Notre président de groupe, Bertrand DELANOË, au nom des élus socialistes et apparentés, avait eu l'occasion, lui aussi, de s'associer à cette véritable ambition, considérant que notre Ville a effectivement vocation à accueillir un événement de cette ampleur universelle par essence.
Ce projet exigerait néanmoins une préparation minutieuse, mobilisant l'ensemble des partenaires sociaux, économiques, institutionnels et même associatifs ainsi que la population parisienne qui devrait être mobilisée, voire associée directement à une telle démarche.
C'est pourquoi, Monsieur le Maire, nous vous interrogeons dès maintenant sur vos intentions précises en la matière ainsi que sur les dispositions concrètes que vous entendez adopter afin de donner toutes ses chances à une candidature de Paris tant sur le plan de la méthode, de la concertation que du suivi pluraliste d'un tel dossier.
A ce sujet, je vous formulerai la proposition, Monsieur le Maire, qu'une commission de suivi, regroupant l'ensemble des groupes politiques composant notre Assemblée, puisse être constituée autour de vous et de vos adjoints compétents afin que, de la façon la plus consensuelle possible, nous puissions à la fois suivre et appuyer la démarche en faveur d'une candidature de Paris aux Jeux olympiques de 2008.
(Applaudissements sur les bancs des groupes socialiste, du Mouvement des citoyens et communiste).
M. Jean-François LEGARET, adjoint, président. - Je donne la parole à M. CANE pour répondre à M. BRET.
M. Dominique CANE, adjoint. - Merci, Monsieur le Maire.
Chacun connaît la formidable dimension humaine et sportive que représente l'organisation d'un événement comme les Jeux olympiques pour tout un pays. Il est évident que la France qui n'a pu organiser les Jeux olympiques depuis l'été 1924 a la vocation d'accueillir à nouveau une telle manifestation.
Après l'énorme succès remporté par la Coupe du monde de football qui a démontré la capacité de tous à se mobiliser pour la réussite de cette épreuve, Paris et sa Région bénéficient d'atouts majeurs pour emporter ce nouveau défi, que ce soit au niveau des équipements sportifs, que de l'accueil des touristes et des journalistes. Paris et sa Région disposent déjà d'infrastructures à la hauteur de l'enjeu.
Néanmoins, compte tenu de l'importance de cette décision, le Maire de Paris souhaite mener une large concertation avec l'ensemble des partenaires, le mouvement sportif et bien entendu le monde économique afin d'obtenir et garantir la nécessaire réussite de cette entreprise, car si Paris s'engageait, ce serait, bien entendu, avec la ferme intention de gagner !
Merci, Monsieur le Maire.
M. Jean-François LEGARET, adjoint, président. - Je remercie M. CANE.