Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Juillet 2021
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
Conseil Municipal
> Type de document (Débat / Délibération)  

Vœu déposé par le groupe Changer Paris relatif au couvent Reille.

Débat/ Conseil municipal/ Juillet 2021


 

Mme Carine ROLLAND, adjointe, présidente. - Nous en venons au v?u n° 73 relatif au couvent Reille dans le 14e arrondissement.

La parole est à Mme Marie-Claire CARRÈRE-GÉE pour le groupe Changer Paris.

Mme Marie-Claire CARRÈRE-GÉE. - Merci beaucoup, Madame la Maire.

Dans le 14e arrondissement, sur 1 hectare, un couvent et une chapelle, témoins de l?architecture du début du XXe siècle, créés par les s?urs franciscaines de Marie et côtoyant un vaste jardin de 4.400 mètres carrés, fait actuellement l?objet d?un projet immobilier de la part d?IN?LI. Grâce à la mobilisation des habitants, qui est forte, et à celle des élus de mon groupe dans le 14e arrondissement, qui ne l?est pas moins, une demande de permis de construire déposée en octobre 2019 et visant à la création de 150 logements pour une surface de 9.000 mètres carrés, a été refusée au motif principal du respect insuffisant de l?espace vert protégé au P.L.U.

Compte tenu de la nécessité de stopper la densification du 14e arrondissement, compte tenu aussi des exigences du "Plan Climat" et des réflexions en cours sur la révision du P.L.U., par ce v?u, nous demandons à la Ville de bien vouloir étudier avec IN?LI la réalisation d?un projet alternatif à celui de la réalisation d?un ensemble immobilier sur ce site. Si ces discussions ne devaient pas aboutir, de refuser tout permis de construire qui aboutisse à la réalisation d?un projet immobilier qui se traduise par une densification de l?espace, sur le fait de ne pas rénover les bâtiments existants et de ne pas préserver l?intégralité des 4.400 mètres carrés de l?espace vert protégé, tel qu?inscrit au P.L.U.

Je vous remercie.

Mme Carine ROLLAND, adjointe, présidente. - Merci, Madame CARRÈRE-GÉE.

Mme PETIT, maire du 14e arrondissement, a demandé la parole.

Mme Carine PETIT, maire du 14e arrondissement. - Je pense que M. le premier adjoint pourra largement compléter mes propos, mais je voulais juste corriger certaines erreurs et certains mensonges aussi qui viennent d?être prononcés par Mme CARRÈRE-GÉE.

D?abord, Madame CARRÈRE-GÉE, vous avez quand même découvert le dossier en toute démagogie à l?occasion des élections municipales il y a un an. Vous auriez dû savoir que, huit mois avant, j?avais déjà émis un premier avis défavorable et que le dépôt du permis de construire avait fait l?objet d?un refus. Il a fait l?objet d?un deuxième refus. Nous travaillons actuellement avec les nouveaux propriétaires de cette parcelle et avec la Direction de l?Urbanisme et la Direction des Espaces verts, également avec les habitants, et l?architecte des Bâtiments de France, pour le dépôt d?un troisième permis de construire.

Je voudrais d'ailleurs saluer vraiment le travail très précis qui ne vise qu?à une seule chose justement : protéger, voire développer, parce que vous le verrez, si vous connaissiez si bien les dossiers - parce que l?on ne vous a jamais vue dans les réunions publiques qui ont eu lieu sur ce sujet - vous sauriez déjà que le deuxième permis refusé agrandissait les espaces verts. Et puis, ce n?est pas un projet de promoteur immobilier. Dedans, il y a du logement intermédiaire, celui pour lequel vous n?arrêtez pas de nous réclamer dans les différents projets de logements abordables que vous refusez à longueur d?année. Il y a du logement intermédiaire pour les classes moyennes, et puis, également un foyer pour des jeunes adolescents au titre de la protection de l?enfance.

Je laisse Emmanuel GRÉGOIRE compléter ce sujet.

Mme Carine ROLLAND, adjointe, présidente. - Merci, Madame la Maire.

Monsieur GRÉGOIRE.

M. Emmanuel GRÉGOIRE, premier adjoint. - Merci beaucoup, Madame la Maire.

Madame CARRÈRE-GÉE, Mme la maire du 14e arrondissement, Carine PETIT, évidemment, d?accord - cela ne surprendra personne - avec la maire du 14e arrondissement. Ce que vous dites, Madame CARRÈRE-GÉE, est factuellement faux. Il n?y a pas 4.400 mètres carrés. Allez sur place, vous l?auriez vu. Il y a à peine plus de 3.000 mètres carrés, parce que le reste a été bétonné.

C?est un projet magnifique, qui prévoit une réhabilitation d?ampleur du couvent et la conservation de la chapelle, la pérennisation de l?activité d?aide sociale à l?enfance du foyer avec un déménagement dans le couvent rénové, la conservation et la protection du petit bois, le développement et la requalification de l?espace vert protégé qui sera agrandi - plus 1.700 mètres carrés de pleine terre végétalisée - et un projet de logements avec une mixité sociale exigeante et de qualité.

Quand on voit les "bullet points" de ma petite note, je me rends compte que tout est parfait, sauf un : le projet de logements sociaux avec une mixité sociale. C?est simplement cela, la réalité. Comme par hasard, vous vous y opposez.

Vous savez très bien qu?un premier projet a été déposé en 2019. Il ne nous allait pas. La maire du 14e arrondissement a été particulièrement mobilisée. Pour l?améliorer, nous avons augmenté les surfaces de pleine terre végétalisée, diminué les surfaces d?emprise au sol des bâtiments et permis la création d?espaces partagés. Je le dis avec d?autant plus de clarté et de conviction que j?étais encore, il y a 3 semaines à peine, même pas, il y a 2 semaines à peine, sur le site, qui est magnifique, tout à fait atypique et méconnu - c?est bien dommage que ce soit si méconnu - pour le lancement de la nouvelle version de la "Charte de l?occupation temporaire", que nous avons lancée avec les partenaires qui vont accueillir et animer ce site dans les mois qui viennent avant que le projet ne soit lancé, notamment "Plateau urbain", avec l?accueil d?artisans, d?artistes, d?associations et de structures de l?économie sociale et solidaire qui sont sur site.

Bref, je souhaite à ce projet d?occupation temporaire une aussi belle vie que "Les Grands Voisins". Cela nous permettra de prendre le temps de faire un beau projet sur cette parcelle, dite désormais "Village Reille".

Mme Carine ROLLAND, adjointe, présidente. - Merci, Monsieur le Maire.

Je mets donc aux voix, à main levée, le v?u n° 73 du groupe Changer Paris, avec un avis défavorable de l?Exécutif.

Qui est pour ?

Qui est contre ?

Qui s?abstient ?

Le v?u n° 73 est repoussé.