Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Juillet 2021
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
Conseil Municipal
> Type de document (Débat / Délibération)  

2021 DAE 159 - Subventions de fonctionnement (230.000 euros) et d’investissement (405.000 euros) et avenants aux conventions avec l’association Forum des images (1er) dans le cadre du projet TUMO Climat - ADC.

Débat/ Conseil municipal/ Juillet 2021


 

M. Patrick BLOCHE, adjoint, président. - Nous examinons le projet de délibération DAE 159. Ce sont des subventions de fonctionnement et d?investissement, et avenants aux conventions avec l?association "Forum des images" dans le cadre du projet "TUMO Climat", Académie du Climat.

Cela tombe bien, je suis heureux de présider la séance à ce moment-là. Je suis heureux que Pénélope KOMITÈS soit là. C?est normal puisqu?elle répondra au nom de l?Exécutif.

Merci à Boris JAMET-FOURNIER de s?être opportunément inscrit.

M. Boris JAMET-FOURNIER. - C?est ce que j?allais dire, Monsieur le Maire. Je suis ravi que vous me donniez la parole pour cette intervention.

Lors du dernier Conseil, j?ai déjà eu l?occasion de parler de la fierté qui est la nôtre à Paris Centre d?accueillir le "Forum des images", qui programme plus de 2.000 séances par an dédiées au cinéma, à l?univers numérique et à l?image. Ce "Forum des images", c?est le lieu de la mémoire de Paris, avec plus de 5.000 heures d?images. De fait, Paris est une ville de culture et de science. Paris est une ville de médias. Paris est une ville du numérique. C?est tout cela qu?il est proposé, grâce à ce projet de délibération, de mettre au service de l?Académie du Climat. De fait, pour mieux sensibiliser aux enjeux climatiques, quoi de mieux que les techniques et les arts du numérique ?

D?abord, un mot sur le lieu de cette Académie du Climat. Elle s?installe dans l?ancienne mairie du 4e arrondissement, que certaines et certains d?entre nous avons bien connue et avons pratiqué avec les habitantes et les habitants comme un lieu de rencontre, de culture et de débats citoyens. C?est un lieu que, pour être honnête, les habitantes et les habitants nous réclament encore aujourd?hui, cette mairie du 4e arrondissement. Si nous avons dû abandonner cet équipement de proximité tant chéri, c?est parce que nous savons qu?une Académie du Climat est nécessaire à Paris, alors qu?au Canada, littéralement, des villes s?embrasent, et qu?en Sibérie, "Copernicus", le programme d?observation de la terre de l?Union européenne, a détecté des températures qui dépassent largement les 35 degrés Celsius.

Une Académie du Climat est nécessaire à Paris. Je dirais même qu?une Académie du Climat est nécessaire à Paris Centre, sur cette belle place Baudoyer, près de l?Hôtel de Ville, mais surtout entre la rue de Rivoli et les berges de Seine, qui sont des symboles de la pacification de la mobilité et de la baisse des émissions carbonées des transports. On est aussi, dans l?ex-mairie du 4e arrondissement, près du "Centre de recherches interdisciplinaires", qui mène - il se trouve que j?y étais encore hier - des projets inspirants, avec des étudiantes et des étudiants du monde entier, sur la connaissance, sur le vivant, notamment sur le climat, sur cette question de l?urgence climatique. Et puis, on est proche du "Forum des images" et de TUMO Paris.

TUMO Paris est né en Arménie. Il a grandi en France et se développe aujourd?hui à Berlin, à Moscou, à Tirana. Il est reconnu pour son caractère innovant et qualitatif, pour le travail qu?il fait auprès des préadolescents et des adolescents, des 12-18 ans, pour leur apprendre de façon ludique et qualitative à développer leurs compétences dans 8 domaines créatifs du numérique. Aujourd?hui, ce sont 1.500 élèves qui sont accompagnés chaque semaine, sont accueillis au "Forum des images", avec une parité parfaite - je tiens à le souligner, c?est important, et je vois Pénélope KOMITÈS qui hoche la tête - et 50 % des enfants qui viennent de quartiers populaires. C?est vraiment une mission que remplit TUMO Paris.

Elle va s?élargir, puisque, avec ce projet de délibération, on propose de créer un nouveau programme, "TUMO Climat", qui met littéralement ses compétences au service de la compréhension de l?urgence climatique. Avec "TUMO Climat", on va pouvoir proposer, dès cette année, à 600 élèves entre 10 et 20 ans, d?apprendre à se mobiliser et à sensibiliser les décideurs et décideuses publiques sur l?urgence climatique et la biodiversité. C?est en utilisant ces techniques de TUMO - l?animation, la modélisation 3D, le jeu vidéo, la programmation informatique, la musique, le dessin - que l?on va permettre à ces enfants de s?exprimer sur cette urgence climatique.

Je termine en disant qu?en installant l?Académie du Climat dans l?ancienne mairie du 4e arrondissement, Anne HIDALGO a confirmé sa volonté de porter fort deux sujets : l?urgence climatique, d?une part, et la jeunesse, d?autre part, comme des priorités. Je pense qu?en créant "TUMO Climat", la Ville se donne la chance de faire de ses priorités des succès, car je pense que vous ne me contredirez pas, chers collègues : ce n?est pas avec les méthodes d?hier que l?on crée des solutions aux problèmes de demain.

Je vous remercie.

M. Patrick BLOCHE, adjoint, président. - Merci beaucoup, Boris JAMET-FOURNIER, pour ce beau plaidoyer qui nous va droit au c?ur, chère Pénélope. J?en profite, d'ailleurs, pour remercier Pénélope KOMITÈS de son engagement dans ce que nous appelons "la brique TUMO", la brique climat TUMO de l?Académie.

Pénélope KOMITÈS, c?est à vous.

Mme Pénélope KOMITÈS, adjointe. - Merci beaucoup, cher collègue, cher Patrick.

C?est important que vous présidiez cette séance au moment où nous parlons de l?Académie du Climat.

Merci Boris. Je voudrais associer aussi Carine ROLLAND, versant culture, et le "Forum des images". C?est vrai que l?innovation, c?est aussi une affaire de culture. Le "Forum des images" dans les Halles l?illustre parfaitement.

Vous l?avez dit, Monsieur JAMET-FOURNIER, c?est vraiment un lieu de mémoire audiovisuelle qui offre maintenant des projets d?éducation à l?image animée aux jeunes publics, avec, depuis 2018, ce TUMO Paris, qui est vraiment un projet de transmission de connaissances pour les 12-18 ans. Il est gratuit. Il accueille près de 1.500 élèves par semaine et propose des trajectoires de découvertes vraiment adaptées aux besoins et surtout, aux envies de tous. Je voudrais signaler aussi qu?il y a des jeunes de tout Paris qui viennent. Non seulement c?est paritaire, mais il y a aussi beaucoup de jeunes venant des quartiers populaires qui rejoignent cet espace toutes les semaines.

Fort de ce succès, nous avons décidé, notamment avec mon collègue Patrick BLOCHE, d?inscrire TUMO dans l?Académie du Climat qui ouvrira en septembre. Nous aurons un TUMO Climat qui permettra à de nombreux élèves d?apprendre à se mobiliser et à sensibiliser les décideurs, non seulement à l?urgence climatique, mais également à la biodiversité.

Comme vous l?avez bien dit, Monsieur JAMET-FOURNIER, en installant l?Académie du Climat dans l?ancienne mairie du 4e arrondissement, la Maire de Paris confirme vraiment sa volonté de faire de l?urgence climatique, de la biodiversité et de la jeunesse, une priorité. TUMO Climat sera vraiment un acteur et un volet majeur des pédagogies innovantes et actives qui vont être développées dans ce lieu. Il va vraiment participer à ce que l?on appelle l?"encapacitation" des jeunes de tous quartiers sur les enjeux climatiques.

C?est la raison pour laquelle je vous propose d?individualiser une subvention d?investissement et une subvention de fonctionnement pour permettre l?ouverture de cette brique "TUMO Climat" dans l?Académie du Climat.

M. Patrick BLOCHE, adjoint, président. - Merci beaucoup, chère Pénélope KOMITÈS, Madame la Maire.

Je mets aux voix, à main levée, le projet de délibération DAE 159.

Qui est pour 

Contre ?

Abstentions ?

Le projet de délibération est adopté. (2021, DAE 159).