Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Juillet 2021
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
Conseil Municipal
> Type de document (Débat / Délibération)  

relatif à une dénomination en hommage à Claude-Gérard Marcus (10e).

Débat/ Conseil municipal/ Juillet 2021


 

Mme Véronique LEVIEUX, adjointe, présidente. - Nous examinons le v?u référencé n° 26 relatif à une dénomination en hommage à Claude-Gérard Marcus, dans le 10e arrondissement.

La parole est à Mme la Maire du 10e arrondissement, Alexandra CORDEBARD.

Mme Alexandra CORDEBARD, maire du 10e arrondissement. - Merci, Madame la Maire.

Au mois d?octobre dernier, en ouverture de notre Conseil, nous rendions hommage à Claude-Gérard Marcus, premier maire élu du 10e arrondissement entre 1983 et 1989 et député du 10e pendant trois décennies - un autre temps -, décédé le 22 juillet 2020 à l?âge de 86 ans.

Presque une année après sa disparition, j?ai personnellement souhaité proposer ce v?u permettant qu?un lieu ou un équipement public du 10e puisse porter son nom afin d?honorer sa mémoire, son parcours comme représentant du 10e, cet arrondissement que Claude-Gérard Marcus aimait tant.

Je le porte avec beaucoup de plaisir, mais avec aussi cette notion que nous, les élus, sommes des passeurs. Nous travaillons souvent pour nos successeurs, nous travaillons pour l?intérêt des habitants de nos villes, de nos arrondissements, en ayant vraiment - je le disais, il y a un an - l?impression de marcher dans ses pas.

Je ne vais pas redire tout ce que Gérard Marcus a fait pour le 10e : vous vous souvenez du canal Saint-Martin, mais aussi tant d?autres traces, comme le marché derrière la mairie ou la préservation du couvent des Récollets. Je ne vais pas redire tout cela, mais plutôt que c?est peut-être, dans mon expression, une aspiration à ce que notre débat démocratique puisse se dérouler dans de meilleures conditions qu?elles ne se déroulent en ce moment.

Claude-Gérard Marcus a défendu le 10e. Nous étions - et j?étais très jeune à l?époque - ses opposants mais il restait, dans cette opposition, une qualité de dialogue forte et beaucoup de points communs. Il y a beaucoup de points communs entre tout ce que nous sommes et je trouve que nous ne les faisons pas apparaître de manière aussi régulière que nous le devrions.

J?en profite pour vous dire cela, mais aussi pour saluer la tribune sur Claude-Gérard Marcus, avec qui nous construisons cet hommage, Gabrielle MASS, sa complice, son acolyte de toujours, Jean-Claude WEILL, son ancien collaborateur, Patrick-Gérard BOUCHER, le fils d?un de ses complices.

Mes chers collègues, afin d?honorer la mémoire de Claude-Gérard Marcus, je vous remercie de bien vouloir adopter ce v?u, je l?espère à l?unanimité, comme cela a été le cas dans le 10e.

Mme Véronique LEVIEUX, adjointe, présidente. - Je vous remercie.

Pour vous répondre, je donne la parole à Laurence PATRICE.

Mme Laurence PATRICE, adjointe. - Madame la Maire du 10e arrondissement, chère Alexandra, je vous remercie d?avoir su trouver les mots pour cet hommage à Claude-Gérard Marcus, une grande figure du 10e, comme vous l?avez rappelé, mais aussi de la capitale.

C?est bien évidemment un avis favorable que je vous propose pour ce député-maire du 10e qui nous a quittés il y a un an. C?est aussi l?occasion de saluer son engagement dans la création de ce qui est devenu le Musée d?art et d?histoire du judaïsme, l?un des grands musées de Paris, qui fait référence aujourd?hui dans le monde entier et dont les expositions, vous le savez toutes et tous, suscitent l?admiration du grand public. Actuellement, il y a d?ailleurs une magnifique exposition. Le musée est aujourd?hui l?un des incontournables de la vie culturelle et mémorielle de la capitale et nous le devons, pour beaucoup, à Claude-Gérard Marcus, cette personnalité engagée pour qui nous trouverons ensemble, avec la maire du 10e, un lieu dans l?arrondissement qui fasse sens dans son parcours et dans le témoignage qu?il nous laisse.

Ce v?u sera présenté à la prochaine Commission de dénomination et des hommages publics. J?émets donc un avis favorable.

Mme Véronique LEVIEUX, adjointe, présidente. - Je vous remercie.

J?ai une demande d?explication de vote du groupe Changer Paris.

Je donne la parole à M. Jack-Yves BOHBOT.

M. Jack-Yves BOHBOT. - Merci, Madame la Maire du 10e arrondissement d?avoir porté ce v?u au Conseil de Paris, auquel le groupe Changer Paris, vous l?imaginez, est très favorable.

Au-delà des étiquettes politiques et des engagements partisans, Claude-Gérard Marcus s?est éteint il y a moins d?un an. Il était une des grandes figures de ce Conseil de Paris et de la vie politique parisienne pendant plus de quarante ans.

Claude-Gérard était un de nos amis, et je me tourne vers Philippe GOUJON, Jean-Pierre LECOQ, Agnès ÉVREN? Tous les collègues qui sont ici présents l?ont bien connu, et sur les rangs de la majorité aussi, bien sûr.

Claude-Gérard était un passionné de politique et un homme de fidélité. A 15 ans, il s?engage au R.P.F. pour soutenir celui qui inspirera et conditionnera sa carrière d?élu local et de parlementaire : le général de Gaulle. Une autre fidélité et une réelle amitié le lieront à Jacques Chirac qu?il soutiendra dès 1977 dans son projet de conquête de l?Hôtel de Ville.

Vous l?avez dit, Madame la Maire du 10e, son énergie inlassable, sa vision politique, sa pugnacité, il les mettra au service du 10e arrondissement et de ses habitants. Avec ses amis, Gabrielle MASS, le regretté Claude Challal, Jean-Claude WEILL, ils mèneront tant de combats pour servir ce bel arrondissement. Nous n?oublierons pas ce combat homérique pour empêcher la couverture du canal Saint-Martin, mais son projet le plus marquant, et vous l?avez noté, Madame, sa grande ambition, sa plus belle aventure restera très certainement la création du Musée d?histoire et d?art du judaïsme, "un grand projet porteur de sens", comme le dira Jacques Chirac lors de son inauguration.

Nous n?oublierons pas ses prises de position claires et courageuses à la tête de l?association "Judaïsme et liberté" : lutte contre l?antisémitisme, le racisme et toutes les formes de discrimination, détermination sans faille à refuser toute alliance avec le Front national, reconnaissance de la responsabilité de l?Etat français dans la persécution antisémite et antijuifs pendant la Seconde Guerre mondiale.

Claude-Gérard était de tous ces combats et cette dénomination que portera désormais une voie ou un établissement public du 10e arrondissement nous incitera à les poursuivre. Je vous remercie.

Mme Véronique LEVIEUX, adjointe, présidente. - Je vous remercie.

Je mets donc aux voix, à main levée, la proposition de v?u référencée n° 26 déposée par le groupe Paris en commun, assortie d'un avis favorable de l?Exécutif.

Qui est pour ?

Contre ?

Abstentions ?

La proposition de v?u est adoptée à l?unanimité. (2021, V. 225).

V?u déposé par le groupe Paris en commun