Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Novembre 2004
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
> Type de document (Débat / Délibération)  

Hommage à M. le Préfet de police.

Débat/ Conseil municipal/ Novembre 2004


 

M. LE MAIRE DE PARIS. - Mes chers collègues, avant d?aborder les questions d?actualité, je souhaiterais rappeler que c?est la dernière séance à laquelle participe M. le Préfet de police, puisque pour la séance budgétaire son successeur sera déjà en poste. Je voudrais donc lui dire que depuis trois ans et demi nous avons voulu entreprendre avec la Préfecture de police un vrai partenariat, une vraie coproduction de sécurité pour les Parisiens, qui d?ailleurs a démontré son efficacité, et ce même si nous sommes à des endroits différents, il est Préfet de police et nous sommes des élus municipaux.

Vraiment, je suis très heureux du travail que nous avons accompli ensemble. Ce travail nous l?avons réalisé aussi dans un souci d?équilibre, pour ne pas affaiblir la Préfecture de police, notamment sur un certain nombre de sujets, où tel ou tel parmi nous propose des mesures, je pense à la police municipale, qui pourraient être ressenties comme un affaiblissement de la Préfecture de police.

Nous avons pendant trois et demi bien travaillé ensemble je considère cette période comme exemplaire. Monsieur le Préfet de police, je sais ce que ce travail doit à votre personne, votre sens de l?Etat, votre conscience professionnelle, vous avez été Préfet de police sous deux gouvernements de sensibilité politique différente. Je veux témoigner ici de votre parfaite objectivité et de votre manière de concevoir votre rôle de haut fonctionnaire public plaçant au-dessus de tout l?intérêt général, l?honnêteté, la rigueur et le service des citoyennes et des citoyens. Je vous dirai au revoir dans quelque temps, mais je voulais vous donner ce témoignage public de considération, d?estime, et si vous me le permettez, d?amitié.

(Applaudissements sur tous les bancs de l?Assemblée).