Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Novembre 2004
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
> Type de document (Débat / Délibération)  

2004, DPE 102 - Adhésion de la Ville de Paris à l’Association des Cités et des Régions pour le recyclage (A.C.C.R.).

Débat/ Conseil municipal/ Novembre 2004


 

M. Christophe CARESCHE, adjoint, président. - Nous passons à l?examen du projet de délibération DPE 102 relatif à l?adhésion de la Ville de Paris à l?Association des Cités et des Régions pour le recyclage.

Madame BAUD, vous avez la parole.

Mme Dominique BAUD. - Si j?approuve cette initiative d?adhésion de la Ville à cette association, cela ne doit pas occulter le fait que de nombreux Parisiens qui trient leurs déchets sont aujourd?hui dans une impasse. Le tri sélectif marche, la population y adhère et nous ne pouvons que nous en féliciter et encourager cette démarche. Cependant la collecte unique de déchets triés est trop faible et il serait temps que cela augmente. Je rappelle ici les nombreuses demandes du Conseil du 15e arrondissement sur ce sujet, et il n?est plus acceptable de dire à la population ?gardez vos déchets chez vous, nous effectuons des tests.?

De même il n?est plus possible d?augmenter le nombre de bacs à couvercle jaune pour des raisons évidentes de stockage. La population attend des actes et non plus des tests, qui, s?ils sont nécessaires, ne peuvent durer éternellement. Pour terminer mon propos, je rappellerai une phrase de M. CONTASSOT dans un courrier du 10 octobre 2003 à savoir : ?ce bon départ de la collecte sélective doit s?inscrire dans la durée. Transformons donc cet essai par des actes concrets.?

Je vous remercie.

M. Christophe CARESCHE, adjoint, président. - Merci.

Monsieur CONTASSOT, vous avez la parole.

M. Yves CONTASSOT, adjoint, au nom de la 4e Commission. - Merci.

 

Je me félicite de vos propos car il n?y a pas si longtemps vous disiez que la collecte sélective ne marche pas.

Je me rappelle toutes vos prévisions catastrophiques lorsque nous avons mis en place la collecte sélective, disant que ce serait un échec, que les Parisiens n?en voudraient pas, etc. Je prends acte de votre reconnaissance qui effectivement montre que cela est efficace. Alors vous dites : on ne va pas assez loin. Je suis encore d?accord avec vous et je peux vous dire que dès octobre 2005, compte tenu des délais de mise en ?uvre nécessaires, il y aura systématiquement deux collectes sélectives organisées chaque semaine dans Paris.

Mme Dominique BAUD. - Merci. Je veux simplement dire que, en ce qui me concerne, nous n?avons pas dit que cela ne marchait pas. La population du 15e est extrêmement disciplinée et a trié très rapidement.

On a contesté?

M. Yves CONTASSOT, adjoint. - Je vous renvoie aux propos de M. TIBERI en séance.

Mme Dominique BAUD. - On a contesté simplement le fait qu?il n?y avait pas au départ assez de poubelles à couvercle jaune parce qu?elles étaient remplies très rapidement. Nous attendons avec impatience en effet les deux passages hebdomadaires. A partir de là, cela devrait s?arranger.

M. Christophe CARESCHE, adjoint, président. - Et M. CONTASSOT va vous y aider.

Je mets aux voix, à main levée, le projet de délibération DPE 102.

Qui est pour ?

Contre ?

Abstentions ?

Le projet de délibération est adopté. (2004, DPE 102).