Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Novembre 2004
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
> Type de document (Débat / Délibération)  

Vœu déposé par Mme Brigitte KUSTER, Laurence DOUVIN, MM. Hervé BENESSIANO, Jean-Didier BERTHAULT, Richard STEIN et les membres du groupe U.M.P. relatif au transport dans le Nord-est du 17e arrondissement.

Débat/ Conseil municipal/ Novembre 2004


 

Mme Anne HIDALGO, première adjointe, présidente. Nous passons à l?examen de trois v?ux qui ne se rapportent à aucun projet de délibération : les v?ux nos 82, 83 et 84.

La parole est à Mme KUSTER sur le v?u référencé n° 82 dans le fascicule, relatif au transport dans le Nord-est du 17e arrondissement.

Madame KUSTER ?

Mme Brigitte KUSTER. - Oui, merci, Madame la Maire.

Je m?étonne un peu de la gestion de cette séance, surtout que ce v?u, comme M. BAUPIN l?a rappelé, à sa demande, devait être étudié avec le projet de délibération qui se raccrochait aux bus de quartier. Je prends acte de cette bizarrerie supplémentaire dans la manière dont sont suivis certains dossiers au sein de votre présidence.

Je reviendrai sur ce v?u qui concerne les transports du Nord-est du 17e arrondissement, v?u dont M. BAUPIN a déjà évoqué la teneur tout à l?heure. C?est un v?u d?importance puisqu?il fait part d?une situation en effet compliquée, dans la mesure où il y a une carence importante des moyens actuels des transports publics dans le Nord-est du 17e, tant en termes de desserte de ce secteur que de conditions de transport des voyageurs aux heures de pointe.

En effet, l?aménagement des terrains Cardinet Batignolles, entraînera une forte augmentation de la population, que nous obtenions ou non les Jeux olympiques.

Nous avons d?ailleurs adopté ce v?u en Conseil d?arrondissement à l?unanimité, nous sommes donc plusieurs élus, dont Laurence DOUVIN ici présente, à le présenter pour faire en sorte que le Maire de Paris prenne en compte cette situation et la nécessité d?y remédier dès maintenant en actant dans la politique municipale des transports parisiens plusieurs points : le lancement des études permettant de mettre en place un nouveau plan de transport et de circulation du secteur, en concertation avec les élus de l?arrondissement, les associations, la Préfecture de police, le S.T.I.F., la R.A.T.P. et la S.N.C.F. ; l?extrême priorité de résoudre de manière pérenne par ailleurs les problèmes liés à la surcharge de la ligne 13 ; nous souhaiterions également que soit réexaminée la possibilité de développer les fréquences, notamment en soirée et le week-end, des lignes 53 et 94 vers la porte d?Asnières et 66 et 81 dans la partie Epinettes ; nous aimerions également que soient étudiées la création et l?exploitation d?une ligne de bus de quartier comme évoqué précédemment dans le projet de délibération. Nous aimerions que cela puisse se faire dans ce secteur de l?arrondissement, à l?instar de ce que le 20e arrondissement va expérimenter actuellement.

Je vous remercie, Monsieur le Maire.

(Applaudissements sur les bancs des groupes U.M.P. et Union pour la démocratie française).

Mme Anne HIDALGO, première adjointe, présidente. Monsieur BAUPIN, vous avez la parole.

M. Denis BAUPIN, adjoint. - Il n?y a pas de suspense, puisque j?ai d?ores et déjà dit que j?étais favorable à ce v?u. Je voudrais le confirmer ici. Il est évident que l?aménagement de très grande envergure en programmation sur le secteur Cardinet

-Batignolles va forcément modifier de façon conséquente les conditions de déplacement sur le secteur.

Il est donc impératif qu?en coordination avec la S.E.M.A.V.I.P., avec la Direction de l?Urbanisme et mon collègue Jean-Pierre CAFFET, nous travaillions d?ores et déjà sur les déplacements, et notamment les déplacements publics sur le secteur, et ceci que la Ville de Paris obtienne ou non les Jeux olympiques à l?horizon 2012, puisqu?en tout état de cause il y aura des habitants futurs dans le quartier et des aménagements à mettre en place, donc une évolution conséquente de ce quartier.

Je ne vais pas rentrer dans le détail de l?ensemble des modes de déplacement que vous évoquez dans votre v?u, simplement revenir sur la ligne 13 puisque nous l?avons déjà évoquée à plusieurs reprises.

 

J?ai eu des discussions avec la R.A.T.P. sur les différents projets aujourd?hui en cours d?examen : notamment à la demande du Syndicat des transports d?Ile-de-France, une étude a été menée sur l?amélioration de la ligne 13. J?ai cru comprendre de la part de la R.A.T.P. que cette présentation serait faite aussi à la Municipalité.

M. Jean-François LEGARET, maire du 1er arrondissement. - Je suis ulcéré !

M. Pierre AIDENBAUM, maire du 3e arrondissement. Monsieur LEGARET, un peu de correction !

M. Jean-François LEGARET, maire du 1er arrondissement. - On en reparlera. On en reparlera. C?est scandaleux.

Au revoir !

(M. LEGARET quitte la salle du Conseil).

Mme Anne HIDALGO, première adjointe, présidente. Poursuivez.

M. Denis BAUPIN, adjoint. - J?ai cru comprendre donc que la R.A.T.P. allait présenter y compris ces éléments à la mairie du 17e arrondissement prochainement et donc vous en aurez connaissance.

En tout état de cause, je vous confirme ici ce que j?ai indiqué en 3e Commission, j?ai demandé à la R.A.T.P. de venir prochainement à la Commission extra-municipale des déplacements pour présenter globalement leur stratégie d?amélioration du métro dans la Capitale. Cela concerne aussi bien la ligne 13, la ligne 1, qu?ils prévoient d?automatiser, les prolongations de métro. Ainsi, l?ensemble des élus et des acteurs de la Commission extra-municipale des déplacements auront un niveau d?information équivalent sur ces différents projets qui indéniablement sont des projets d?envergure, qui coûteront cher à la collectivité, mais en ce qui concerne la ligne 13 qui apparaissent comme extrêmement importants.

Avis favorable sur le v?u.

Mme Anne HIDALGO, première adjointe, présidente. Merci.

Je mets aux voix, à main levée, la proposition de v?u déposée par le groupe U.M.P.

Qui est pour ?

Contre ?

Abstentions ?

La proposition de v?u est adoptée. (2004, V. 267).