Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Mars 2000
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
Conseil Municipal
> Type de document (Débat / Délibération)  

77 - QOC 2000-181 Question de MM. Georges SARRE, Jean-Yves AUTEXIER et des membres du groupe du Mouvement des citoyens à M. le Maire de Paris concernant deux immeubles situés à l'angle des rues Hélène-Jakubowicz et Villiers-de-l'Isle-Adam (20e)

Débat/ Conseil municipal/ Mars 2000


Libellé de la question :
"MM. Georges SARRE, Jean-Yves AUTEXIER et les membres du groupe du Mouvement des citoyens demandent si la Ville de Paris est saisie d'une intention d'aliéner 2 immeubles à l'angle des rues Hélène-Jakubowicz et Villiers-de-l'Isle-Adam (20e). Ces 2 immeubles sont murés depuis de nombreuses années et présentent un aspect de délabrement inquiétant.
La Ville de Paris est-elle destinataire d'une demande de permis de construire à cet emplacement et ses services techniques (Direction de l'Architecture) sont-ils en mesure d'affirmer que ces 2 immeubles ne représentent aucun danger pour les piétons ou les riverains ?"
Réponse (M. Michel BULTÉ, adjoint) :
"Les immeubles situés 99 et 101, rue Villiers-de-l'Isle-Adam sont compris dans le périmètre d'étude Ménilmontant - Villiers-de-l'Isle-Adam sur lequel le droit de préemption urbain a été délégué à l'Office public d'aménagement et de construction de la Ville de Paris par délibération du 19 février 1990.
Un récent contrôle sur place du Service technique de l'habitat de la Direction du Logement et de l'Habitat a permis de constater que ces deux immeubles, bien que dégradés et offrant une apparence médiocre, ne présentaient aucun désordre de nature à justifier d'un signalement de péril aux services de la Préfecture de police.
Le projet d'aménagement en cours d'étude prévoit que l'immeuble 99, rue Villiers-de-l'Isle-Adam, compte tenu de son état très dégradé, devra faire l'objet d'une opération de démolition-reconstruction. L'immeuble au n° 101, qui est dans un état sensiblement meilleur, pourra être réhabilité. L'opération permettra la réalisation d'une douzaine de logements sociaux dont 5 neufs et 7 réhabilités.
Les études se poursuivent actuellement afin de définir précisément les modalités d'intervention de la Ville et de l'O.P.A.C. sur ces deux immeubles."