Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Mars 2000
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
Conseil Municipal
> Type de document (Débat / Délibération)  

114 - QOC 2000-2002 Question du Conseil du 11e arrondissement à M. le Maire de Paris concernant le financement de la réhabilitation du Berry-Zèbre

Débat/ Conseil municipal/ Mars 2000


Libellé de la question :
"La Ville de Paris est-elle prête à soutenir le projet de reconversion du cinéma "Le Berry-Zèbre" en participant financièrement à sa réhabilitation ?
Est-elle en mesure de s'engager au titre du budget modificatif de 2000 ?"
Réponse (Mme Hélène MACÉ de LÉPINAY, adjoint) :
"Le nouveau propriétaire de l'ex Berry-Zèbre, qu'il a racheté le 23 juillet 1999, M. Francis SCHOELLER gère depuis 13 ans un lieu dénommé la "Journée au cirque" situé à Villeneuve-la-Garenne, dans les Hauts-de-Seine, où sont proposés des spectacles de cirque, des initiations aux diverses disciplines du cirque destinées aussi bien aux adultes qu'aux enfants, un musée du cirque et un musée de la musique mécanique.
M. SCHOELLER souhaite réaliser des travaux indispensables de rénovation de l'ex Berry-Zèbre, afin d'y exploiter une salle de spectacle d'une capacité de 200 places, en proposant une programmation de divertissement "tout public" (cabaret, chanson, musique, théâtre, cirque).
Ce nouveau lieu sera exploité sous la forme d'une S.A.R.L., intitulée "C.D.P - le cirque de Paris" et prendra le nom commercial "Le Zèbre".
Constatant un manque, à Paris, de lieux programmant des numéros de cirque contemporain, il accordera à ces formes artistiques nouvelles une place privilégiée dans la programmation du "Zèbre" tout en n'excluant pas d'autres formes de spectacle vivant : music hall, petites formes théâtrales, etc.
Une politique tarifaire attractive sera mise en place, afin de faire du "Zèbre" un lieu convivial accueillant tout public.
Ce lieu, au carrefour de 4 arrondissements populaires (10e, 11e,19e, 20e) et situé sur le site de Développement social urbain de la Fontaine-au-Roi, sera ouvert aux associations locales et aux activités pédagogiques périscolaires.
M. SCHOELLER a adressé à la Ville de Paris le 19 novembre 1999, une demande de subvention d'équipement de 1,5 million de francs pour la rénovation complète du bâtiment estimée à 5,9 millions de francs H.T. Il a été reçu par les services de la Direction des Affaires culturelles, afin de compléter le dossier par une analyse approfondie de la viabilité économique du projet. Le programme définitif de travaux a été communiqué le 10 mars 2000 pour instruction définitive du dossier.
Pour le financement de ce projet ambitieux, M. SCHOELLER a également sollicité le soutien de la Direction régionale des Affaires culturelles, de la Préfecture de Paris, du Conseil régional d'Ile-de-France et du Fonds de soutien chanson, variété, jazz.
La loi du 18 mars 1999, portant modification de l'ordonnance du 13 octobre 1945 relative aux spectacles, conditionne l'octroi d'une subvention à une entreprise de spectacle par une collectivité territoriale à la détention par le responsable de cette dernière d'une licence d'entrepreneur de spectacle.
Dès que M. SCHOELLER aura obtenu cette licence et que les lettres d'intention des différents financeurs auront été communiquées à la Ville de Paris, ce dossier, à l'issue de son instruction, s'il présente un intérêt artistique pour la Ville de Paris, sera bien entendu, soumis au Conseil de Paris."