Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Mars 2000
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
Conseil Municipal
> Type de document (Débat / Délibération)  

101 - QOC 2000-177 Question de Mme Laure SCHNEITER, élue du Mouvement écologiste indépendant, à M. le Maire de Paris relative à la construction par "AXA" d'une cage en verre surplombant l'Hôtel de la Vaupalière

Débat/ Conseil municipal/ Mars 2000


Libellé de la question :
"La Ville de Paris, malgré les protestations de nombreux habitants, a autorisé "AXA" à construire une immense cage de verre surplombant l'Hôtel de la Vaupalière, qui défigure l'avenue Matignon (8e).
Il est à craindre que l'Hôtel Suchet, rue de la Ville-l'Evêque (8e) connaisse le même sort, maintenant qu'un tel précédent existe.
Mme Laure SCHNEITER demande à M. le Maire de Paris si des projets du même type risquent de voir le jour dans ce quartier, et notamment pour l'Hôtel Suchet."
Réponse (M. Michel BULTÉ, adjoint) :
"La compagnie "Suez - Lyonnaise des eaux" par l'intermédiaire de la société "Elige" a déposé, le 7 novembre 1997, une demande de permis de construire en vue de la construction, au 10 à 16, rue de la Ville-l'Evêque, à Paris 8e, après démolition de bâtiments existants (16.200 mètres carrés) des années 1960, d'un bâtiment de 8 étages sur 4 niveaux de sous-sol, ensemble à usage de bureaux et de stationnement, et de la réhabilitation de l'Hôtel Suchet, bâtiment de 2 étages construit par l'architecte Etienne-Louis BOULLEE, inscrit à l'inventaire supplémentaire des Monuments historiques (façades sur cour et sur jardin) depuis le 4 novembre 1927. Il est envisagé, notamment, la réalisation d'une verrière monumentale (atrium) couvrant une partie de l'Hôtel et la totalité de sa cour.
Le projet, qui vise à implanter le siège social de la compagnie "Suez - Lyonnaise des eaux", a reçu l'accord exprès des services de l'Etat. En effet, la demande de permis de construire a fait l'objet, en application de l'article R. 421-38-4 du Code de l'urbanisme, d'une évocation de Mme la Ministre de la Culture.
C'est donc dans ces conditions, après diverses modifications du projet et avis favorable de Mme la Ministre de la Culture du 15 décembre 1998 et du 22 juillet 1999, que le permis de construire a été délivré le 2 septembre 1999."