Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Mars 2000
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
Conseil Municipal
> Type de document (Débat / Délibération)  

100 - QOC 2000-176 Question de Mme Laure SCHNEITER, élue du Mouvement écologiste indépendant, à M. le Maire de Paris au sujet de la construction d'un bâtiment dans la cour de l'Hôtel Fieubet (4e)

Débat/ Conseil municipal/ Mars 2000


Libellé de la question :
"Un projet de permis de construire a été déposé pour la construction d'un bâtiment annexe dans la cour de l'Hôtel Fieubet (école Massillon) (4e). Ce permis de construire, totalement inadapté au site n'a, pour l'instant, pas été signé.
Mme Laure SCHNEITER demande à M. le Maire de Paris s'il a renoncé ou non à accorder le permis de construire ou s'il envisage de faire améliorer le projet actuel."
Réponse (M. Michel BULTÉ, adjoint) :
"Un permis de construire a effectivement été déposé, le 3 novembre 1997, par la S.A de l'école Massillon en vue de la construction d'un bâtiment de 4 étages et 2 rez-de-chaussée (haut et bas) comprenant 8 salles de classes, des laboratoires et une salle de sport. En infrastructure il était prévu un parc de stationnement de 119 places.
Le Maire de Paris, accompagné de membres de la Commission du Vieux Paris, dont M. FLEURY, est allé sur place, au mois de mai 1999 pour se rendre compte de la situation. A son initiative, un groupe de travail, auquel participent les services municipaux, a été constitué afin de rapprocher les souhaits de la Commission du Vieux Paris et les besoins immobiliers de l'école.
L'architecte chargé du projet a repris ses études en se rapprochant du Service départemental de l'architecture et du patrimoine de Paris, la construction projetée se situant vis à vis de l'Hôtel Fieubet dont les façades sur rue sont protégées au titre des Monuments historiques.
L'esquisse d'un projet revu dans une volumétrie réduite, la salle de sport étant ramenée au sous-sol et le nombre de places de stationnement limité à moins de 50 places, a reçu un accord de principe de la part de l'architecte des Bâtiments de France compétent en secteur sauvegardé du Marais. Cette esquisse doit être présentée prochainement à la Commission du Vieux Paris.
La Ville suit particulièrement ce dossier délicat qui doit à la fois concilier les besoins en locaux de l'école et le respect d'un patrimoine de très grande qualité conçu à l'origine par l'architecte Jules HARDOUIN - MANSART."