Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Juillet 2001
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
Conseil Municipal
> Type de document (Débat / Délibération)  

43 - 2001, DVD 103 - Programme 2001 de mesures en faveur des autobus. - Accessibilité aux usagers en fauteuil roulant sur les lignes 31, 63 et 244 dans les 5e, 6e, 7e, 8e, 10e, 12e, 13e, 16e, 17e et 18e arrondissements

Débat/ Conseil municipal/ Juillet 2001


Mme Anne HIDALGO, première adjointe, présidente. - Nous passons à l'examen du projet de délibération DVD 103 concernant un programme 2001 de mesures en faveur des autobus - Accessibilité aux usagers en fauteuil roulant sur les lignes 31, 63, 244, dans les 5e, 6e, 7e, 8e, 10e, 12e, 13e, 16e, 17e et 18e arrondissements.
Jean VUILLERMOZ a demandé la parole, je la lui donne.
M. Jean VUILLERMOZ. - Merci, Madame la Maire.
L'accessibilité des transports collectifs pour les personnes handicapées est l'un des volets du contrat de plan qui a prévu, pour la première fois, 6 milliards de francs pour l'amélioration de la qualité du service.
Nous apprécions que la Ville de Paris prenne toute sa place dans cette action.
C'est le cas avec cette délibération qui propose que trois nouvelles lignes de bus : les 31, 63 et 244 soient équipées pour l'accessibilité des voyageurs en fauteuil roulant.
Au total ce sont donc 12 lignes qui sont équipées sur un total de 57, et 10 le seront prochainement.
On voit le chemin parcouru, mais on voit aussi ce qui reste à faire pour que les usagers concernés puissent utiliser pleinement le réseau des transports collectifs.
D'autant que, nous savons que seul le réseau bus sera équipé et que cela sera très long pour le réseau du métro.
Sur toutes ces questions, dans l'avenir, il nous faudra faire plus et mieux en relation avec l'ensemble de nos partenaires. Je pense ici plus particulièrement au Syndicat des transports d'Ile-de-France, à la Région, à l'Etat, aux transporteurs et bien sûr aux associations de handicapés.
D'ailleurs dans les mois qui viennent, le S.T.I.F. reconsidérera ses orientations en matière de transport des handicapés. Nous devons y apporter notre contribution avec la conviction que les améliorations apportées pour l'accessibilité des personnes handicapées apportent un meilleur confort à tous les usagers.
Pour terminer, je souhaiterais faire une suggestion pour que les équipements que nous réalisons soient pleinement utiles. Cette proposition vise à ce que les arrêts aménagés puissent être construits en forme "d'oreille", comme on le dit dans le jargon technique, en fait sous forme d'avancée sur la chaussée pour offrir une plate-forme permettant un stationnement parfait du bus, donc une bonne accessibilité.
Il s'agit en effet que les équipements mis en place soient pleinement utiles aux personnes en fauteuil roulant pour leur permettre d'accéder toujours mieux aux transports collectifs alors qu'à l'heure actuelle, en général, les bus ne peuvent pas accéder aux trottoirs puisque les arrêts sont souvent utilisés pour le stationnement d'un certain nombre de voitures particulières.
On se trouve dans une situation où on met en service des bus à plancher surbaissé, qui souvent ne peuvent pas accéder aux trottoirs, donc aux personnes handicapées. Il faut y remédier par des aménagements appropriés.
Mme Anne HIDALGO, première adjointe, présidente. - Mme Pénélope KOMITÈS a la parole pour la réponse.
Mme Pénélope KOMITÈS, adjointe, au lieu et place de M. Denis BAUPIN, adjoint, au nom de la 3e Commission. - Quelques informations concernant les transports spécialisés.
Je voudrais indiquer à M. VUILLERMOZ que nous sommes en ce moment en train de travailler en liaison avec le Conseil régional et les sept autres départements à la refonte du système de transports spécialisés pour les personnes handicapées et que normalement nous devrions présenter un projet à l'automne au Conseil de Paris qui reverra notamment les montants budgétaires alloués par le S.T.I.F. et la Région ainsi que celui alloué par le Département, et les modalités de transport.
Concernant l'accessibilité des autobus, je voudrais vous indiquer que, dès la rentrée, se mettent en place des groupes de travail thématiques avec les associations de personnes handicapées, des usagers, la Direction de la Voirie et un certain nombre d'autres instances pour mettre en place un schéma directeur d'accessibilité à la voirie parisienne qui devra également être présenté au Conseil de Paris au dernier trimestre. Le cahier des charges devra être annexé à toutes les opérations de voirie, ce qui nous permettra de régler les problèmes que vous soulevez à juste titre.
Mme Anne HIDALGO, première adjointe, présidente. - Merci, Pénélope KOMITÈS.
Je mets aux voix, à main levée, le projet de délibération DVD 103.
Qui est pour ?
Contre ?
Abstentions ?
Le projet de délibération est adopté. (2001, DVD 103).