Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Juillet 2001
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
Conseil Municipal
> Type de document (Débat / Délibération)  

62 - 2001, DPA 157 - Autorisation à M. le Maire de Paris de signer un marché sur appel d'offres pour la réalisation des travaux préliminaires à la création d'une crèche collective à l'Hôtel-de-Ville (4e)

Débat/ Conseil municipal/ Juillet 2001


M. Eric FERRAND, adjoint, président. - Nous passons maintenant au projet de délibération DPA 157 concernant la signature d'un marché sur appel d'offres pour la réalisation des travaux préliminaires à la création d'une crèche collective à l'Hôtel-de-Ville (4e).
Je donne la parole à Mme LANG.
Mme Anne-Christine LANG. - Merci, Monsieur le Maire.
C'est un grand honneur pour moi d'intervenir sur un des dossiers les plus représentatifs du changement de politique que nous avons souhaité et qui prend corps aujourd'hui à l'occasion du vote du budget modificatif. Conformément à vos engagements de campagne, vous avez décidé de transformer les appartements privés traditionnels attribués au Maire de Paris en une structure d'accueil pour les jeunes enfants.
Nous tenons à vous féliciter et à vous remercier, Monsieur le Maire, de vous être personnellement engagé sur ce dossier aux côtés d'Olga TROSTIANSKY, votre adjointe chargée de la petite enfance et de la famille.
Il s'agit là d'un dossier symbolique et ceci à plus d'un titre : la création de cette structure est un signe fort adressé aux employés de la Ville de Paris avec lesquels vous avez conclu en quelques semaines un accord cadre exemplaire sur les 35 heures.
En leur proposant de faire garder leurs enfants à l'Hôtel-de-Ville, vous leur signifiez clairement votre volonté d'améliorer leur qualité de vie et leurs conditions de travail. Comment ne pas voir dans votre décision de donner la priorité à ce dossier un symbole de l'importance que vous accordez, depuis de nombreuses années, aux conditions de vie et de travail des femmes ? Car vous savez que l'amélioration des modes de garde est la condition sine qua non de la véritable égalité entre les hommes et les femmes.
La création de cette crèche à l'Hôtel-de-Ville est non seulement un signe fort de renoncement aux fastes et au gaspillage, mais il traduit également le souci de rompre avec la conception ancienne d'une mairie citadelle repliée sur elle-même et de lui substituer celle d'une mairie ouverte sur la Ville puisque la nouvelle crèche sera ouverte non seulement aux enfants des employés de l'Hôtel-de-Ville, mais aussi aux enfants du 4e arrondissement.
Un symbole, donc, mais puisqu'il convient paraît-il de distinguer les symboles et les réformes, les unes succédant aux premiers, je voudrais, en deux ou trois points, montrer comment la création de cette structure d'accueil traduit une véritable avancée de la politique des modes de garde initiée par Mme TROSTIANSKY.
Cette structure sera une halte crèche multi-accueil offrant 40 berceaux en crèche et 10 en halte, adaptée à la diversité et la pluralité des besoins de garde, structure qui sera d'ailleurs encouragée dans les autres arrondissements. Elle sera dotée d'un jardin accessible aux handicapés et les horaires d'accueil seront élargis. Nous savons, Monsieur le Maire, que si les services vous demandent au moins deux ans pour réaliser les travaux, vous saurez faire en sorte que ces délais soient réduits au maximum.
Cette halte crèche sera un modèle quant au mode d'attribution des places où toutes les mesures seront prises pour davantage de transparence et d'équité. Il s'agit donc bien d'un projet précurseur qui ne manquera pas d'inspirer l'ensemble des arrondissements.
Je vous remercie.
M. Eric FERRAND, adjoint, président. - La parole est à Mme TROSTIANSKY.
Mme Olga TROSTIANSKY, adjointe, au nom de la 5e Commission. - Rapidement, la réalisation d'une halte crèche dans les appartements privés de l'Hôtel-de-Ville a, comme vous venez de le souligner, une forte dimension symbolique :
D'abord, bien sûr, au regard des lieux dont la destination était toute différente jusqu'à aujourd'hui ; ensuite, parce qu'il s'agit d'apporter une réponse au personnel municipal mais aussi aux habitants des arrondissements avoisinants ; enfin parce que le projet est conforme à la démarche globale d'optimisation des locaux municipaux.
En effet, nous souhaitons multiplier ce type d'initiative afin d'apporter des solutions rapides aux attentes des Parisiennes et des Parisiens.
Pour le reste, vous connaissez le détail du calendrier de réalisation de la halte crèche de l'Hôtel-de-Ville et vous savez que nous souhaitons que tout soit fait pour raccourcir les délais, et nous avons déjà commencé à réduire ces délais.
Il faut souligner cependant que la création d'une crèche dans l'Hôtel-de-Ville ne constitue pas une simple remise en état de locaux, mais une opération techniquement complexe ; cela étant, nous avons voulu lancer, dès le 19 juin, un appel d'offres pour le marché de maîtrise d'?uvre afin de ne pas perdre de temps, et c'est le sens de cette délibération. Nous aurons à nouveau à délibérer en septembre prochain pour valider le marché de maîtrise d'?uvre.
M. Eric FERRAND, adjoint, président. - Merci.
Je mets aux voix, à main levée, le projet de délibération DPA 157.
Qui est pour ?
Contre ?
Abstentions ?
Le projet de délibération est adopté. (2001, DPA 157).