Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Novembre 1997
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
Conseil Municipal
> Type de document (Débat / Délibération)  

82- QOC 97-421 Question de MM. Henri MALBERG, Pierre MANSAT, Mme Martine DURLACH, M. Jean WLOS et des membres du groupe communiste à M. le Maire de Paris relative à la vente de l'immeuble rue de Dunkerque par la C.P.A.M. de Paris.

Débat/ Conseil municipal/ Novembre 1997



M. Jean-François LEGARET, adjoint, président. - Nous examinons la question 97-421 de MM. Henri MALBERG, Pierre MANSAT, Mme Martine DURLACH et M. Jean WLOS sur la vente de l'immeuble rue de Dunkerque par la C.P.A.M. de Paris.
En voici le texte :
" La Caisse primaire d'assurance maladie de Paris vient de transférer ses services dans le 19e arrondissement et de mettre en vente l'immeuble qu'elle occupait jusqu'à présent rue de Dunkerque.
D'après des informations parues il y a quelques mois dans la presse, cet immeuble pourrait être vendu 30 millions de francs à une société de logements de la Ville pour y accueillir des logements sociaux.
D'autres informations font état, quant à elles, d'une possible opération immobilière spéculative sur le site.
Ce bâtiment doit être réservé à l'activité économique ou au logement social et ce, dans un arrondissement où le départ de nombreuses entreprises se traduit par une diminution du nombre des emplois.
Aussi, MM. Henri MALBERG, Pierre MANSAT, Mme Martine DURLACH et les membres du groupe communiste demandent-ils à M. le Maire de Paris de bien vouloir leur indiquer :
1°) si une concertation a eu lieu avec la C.P.A.M. Paris sur le devenir de cet immeuble ;
2°) si la Ville de Paris envisage d'exercer son droit de préemption et, dans l'affirmative, pour quel projet. "
Je vous donne la réponse au lieu et place de M. Michel BULTÉ, adjoint.
L'ensemble immobilier libéré par la Caisse Primaire d'Assurance Maladie de Paris est situé 69bis, rue de Dunkerque, 68-70, rue de Rochechouart. Il s'agit d'une parcelle de 2.520 mètres carrés sur laquelle sont implantés une vingtaine de bâtiments de volumes, de hauteurs et de qualités très hétérogènes, développant une surface de planchers de plus de 12.000 mètres carrés, soit un COS de près de 5. Cette situation et la configuration particulière de la parcelle, qui se développe sur plus de 80 mètres de longueur, mais avec une façade de moins de 20 mètres sur la rue de Rochechouart et une autre de 8 mètres seulement sur la rue de Dunkerque, rendent son aménagement difficile tant en termes de programme que de coût de travaux.
Dans cette perspective, la CPAM de Paris a lancé en juillet 1997 un appel d'offres. La SAGI (associée à la Foncière Colysée) a répondu à cet appel d'offres en proposant de réaliser sur le site un programme comportant 5.000 mètres carrés HON environ de logements sociaux locatifs et 5.000 mètres carrés HON environ à usage d'hôtel ou de résidence hôtelière, avec une centaine d'emplacements de stationnement en sous-sol. L'établissement hôtelier pourrait comporter une cinquantaine d'emplois permanents.
Le projet étudié par la S.A.G.I. privilégie la réhabilitation en préservant les bâtiments en façade sur la rue de Dunkerque, ainsi que sur la rue de Rochechouart. Seuls des éléments de construction encombrant les cours et certains bâtiments intérieurs seraient démolis, notamment pour permettre la construction de deux bâtiments d'habitation répondant aux normes d'habitabilité.
La CPAM de Paris n'a pas encore fait connaître la suite qu'elle entend réserver aux offres qu'elle a reçues.
Aucune déclaration d'intention d'aliéner n'a été déposée à ce jour.