Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Novembre 1997
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
Conseil Municipal
> Type de document (Débat / Délibération)  

14- III - Question d'actualité de M. Claude GOASGUEN et du groupe " Paris-Libertés " à M. le Préfet de police sur les demandes de régularisation d'étrangers en situation irrégulière.

Débat/ Conseil municipal/ Novembre 1997



M. LE MAIRE DE PARIS. - Nous passons à la question d'actualité du Groupe " Paris-Libertés ". à M. le Préfet de Police.
M. Claude GOASGUEN, adjoint. - Je change de casquette, Monsieur le Maire, c'est moi qui vais poser la question, une question d'actualité au Préfet de police, mais je n'aurai pas le mauvais esprit de regretter l'absence du Préfet de Police car je sais qu'il est un homme très occupé.
Je voudrais dire très simplement...
(Mouvements divers sur les bancs des groupes socialiste, du Mouvement des citoyens et communiste).

... Je n'ai pas encore parlé que vous râlez déjà...
Monsieur le Préfet, je ne savais pas qu'il existait un vingt-et-unième arrondissement à Paris. Je viens d'apprendre par la presse, comme l'ensemble de mes collègues, que grâce à une circulaire, par ailleurs contestable, le Ministère de l'Intérieur a pu comptabiliser près de 40.000 Sans-Papiers à l'intérieur de la Ville de Paris. Par conséquent, il y avait 40.000 personnes dans cette commune, c'est-à-dire l'équivalent d'un arrondissement de Paris, qui peuvent parfaitement exciper d'une vie normale, sans ennui, sans difficulté, alors que nous avons des services de police, des services municipaux, qui auraient dû normalement informer les élus.
M. Serge BLISKO. - Il n'y a qu'à rouvrir le Veldiv...
Dans la salle. - C'est inacceptable !
M. LE MAIRE DE PARIS. - Mon cher collègue, je vous demande de retirer immédiatement ces propos. Retirez ces propos immédiatement... Est-ce que vous retirez ces propos ?
La séance est suspendue !