Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Octobre 1997
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
> Type de document (Débat / Délibération)  

4- 1997 JS 5 G Autorisation à M. le Président du Conseil de Paris, siégeant en formation de Conseil général, de signer avec l'association "Les Scouts de France" une convention de partenariat. - Subvention exceptionnelle d'investissement à ladite association. - Montant : 400.000 F.

Débat/ Conseil général/ Octobre 1997



M. Roger ROMANI, président. - Nous examinons maintenant le projet de délibération JS 5 G, portant autorisation à M. le Président du Conseil de Paris siégeant en formation de Conseil général de signer avec l'association "Les Scouts de France" une convention de partenariat. Subvention à ladite association : 400.000 francs.
Je donne la parole à Mme LE MOËL.
Mme Maryse LE MOËL. - Merci, Monsieur le Président.
Monsieur le Président, chers collègues, dans le projet de délibération JS 97 05 G, vous demandez au Conseil de Paris l'autorisation d'inscrire au budget d'investissement une subvention de 400 000 francs à l'association "Les Scouts de France" de la Région d'Ile-de-France pour financer les travaux d'équipement de la propriété des "Yvelines" à Jambville.
Je ferais remarquer, dans un premier temps, qu'il est demandé à Paris de subventionner un tiers du montant des travaux à venir, alors qu'il s'agit d'une association régionale, la Région se composant de huit départements.
Deuxième remarque : au cours de cette même séance du Conseil de Paris, mais siégeant en formation de Conseil municipal, nous voterons une subvention de 70 000 francs à cette même association pour son action auprès des jeunes Parisiens.
Nous sommes favorables au financement diversifié des associations qui agissent en faveur des enfants et des jeunes. Par contre, nous ne pouvons pas acquiescer à l'enrichissement de patrimoines privés sur les fonds publics de la Ville et du Département de Paris.
C'est pourquoi nous ne prendrons pas part au vote sur cette délibération.
M. Roger ROMANI, président.- Merci, Madame.
La parole est à M. MICHAUX.
M. Jean-Michel MICHAUX, au nom de la 4e Commission. - Merci, Monsieur le Président.
J'aimerais quand même apporter deux éléments d'information.
Premièrement, le montant de la subvention n'est pas d'un tiers, mais d'un dixième des travaux.
Deuxièmement, élément important, on sait bien que si on louait des locaux ou si l'on remboursait des emprunts, ceci entrerait dans le budget de fonctionnement et qu'à partir de là on pourrait, nous, donner une subvention de fonctionnement, ce qui reviendrait strictement au même.
Les Scouts de France ont un patrimoine qu'ils essaient de gérer au mieux. Aujourd'hui, ils font profiter largement les jeunes Parisiens de leurs activités. On ne peut qu'y être favorable.
J'ajouterai, sans vouloir polémiquer, que c'est comme cela à chaque Conseil. Dès qu'il y a une subvention de ce type, il y a des remarques. Pourtant, Dieu sait si la collectivité parisienne aide des associations de toutes tendances, de toutes conceptions à partir du moment où elles travaillent sérieusement pour les jeunes. Il n'y aurait rien de pire qu'un monopole d'une seule structure pour éduquer les jeunes. Je crois qu'on ne peut que se féliciter de l'action de notre collectivité en la matière.
M. Roger ROMANI, président. - Je vous remercie, mon cher collègue.
Que ceux qui sont d'avis d'adopter ce projet de délibération veuillent bien lever la main.
Avis contraire ?
Abstentions ?
Le projet est adopté à la majorité, Mme TAFFIN votant contre, le groupe communiste, Mmes BILLARD, SILHOUETTE, SCHERER et M. BLET s'abstenant, le groupe socialiste et apparentés ne prenant pas part au vote. (1997 JS 5 G).