Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Octobre 2008
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
> Type de document (Débat / Délibération)  

2008, DASCO 67 - Désaffectation de l'usage scolaire de la parcelle située 15 rue Boileau (16e) et du pavillon dit "Maison Blanche". Vœu déposé par le groupe U.M.P.P.A.

Débat/ Conseil municipal/ Octobre 2008


 

M. Christian SAUTTER, adjoint, président. - Nous passons à l'examen du projet de délibération DASCO 67 relatif à la désaffectation de l'usage scolaire de la parcelle située 15 rue Boileau (16e) et du pavillon dit "Maison Blanche", sur lequel le v?u référencé n° 29 dans le fascicule, a été déposé par le groupe U.M.P.P.A.

Mme Céline BOULAY-ESPERONNIER va intervenir. M. Pascal CHERKI lui répondra.

Mme Céline BOULAY-ESPERONNIER . - La "Maison Blanche" sise au 15, rue Boileau sur la parcelle de l'école élémentaire du même nom n'est plus utilisée comme logement étudiant.

Vous nous proposez de procéder à la désaffection de son usage scolaire. Or, compte tenu de la pénurie abyssale dont souffre le 16e arrondissement en matière de places en crèche, puisque environ 10 % seulement des demandes de place trouvent aujourd'hui une réponse positive, et considérant que ce pavillon, avec une superficie totale de 210 mètres carrés sur quatre niveaux et un jardin de 160 mètres carrés peut héberger très utilement une mini crèche, les élus U.M.P.P.A. du 16e arrondissement émettent le v?u que la "Maison Blanche" et le jardin attenant soit affectés à l'usage d'une mini crèche pour l'accueil des enfants de moins de trois ans.

M. Christian SAUTTER, adjoint, président. - Merci, Madame Céline BOULAY-ESPERONNIER, de cette question très claire.

C'est M. NAJDOVSKI qui va vous répondre.

M. Christophe NAJDOVSKI, adjoint, au lieu et place de M. Pascal CHERKI, adjoint, au nom de la 7e Commission. - Je réponds sur cette délibération qui est une délibération DASCO de mon collègue Pascal CHERKI. Il s'agit d'une interpellation sur la question d'un équipement de petite enfance.

Ce pavillon dénommé "Maison Blanche" situé 15, rue Boileau est construit sur une parcelle qui accueille l'école élémentaire du même nom. Ce pavillon n'est plus utilisé depuis plusieurs années.

Sa configuration et la faiblesse des surfaces disponibles ne permettent pas d'envisager sa restructuration pour un usage scolaire. C'est la raison de la délibération qui prévoit qu'il soit désaffecté de cet usage.

Suite au v?u adopté par le Conseil du 16e arrondissement réuni le 13 octobre dernier, ce v?u propose que le pavillon "Maison Blanche" et le jardin attenant soit affectés à l'usage d'une mini crèche pour l'accueil des jeunes enfants de l'arrondissement.

Nous avons procédé à une étude rapide du site. Le pavillon a une emprise au sol de 85 mètres carrés qui se composent d'un seul corps, élevé d'un étage plus comble sur rez-de-chaussée avec un niveau de sous-sol.

Il présente une surface globale habitable pour les trois niveaux de 140 mètres carrés et était affecté à un logement unique avec un escalier central.

Sa transformation en équipement recevant du public nécessiterait d'y créer une circulation verticale conforme et d'y implanter un ascenseur, ce qui laisserait, hors espace de distribution, au maximum une quarantaine de mètres carrés par niveau pour le rez-de-chaussée et le premier étage et encore moins sous les combles. Cela ne peut pas permettre l'implantation d'un équipement d'accueil de petite enfance.

En outre, ce pavillon fait partie d'un ensemble cohérent de deux pavillons symétriques de part et d'autre d'un espace libre et est situé dans le périmètre du site inscrit et dans celui de protection de plusieurs monuments historiques.

De ce fait, sa démolition ne parait pas envisageable et une extension d'une cinquantaine de mètres carrés au rez-de-chaussée ne permettrait pas de réaliser un équipement cohérent, même de faible capacité.

Les caractéristiques techniques du bâtiment nous conduisent à ne pouvoir donner une suite favorable au v?u des élus U.M.P.P.A. du 16e arrondissement.

Je reste ouvert à l'examen des opportunités que les élus du 16e et des autres arrondissements me soumettront pour réaliser des équipements de petite enfance.

Lorsque je suis allé rencontrer M. GOASGUEN à la mairie du 16e arrondissement il y a de cela quelques semaines, il ne m'avait pas fait état de cette proposition.

En tout état de cause, nous restons ouverts à d'autres propositions. Je sais que vous avez également déposé un autre v?u afin que la mairie réalise des études sur d'autres sites et d'autres parcelles dans le 16e arrondissement.

Anne HIDALGO vous répondra, nous sommes ouverts à ces propositions pour que des études soient réalisées sur ces parcelles.

Malheureusement je vous demande de retirer le v?u. Dans le cas contraire, je devrais donner un avis défavorable compte tenu des contraintes techniques et des caractéristiques techniques du site qui ne nous permettent pas de réaliser un équipement de petite enfance digne de ce nom.

M. Christian SAUTTER, adjoint, président. - Merci, Monsieur NAJDOVSKI.

Vous émettez donc un avis défavorable si le v?u est maintenu parce que ce serait une ultra mini crèche.

Madame Céline BOULAY-ESPERONNIER, maintenez-vous votre v?u ?

Mme Céline BOULAY-ESPERONNIER . - Je prends acte du fait que vous allez étudier toutes les possibilités pour l'implantation d'une crèche dans le 16e arrondissement et m'en réjouis.

Je souhaite tout de même maintenir le v?u afin que d'autres études soient faites quant à la possibilité d'implanter tout de même une mini crèche à cet endroit.

Le v?u ayant été voté à la grande majorité du dernier Conseil du 16e arrondissement, je préfère le maintenir.

M. Christian SAUTTER, adjoint, président. - Le v?u n° 29 est maintenu.

Je mets donc aux voix, à main levée, la proposition de v?u déposée par le groupe U.M.P.P.A., assortie d'un avis défavorable de l'Exécutif.

Qui est pour ?

Contre ?

Abstentions ?

La proposition de v?u est repoussée.

Je mets aux voix, à main levée, le projet de délibération DASCO 67.

Qui est pour ?

Contre ?

Abstentions ?

Le projet de délibération est adopté. (2008, DASCO 67).