Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Octobre 2008
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
Conseil Municipal
> Type de document (Débat / Délibération)  

2008, Voeu déposé par M. Christophe NAJDOVSKI et les éluEs du groupe "Les Verts" relatif à la durée d'utilisation gratuite du Vélib' pour les abonnés.

Débat/ Conseil municipal/ Octobre 2008


 

M. Jean VUILLERMOZ, adjoint, président. - Nous examinons maintenant le v?u référencé n° 81 dans le fascicule, déposé par le groupe "Les Verts", relatif à la durée d?utilisation gratuite du Vélib? pour les abonnés.

Je donne la parole à M. GAREL.

M. Sylvain GAREL. - Monsieur le Maire, je vous rassure, nous n'avons déposé que le v?u n° 81 et pas tous ceux qui suivent !

C'est un v?u que nous avions déjà déposé la dernière fois, je vais donc aller très vite.

L'idée est toute simple. Vélib', et c'est une très bonne chose, va être étendu aux villes de la proche banlieue. Mais, de ce fait, il va y avoir des distances plus longues à parcourir pour les gens qui veulent venir de banlieue à Paris ou de Paris en banlieue. Et surtout le fait qu'en banlieue, on le sait, le maillage sera beaucoup moins important que sur le Centre de Paris, ce qui est tout à fait légitime, mais il sera donc plus difficile de trouver des stations Vélib? pour pouvoir faire des relais.

Considérant cette nouveauté, nous pensons qu'il faudrait faire un geste envers les utilisateurs de ce nouveau système de déplacement et permettre à ce que la gratuité qui, pour l'instant, est limitée à 30 minutes, soit étendue à 45 minutes.

Je suis d'ailleurs persuadé que le coût pour la Ville sera minime et que nous avons tout à gagner à développer les transports par vélo, y compris d'un point de vue économique. Je vous remercie.

M. Jean VUILLERMOZ, adjoint, président. - Merci.

Madame LEPETIT, vous avez la parole pour la réponse.

Mme Annick LEPETIT, adjointe. - Monsieur GAREL, c'est vrai que nous nous réjouissons tous de l'extension de Vélib?, mais concrètement, elle n'est pas encore terminée.

Je vous l?ai déjà dit, puisque nous avons eu l'occasion de discuter du fond - c'est cela qui nous préoccupe - de votre v?u voici à peine un mois, au dernier Conseil de Paris, je préférerais que nous ayons un délai pour que l'on puisse voir la mise en ?uvre de Vélib? en banlieue, avant de décider par avance la modification de la durée de la période gratuite.

En effet, il peut y avoir - je ne veux pas faire de présupposition aujourd'hui parce que cela mérite quand même un examen approfondi - pour certaines communes des distances plus longues que les 30 minutes prévues et qui sont bien calibrées dans Paris intra muros. Il faut l'apprécier, mais pour l'apprécier, faut-il encore que nous puissions y travailler.

J'ai demandé aux services de la DVD, ils sont en train de le faire d'ailleurs, de faire des scénarios et des présupposés. Sachez quand même que c'est un présupposé de 2 millions d'euros par an, donc cela demande un examen attentif. Etendre la durée d'utilisation à 45 minutes, pourquoi pas ? Je n'y suis pas hostile, mais je ne peux pas dire d'emblée "oui" parce que cela demande une étude un peu plus conséquente.

Il faut aussi que vous sachiez que, sur le plan juridique, nous devrons faire un avenant au contrat, puisque dans le contrat c'est la première demi-heure qui est gratuite et pas plus.

En tout cas, je sais, pour en avoir discuté avec Sylvain GAREL et les autres élus de son groupe, que nous sommes très attachés à ce que les services soient les mêmes pour les Parisiens et pour les non-Parisiens concernant l'utilisation de Vélib?.

Je vous demanderai donc, une fois encore, de bien vouloir retirer votre v?u. Je sais que vous ne manquerez pas de nous le présenter à nouveau dans un prochain Conseil de Paris.

M. Jean VUILLERMOZ, adjoint, président. - Monsieur GAREL, retirez-vous votre v?u ?

M. Sylvain GAREL. - Je vais le retirer, nous le redéposerons le mois prochain.

Dans les statistiques des v?ux, cela va faire monter notre participation parce que si on redépose toujours le même v?u mois après mois, cela deviendra un peu absurde !

On le redéposera donc le mois prochain. D?autant plus que, si ce v?u n'a pas de réponse, nous serons amenés à faire un amendement budgétaire en décembre pour permettre que Vélib? soit réellement étendu dans l'espace mais aussi dans le temps. Parce que cela deviendra absurde pour des gens qui iront en banlieue et qui risquent de renoncer à Vélib? parce qu?il n?y aura pas de possibilité pour eux de le faire gratuitement.

Je suis persuadé que, premièrement, le coût sera bien inférieur à 2 millions d'euros - je rappelle qu?Autolib?, c?est 40 millions, à côté de cela - et, deuxièmement, que pour l?avenant, il n'y aura pas de problème, puisque, de toute façon, c'est la Ville qui perçoit les recettes et Jean-Claude Decaux, cela ne lui pose aucun problème que ce soient 45 ou 30 minutes. Cela ne change strictement rien pour lui et je ne vois pas pourquoi il y aurait un problème juridique avec Jean-Claude Decaux.

Mais je comprends que la Ville ait besoin de temps pour faire des études. Je retire donc une nouvelle fois ce v?u, mais c'est la dernière fois.

M. Jean VUILLERMOZ, adjoint, président. - Merci.

Comme le v?u n° 81 est retiré, on ne le met pas aux voix.

Comme il y a beaucoup de v?ux, je vous propose que l'on s'en tienne vraiment à la présentation du v?u en 1 minute et, s'il y a besoin de reprendre la parole, que cela ne dure pas très longtemps non plus ; sinon, on n'en sortira jamais.