Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Octobre 2008
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
Conseil Municipal
> Type de document (Débat / Délibération)  

2008, Vœu déposé par le groupe communiste relatif à la création d'un espace mémoire dédié à la Résistance F.T.P.-M.O.I. au 14 rue de Paradis.

Débat/ Conseil municipal/ Octobre 2008


 

M. Christophe NAJDOVSKI, adjoint, président. - Nous allons maintenant examiner le v?u référencé n° 63 dans le fascicule, déposé par le groupe communiste, relatif à la création d'un espace mémoire dédié à la Résistance F.T.P.-M.O.I. au 14, rue de Paradis.

Je donne la parole à M. Alain LHOSTIS, pour une minute.

M. Alain LHOSTIS. - Ce v?u est destiné à maintenir la mémoire de la Résistance Francs-tireurs et Partisans M.O.I. L'UJRE (Union des Juifs pour la Résistance et l'Entraide) qui en perpétue la mémoire est logée actuellement au 14, rue de Paradis, un immeuble très dégradé qui a été acquis par l'O.P.A.C. et qui sera réhabilité.

Il y est normalement prévu la possibilité d'aménager un espace pour cette mémoire.

Je rappelle que dans cet immeuble, au 14, rue de Paradis, il y a en plus l'Union des Juifs pour la Résistance et l'Entraide, les Amis de la Commission Centrale de l'Enfance, qui avaient pris en charge à la Libération et durant de nombreuses années la sauvegarde et l'éducation des enfants victimes de la barbarie nazie et que ce même immeuble était le siège de diverses associations et du plus important quotidien yiddish d?Europe "Naïe presse" (Presse Nouvelle).

Dans ces conditions, le Conseil du 10e arrondissement a voté un v?u pour que sur place, dans le cadre d'un projet associatif, il y ait le maintien de la mémoire et ce v?u est porté à la connaissance du Conseil de Paris pour que la Ville de Paris apporte son concours moral et matériel pour la création de cette espace de mémoire de la Résistance juive de la M.O.I au 14, rue de Paradis.

M. Christophe NAJDOVSKI, adjoint, président. - Pour vous répondre, Madame VIEU-CHARIER, vous avez la parole.

Mme Catherine VIEU-CHARIER, adjointe. - Je remercie Alain LHOSTIS, parce que j'estime qu'il est effectivement extrêmement important de soutenir cette initiative consacrée au rôle de l'immigration dans la Résistance, qui permettra de répondre au besoin de connaissance et d'information sur ces étrangers qui ont donné leur vie dans la lutte contre l'occupant nazi et pour la liberté, et notamment la M.O.I., créée par le Parti Communiste français ; je pense particulière à ceux de l'Affiche rouge, mais aussi je voudrais rappeler les noms, par exemple, de Charles Lederman, qui fut un ancien Conseiller de Paris et qui siégea ici même, et de Henri Krasucki, cette belle figure que l'on ne présente plus ; je ne pourrai citer qu?eux.

Ce local a abrité après la Libération et abrite encore de nombreuses associations issues de la Résistance juive et pourrait servir de support à un lieu de rappel à cette partie de la Résistance.

L'appel pour la création de cet espace de mémoire a été signé par des personnalités telles que Stéphane HESSEL, Raymond AUBRAC, Robert BADINTER, Marie-Georges BUFFET. Nous sommes nous-mêmes, élus du Conseil de Paris communistes, signataires de cet appel.

Je pense que la Ville de Paris est tout à fait prête à accompagner l'association Mémoire des Résistants juifs de la M.O.I. dans la création de cet espace et je donne un avis favorable à ce v?u.

M. Christophe NAJDOVSKI, adjoint, président. - Je mets aux voix, à main levée, la proposition de v?u déposée par le groupe communiste, assortie d'un avis favorable de l'Exécutif.

Qui est pour ?

Contre ?

Abstentions ?

La proposition de v?u est adoptée. (2008, V. 209).