Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Octobre 2008
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
> Type de document (Débat / Délibération)  

2008, Vœu déposé par le groupe U.M.P.P.A. relatif au stade Jules Ladoumègue.

Débat/ Conseil municipal/ Octobre 2008


 

M. Christian SAUTTER, adjoint, président. - Nous passons à l'examen du v?u référencé n° 39 dans le fascicule, déposé par le groupe U.M.P.P.A., relatif au stade Jules Ladoumègue.

La parole est à Mme Anne-Constance ONGHENA.

Mme Anne-Constance ONGHENA. - Merci, Monsieur le Maire.

Ce v?u s'inscrit dans la perspective des travaux et de la destruction du stade Jules Ladoumègue dans le 19e. Nous tenons à souligner le faible intérêt de l'Exécutif municipal pour le sport.

En effet, s'agissant des travaux du T3 et de la destruction du stade Jules Ladoumègue, vous attachez un intérêt particulier pour, sans attendre les conclusions de l'enquête publique, faire voter des projets de délibération, vous manifestez beaucoup moins d'énergie pour vous occuper des Parisiennes et des Parisiens qui pratiquent une activité sportive. Aucune information concrète concernant la couverture des deux terrains situés rue Barbanègre n'a été transmise à cette Assemblée depuis le début de la mandature.

En revanche, en juillet 2008, vous votez le projet de délibération DVD 104 relatif à un groupement de commandes pour la communication du T3. Il est singulier de faire passer la communication avant les intérêts des Parisiennes et des Parisiens, vous en conviendrez peut-être.

C'est pour ces raisons qu'avec Jean-Jacques GIANNESINI et les élus du groupe U.M.P.P.A., nous émettons le v?u que, comme cela a été fait pour le football, la Ville de Paris subventionne la réfection et la couverture de trois terrains au SIPS à Bobigny, en échange d'une priorité d'utilisation de ces infrastructures.

M. Christian SAUTTER, adjoint, président. - Merci, Madame ONGHENA.

C?est M. VUILLERMOZ qui répond et qui donne l?avis de l'Exécutif sur le v?u n° 39.

M. Jean VUILLERMOZ, adjoint. - Tout d?abord, je tenais à dire que je partage la préoccupation exprimée dans ce v?u. Nous travaillons activement avec le maire du 19e arrondissement, les associations, le Rectorat, en vue du relogement provisoire des activités sportives du stade Jules Ladoumègue.

Vous le savez, des solutions sur Ladoumègue seront trouvées pour les activités basket et hand. Les activités relogées sont donc le tennis et le football. Il a été convenu de transférer ces activités sur différentes installations présentant l'avantage de la proximité et de l'accessibilité pour les habitants du Nord-Est parisien.

S'agissant du tennis, trois sites du 19e arrondissement ont été retenus. Principalement, évidemment, ce sera Barbanègre, où, avant votre arrivée, Madame, en tant qu'élu du 19e, j'avais déjà demandé qu'une partie des terrains de tennis de Barbanègre soit couverte. Malheureusement, il n'y aura qu'un court, puisque le deuxième ne peut pas être couvert.

Pour pallier tout cela, nous avons prévu de mettre à disposition un certain nombre de créneaux sur Pailleron et sur les 7 Arpents.

La proposition que vous faites du relogement des activités tennistiques sur le SIPS de Bobigny n?est pas possible, donc je ne peux pas retenir votre v?u.

De ce point de vue, j'affirme que le football, lui, sera relogé sur le stade Nelson Mandela à Bobigny et, pour assurer de bonnes conditions aux activités sportives, le Conseil de Paris aura à se prononcer, vraisemblablement le mois prochain, sur des travaux pris totalement à la charge de notre collectivité, avec en contrepartie un usage exclusif des associations et scolaires de Paris pendant toute la durée des travaux sur Ladoumègue.

Sur Barbanègre, vous m'avez posé la question. Je vous le dis aussi : cela viendra en délibération très prochainement, certainement à la prochaine session de notre Conseil.

Au vu des éléments que je viens de vous donner, je vous propose de retirer votre v?u.

Dans le cas contraire, je serais contraint d?émettre un avis défavorable.

M. Christian SAUTTER, adjoint, président. - Merci, Monsieur VUILLERMOZ.

Madame ONGHENA, maintenez-vous votre v?u après ces réponses très complètes ?

Mme Anne-Constance ONGHENA. - Je prends acte des éléments transmis par M. VUILLERMOZ. Effectivement, je n'étais pas élue sous la précédente mandature, mais je précise quand même un point : si, la précédente mandature n'a pas réussi à faire couvrir Barbanègre, je suis un petit peu inquiète pour cette mandature.

C'est la raison pour laquelle je maintiens mon v?u.

M. Christian SAUTTER, adjoint, président. - Vous maintenez votre v?u.

Je mets aux voix, à main levée, la proposition de v?u déposée par le groupe U.M.P.P.A., assortie d'un avis défavorable de l'Exécutif.

Qui est pour ?

Contre ?

Abstentions ?

La proposition de v?u est repoussée.